Les tarifs d’assurance présentent des disparités en fonction des régions

Ceux qui résident en Île-de-France recensent davantage d’accidents dans leur région que les habitants de la Nouvelle-Aquitaine. En effet, les voitures en circulation ainsi que les croisements sont plus importants que dans d’autres zones urbaines. Ainsi, les personnes qui y souscrivent un contrat d’assurance voiture doivent payer plus cher, surtout lorsqu’elles doivent régulièrement passer dans des rues particulièrement étroites.

Notre président, Christophe Triquet, explique que les compagnies d’assurance automobile collaborent avec un zonier pour établir le montant des cotisations. De cette façon, elles estiment que la grille tarifaire reflétera fidèlement les réalités locales.

Les tarifs grimpent avec la fréquence des sinistres

Dans les Bouches-du-Rhône, notamment à Marseille, les habitants subissent une majoration de leur prime d’assurance voiture. Les statistiques officielles indiquent que les accidents routiers et les vols sont fréquents dans cette zone. L’expert recommande toutefois aux assurés de ne pas émettre de fausse déclaration au risque de ne pas se faire indemniser, conformément aux articles L113-8 et L113-9 du Code des assurances.


Dans l’ouest de la France, en revanche, comme en Loire-Atlantique par exemple, les tarifs d’assurance sont moins onéreux. Les demeures individuelles avec garages dominent le paysage urbain. C’est également le cas en Bretagne. Notre président opine que l’endroit où l’assuré stationne influe sur le prix des garanties.

Ceux qui se garent dans la rue ou dans un parking collectif ouvert payeront plus cher que dans des régions où les gens ont des garages fermés.

Les cotisations peuvent doubler à profil équivalent

Si deux conducteurs de voiture de même âge ont eu leur permis la même année et performent de la même façon au volant, leur prime d’assurance ne sera pas forcément identique. Comme indiqué précédemment, le lieu de résidence compte aussi.

Dès que l’occasion se présente de pouvoir changer d’adresse, les assurés peuvent donc procéder à une résiliation assurance voiture pour réaliser des économies. Il est conseillé de commencer par comparer les offres en ligne.

Afin de couvrir leur Renault Kadjar, un couple de bons conducteurs ayant deux enfants à charge doit cotiser pour 463 euros s’il vit en Ariège. En revanche, dans les Bouches-du-Rhône, le prix de l’assurance culmine à 701 euros. Pour être dédommagé lors d’un éventuel accident avec sa Clio IV, un jeune automobiliste de Corrèze doit débourser 610 euros en moyenne, contre 593 euros s’il réside dans la Nièvre.