Les trottinettes ne peuvent plus stationner sur les trottoirs à Paris

Les trottinettes électriques en free-floating sont apparues dans les rues de Paris il y a près d’un an. Actuellement, elles sont plus de 20 000 à y circuler. À défaut de réglementation spécifique, ces véhicules sont devenus problématiques pour la mairie de la capitale.

Anne Hidalgo a ainsi annoncé que les trottinettes devront désormais être garées sur la chaussée ou encore sur les places de parking dédiées aux voitures et aux deux-roues motorisés.

Cette mesure vient donc s’ajouter aux restrictions déjà mises en place à Paris comme l’interdiction de rouler sur les trottoirs avec une trottinette électrique au risque d’être sanctionné d’une amende de 135 euros.


L’utilisation des trottinettes est soumise à diverses conditions

En matière de trottinette à Paris, des conditions doivent être respectées aussi bien par les utilisateurs que les opérateurs de location. Ces derniers doivent notamment veiller à ce que les véhicules loués ne soient pas stationnés de manière anarchique.

Par ailleurs, Anne Hidalgo leur a demandé de brider à 20 km/h la vitesse des trottinettes dans la capitale toute entière, voire à 8 km/h dans les zones piétonnes. En effet, ces nouveaux moyens de déplacement ont récemment été impliqués dans plusieurs accidents graves. Mais pour l’heure, il n’existe encore aucun décompte officiel.

L’interdiction des trottinettes dans tous les jardins et parcs fait aussi partie des dispositions citées par la maire de Paris. En outre, celle-ci a ajouté que le port du casque sera recommandé. L’édile souhaite que toutes ces mesures entrent en vigueur dès le début de ce mois-ci.

Les grandes villes attendent la mise en place de mesures gouvernementales

Les trottinettes électriques et autres NVEI (Nouveaux véhicules électriques individuels) comme les hoverboards, monoroues, etc. font de plus en plus d’adeptes dans les grandes villes. Leur usage donne ainsi lieu à toutes sortes de questions pratiques.

L’assurance est l’une d’entre elles. Stéphane Fournier, expert juridique au FGAO (Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages), explique que les utilisateurs pensent qu’ils sont couverts par leur assurance multirisque habitation. Ce n’est pas le cas cependant.


Il est donc indispensable de souscrire un contrat spécifique d’assurance trottinette électrique afin de bénéficier d’une couverture optimale.

À la suite de l’adoption de la LOM (Loi d'orientation sur les mobilités) à l’Assemblée nationale le 18 juin dernier, Paris, comme d’autres villes telles que Lyon, Bordeaux ou encore Strasbourg d’ailleurs, espère la régulation des NVEI en libre-service. En attendant le vote du texte, Anne Hidalgo a exigé de la part des opérateurs de location qu’ils n’augmentent pas leur flotte.