La période estivale apporte son lot de désastres naturels, et cette année, des incendies d’une ampleur inquiétante sévissent en Algérie, en Grèce et en Italie. Si vous avez prévu de vous rendre dans ces régions ou si vous vous y trouvez déjà, vous pourriez être confronté à des annulations ou à un écourtement de vos vacances. Comment protéger vos droits face à cette situation délicate.

Vacances et incendies : vos droits en cas d’annulation ou de modification du séjour

Voyage à forfait : une protection renforcée

Si vous avez opté pour un voyage à forfait, la loi vous accorde une protection solide en cas de circonstances exceptionnelles, comme les incendies. Un «forfait touristique» regroupe divers services, tels que le transport, l'hébergement et les activités, pour un séjour de plus de 24 heures.

En cas d'interruption de vos vacances ou de modification de votre voyage en raison des incendies, vous pouvez demander une annulation sans frais. De son côté, l'organisateur du voyage a le devoir d'annuler le séjour dans ces circonstances.

Si vous êtes déjà sur place et que votre séjour est écourté, l'organisateur doit vous rapatrier gratuitement et proposer des alternatives ou remboursements pour les prestations annulées.


Cette réglementation s'applique également aux voyages conçus par des particuliers via des «packages dynamiques» sur des sites Internet, ainsi qu'aux bons-cadeaux pour des séjours touristiques, mais pas pour les voyages d'affaires.

Voyage sans forfait : des démarches plus complexes

Si vous avez réservé vos services de manière indépendante, les démarches en cas d'annulation ou de modifications peuvent être plus délicates.

Si votre vol est annulé en raison des incendies, la compagnie aérienne doit vous offrir le choix entre le remboursement de votre billet ou un réacheminement ultérieur, sans obligation d'accepter la proposition.

Cependant, aucune indemnisation supplémentaire n'est due pour les retards causés par les incendies. Si vous souhaitez annuler votre séjour malgré le maintien du vol, les possibilités dépendent des conditions de votre billet.

Concernant les réservations d'hôtel, de véhicules ou de trajets en ferry, il n'existe pas de réglementation européenne harmonisée pour protéger les consommateurs en cas de circonstances exceptionnelles, d'où l'intérêt de souscrire une bonne assurance voyage.

Chaque situation est traitée individuellement en fonction des conditions spécifiques de modification et d'annulation de la réservation.

Si vous êtes confronté à des frais d'annulation ou de modification considérables et que vous souhaitez néanmoins annuler ou raccourcir votre séjour, il est conseillé d'entamer des négociations avec le prestataire concerné afin de discuter d'une solution commerciale appropriée.


Pour faire valoir vos droits suite à l'annulation ou aux modifications de vos vacances :

  • Adressez une demande par lettre recommandée avec accusé de réception à l'organisateur du voyage ou à la compagnie aérienne.
  • Si vous n'obtenez pas satisfaction après les échanges, saisissez le médiateur compétent mentionné dans les conditions générales.
  • Les associations locales de l'UFC-Que Choisir peuvent vous soutenir pour obtenir le remboursement si nécessaire.
À retenir
  • Face aux incendies qui menacent vos vacances en Algérie, en Grèce ou en Italie, il est essentiel de connaître vos droits et les démarches à entreprendre selon le type de séjour réservé.
  • Pour les voyages à forfait, la réglementation protectrice offre des solutions rassurantes, tandis que pour les voyages sans forfait, les procédures d'indemnisation peuvent être plus complexes.
  • En cas de difficulté à obtenir le remboursement ou l'annulation souhaitée, n'hésitez pas à solliciter l'aide des médiateurs compétents ou des associations locales pour vous épauler.