Le vélo en libre-service connaît un succès indéniable à Paris. Toutefois, de plus en plus d’utilisateurs se plaignent des prestations fournies par Vélib. Selon ces derniers, le nombre de VAE disponibles sur les stations continue de baisser et la plupart de ceux qui sont accessibles sont en mauvais état.

Alertés par ces plaintes, les hauts responsables du SAVM (Syndicat mixte Autolib Vélib Métropole) se sont fait entendre. Ils ont ainsi exprimé leur préoccupation et demandé à Smovengo de respecter les critères de qualité. Selon des sources médiatiques, cet opérateur subirait déjà de plus de 9 millions de pénalités en 2021.

Le service n'est pas satisfaisant d'après les usagers

En plus des difficultés rencontrées par les utilisateurs pour trouver des vélos disponibles en état de marche dans les stations, les élus de syndicat pointent également du doigt la mauvaise gestion de la maintenance et le manque de réactivité de l'opérateur face aux réclamations.

Les tarifs des abonnements ont été revus à la hausse l'année dernière afin de pouvoir améliorer la qualité du service, mais jusqu'ici cette mesure n'a pas encore porté ses fruits, indique le SAVM.
Malgré tout cela, la rupture du contrat n'est pas encore envisagée et ne devrait être qu'une solution de dernier recour, déclare l'adjoint aux mobilités à la mairie de la capitale, David Belliard.

Smovengo va renouveler sa flotte cette année

En réponse à toutes ces critiques, Smovengo a annoncé le renouvellement de sa flotte cette année en se dotant de 4 000 nouveaux VAE avant l'été prochain. La société va également investir 2,7 millions dans la maintenance et la régulation. Cette somme servira en particulier au recrutement de nouveaux techniciens.

Pour ceux qui préfèrent rouler avec leurs propres vélos, il ne faut pas oublier de souscrire une assurance même si celle-ci n'est pas obligatoire, sauf pour les VAE, dont la puissance dépasse les 250 W.

L'assurance vélo offre une meilleure couverture contre le vol et la casse que l'assurance habitation, laquelle prend seulement en charge la responsabilité civile du cycliste en cas d'accident et le vol du vélo commis à son domicile.