Le développement durable nécessite la collaboration étroite de plusieurs acteurs dont les contribuables, les entreprises et l’Etat. Les sociétés d’assistance sont les prestataires alliés des compagnies d’assurance et ceux qui côtoient étroitement les assurés. Elles représentent un maillon majeur dans la campagne de sensibilisation de la gestion durable de l’environnement.

Afin de répondre aux demandes des clients à travers leurs prestations, les compagnies d'assurance font aujourd'hui appel aux sociétés d'assistance. Elles sont leurs partenaires de confiance. Afin d'offrir une qualité de service meilleure, les assisteurs apportent une valeur ajoutée aux offres d'assurance.

Actuellement, les risques liés au réchauffement climatique s'intensifient. La lutte pour la protection de l'environnement est véhiculée dans tous les secteurs assurantiels. Une analyse a été effectuée par Grégory Blanchard, directeur au sein de Levo Consultants, cabinet spécialisé dans la transformation des entreprises. Les points suivants démontrent les aptitudes potentielles des sociétés d'assistance dans cet engagement vers le développement durable.


Les sociétés d'assistance, un levier dans le développement durable

Les prestations d'assistance sont effectuées en temps réel à la suite de l'appel d'un assuré. Dans le cas d'une assurance voyage, les assisteurs peuvent intervenir immédiatement lors d'une panne, d'un accident ou en cas de maladie. La pandémie de Covid-19 a causé un égarement et une perte de confiance envers les compagnies d'assurance. Cependant, les activités des assisteurs ont proliféré et ont obtenu un impact positif grâce au développement de la téléassistance. Leur qualité d'intervention à distance dans la gestion des voyages a été reconnue par le public.

Inciter les assurés à adopter des comportements éco responsables fait partie intégrante de la mission des sociétés d'assistance. 90 % des consommateurs adhèrent aujourd'hui à la consommation responsable. Ils peuvent alors créer des activités orientées dans la promotion d'un modèle de business vert avec les compagnies d'assurance. Lutter contre le réchauffement climatique signifie agir en :

  • Augmentant l'utilisation des véhicules de transport moins polluants ;
  • Investissant dans la préservation de la biodiversité.

Les sociétés d'assistances, véritables partenaires des compagnies d'assurances

L'impact du réchauffement climatique sur l'environnement semble conséquent. Face à l'ampleur des dégâts, les sociétés d'assurance craignent d'être inefficaces. Elles restent indispensables, mais n'assurent plus une protection suffisante dans la couverture des risques liés aux ravages climatiques. Les assurés perdent confiance en leur crédibilité. L'image de la profession se ternit et une révision de leurs modèles d'affaires s'avère nécessaire.

En concertation avec les assisteurs, les compagnies d'assurance peuvent affermir leur responsabilité vis-à-vis de la société. Dans le cadre de soutien de l'économie circulaire, les assurés peuvent être récompensés lorsqu'ils contribuent au recyclage des matières usées. Les compagnies d'assistances peuvent aussi promouvoir l'économie de partage auprès des assurés. C'est un système collaboratif qui permet de réduire les coûts et l'impact des activités sur le réchauffement climatique. Il renforce également l'entraide entre les particuliers.


Reformulation du modèle d'affaires des sociétés d'assistance

Les sociétés d'assistance viennent en aide aux assurés en leur offrant des services en nature. Mais nombreux sont les facteurs influençant la rentabilité de leurs prestations. L'objectif des assisteurs est de rester compétitif. Afin d'améliorer leur développement commercial, ils peuvent adopter une stratégie RSE basée sur les critères ESG. Le groupe Allianz Partners en est un parfait exemple. Il propose aux assurés des services d'accompagnement adressant les défis environnementaux dans le domaine de l'énergie renouvelable.

La stratégie RSE permet une gestion optimale des risques occasionnés par le facteur climatique. Grâce à ce modèle, les entreprises d'assistance peuvent aligner leurs activités aux enjeux du développement durable. Ils utiliseront des indicateurs de performance pour mesurer l'impact de leurs prestations. Pour être plus précis, les analyses pourront être effectuées au niveau social, environnemental et individuel incarné par la satisfaction client.