Les incontournables travaux annuels des transports communs durant l’été sont source d’ennui pour les Franciliens qui doivent subir les bouchons et étendre leur trajet. Cette année, c’est la ligne sud du RER B qui sera concernée. Pour pallier les désagréments, la RATP collabore avec Zoov pour offrir aux usagers de la ligne la possibilité d’utiliser un vélo électrique pour se déplacer.

Une situation profitable aux start-ups de vélo électriques

Les 15 minutes quotidiennes gratuites de vélo électrique seront accessibles aux détenteurs d'un pass Imagin'R ou Navigo. Une fois ce temps passé, le service sera facturé à 20 centimes la minute.

Pour profiter de cette offre, il faut effectuer une inscription en ligne et fournir les copies de la carte d'identité et du pass puis télécharger l'application.

Pour rappel, la souscription d'une assurance vélo est indispensable pour bénéficier d'une couverture en cas de vol ou aussi d'une prise en charge pour les frais de réparation.

Quatre stations provisoires

Ce n'est pas la première fois que Zoov collabore avec la RATP. Pendant les grèves de l'hiver en 2019, les deux entreprises ont donné la possibilité aux abonnés de la RATP d'emprunter un vélo électrique et profiter d'une réduction de 50 % sur les deux premières utilisations. Grâce à ce deuxième projet, la start-up compte attirer entre 100 et 300 utilisateurs par jour qui rejoindront ses 25 000 abonnés pendant la durée des travaux.


La jeune pousse souhaite également ouvrir 4 stations provisoires sur le secteur du RER B, notamment près des gares de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Lozère Palaiseau-Villebon et Massy-Palaiseau.

Pour rappel, Zoov possède déjà 11 stations permanentes implantées le long du sud de cette ligne.

Un projet à adopter sur tous les territoires

Selon Amira Haberah, cofondatrice de la start-up,

L'objectif de cette collaboration est de promouvoir les modes de transports verts et actifs comme le vélo auprès des usagers. Il s'agit d'une expérimentation pour démontrer que ce projet peut servir de modèle pour tous les territoires.

Les stations de Zoov sont éparpillées entre 16 communes, dont 12 du Grand-Paris. Elles se démarquent par un système permettant de recharger jusqu'à 15 vélos simultanément en les connectant entre eux et en série.