En ces temps de crise sanitaire, tous les moyens sont bons pour se protéger. Chez Honda, l’habitacle des voitures est équipé d’un système de filtre à air innovant. Le nombre de couches de protection est augmenté pour plus de sécurité. Par ailleurs, des substances actives à base de fruit sont exploitées pour éliminer le Covid-19.

Parce que la pandémie de coronavirus semble encore se renforcer, les voitures sont de plus en plus sécurisées. Chez Honda, une collaboration avec l'équipementier allemand Freudenberg a permis de développer un filtre à air pour habitacle. Cet accessoire haut de gamme se démarque par la présence de plusieurs couches de protection.

Pour que les germes et les virus ne puissent pas traverser, une partie du système est composée de substance active. L'atmosphère interne du véhicule est donc préservée pendant que l'air se renouvelle. En l'attente de la meilleure des approches contre les virus mortels, l'assurance demeure une stratégie préventive fiable.

Les caractéristiques du dispositif innovant de Honda

Que ce soit pour les déplacements en ville ou les longs trajets, le masque est la protection la plus utilisée. Et ce, au détriment du confort du conducteur et de ses passagers. Pour y remédier, Honda Motor Europe mise sur un concept révolutionnaire. Celui d'équiper les véhicules d'un filtre à air d'habitacle capable de stopper le virus SARS-COV-2.


Pour une protection maximale des voyageurs, le système de filtration est doté de quatre épaisseurs. Les deux premières couches sont composées de microfibres. À ce niveau, le dispositif bloque les pollens hyperfins, les poussières et les aérosols. La troisième couche en charbon actif se charge d'aspirer les gaz acides et les particules nocives. Quant à la quatrième couche, elle est constituée d'une substance active contenant de l'extrait de fruit. Les aérosols viraux piégés sont désactivés à 90 %. Le risque de passage du coronavirus par l'air ambiant est donc diminué.

Les précédents systèmes de protection anti-Covid proposés par les constructeurs automobiles

Pour lutter contre la propagation du Covid-19, les solutions proposées par l'industrie automobile se multiplient. Le produit antiviral Kurumaku de Honda en est une. Ce masque pour voiture se place sur le filtre à air de l'habitacle. Il emploie un traitement chimique au phosphate de zinc pour éliminer les gouttelettes de coronavirus en suspension dans l'air.

Chez le carrossier Gruau, Protect Man est un système de cloisonnement sanitaire. Il sert de séparation éphémère pour les personnes qui voyagent ensemble. Le dispositif en plastique souple et transparent se fixe sur le pavillon du toit.

Tesla, quant à lui, a mis en place un système de défense contre les attaques biologiques dès 2015. Présent sur le SUV Model X, ce blindage s'inspire des filtres à air certifiés HEPA (High Efficiency Particulate Air). Ce dispositif empêche les bactéries, le pollen, les poussières et les virus d'entrer. Toutefois, son efficacité sur le coronavirus n'est pas encore avérée.