Avec la levée progressive des mesures de restrictions sanitaires et l’avancée de la campagne de vaccination, les Français espèrent tourner définitivement la page de la crise et retrouver une vie quasi-normale. Si la décroissance de la pandémie leur donne des raisons d’y croire, l’arrivée du variant Delta fait cependant craindre une quatrième vague. Les données fournies par l’ARS révèlent d’ailleurs que cette nouvelle souche du coronavirus a déjà fait deux victimes dans le Gers. Âgées respectivement de 42 et 60 ans, ces deux personnes ne s’étaient pas fait vacciner et étaient ainsi considérées comme des sujets vulnérables.

Risque élevé de recrudescence du covid-19 dans le Gers

Le variant Delta a fait ses deux premières victimes confirmées dans le Gers, d'après l'Agence régionale de santé (ARS). « Un plan d'action immédiat » va être mis en place pour « éviter une reprise épidémique », explique toujours l'Agence.

Dernièrement, l'ARS d'Occitanie, département des Landes, voisin du Gers, a fait savoir que le nombre de personnes contaminées par le variant Delta augmente à un rythme soutenu. Ce qui signifie que le virus n'a pas de limite géographique.

Sur neuf cas présumés de variant Delta dans le Gers, deux ont été confirmés. Âgés respectivement de 42 et 60 ans, ces deux individus n'avaient pas reçu de vaccin anti-covid et étaient considérés comme des personnes à risques. Ils sont décédés au Centre hospitalier d'Auch, selon le rapport de l'ARS. Sur les autres cas présumés, des enquêtes médicales sont en cours ainsi que des recherches de cas contacts.


9 % à 10 % des nouveaux cas de covid-19 en France causés par le variant Delta

Se faire dépister et se faire vacciner, telles sont les sensibilisations de masse actuelles lancées en France et

Tous les moyens sont mobilisés pour prévenir une recrudescence de la pandémie,

Selon l'ARS.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a rapporté mercredi que 9 % à 10 % des cas nouveaux en France sont causés par le variant Delta, cette souche étant plus transmissible, et que ces chiffres sont en hausse constante en l'espace d'une semaine.

Au Royaume-Uni, depuis quelques semaines, ce variant Delta, clairement plus dangereux, a causé le regain de l'épidémie. Ainsi, selon les experts et les responsables de santé, si aucune mesure n'était prise dans l'immédiat, une propagation de très large envergure serait à craindre cet été.

Dans le climat anxiogène actuel et soucieux de mettre leur proche à l'abri dans le cas où ils venaient à succomber au covid-19, les Français sont nombreux à souscrire une assurance décès. Il convient néanmoins de rester vigilant au moment de signer son contrat, puisque certains assureurs peuvent exclure les épidémies et les maladies infectieuses de leur offre. Il faudrait alors veiller à bien lire entre les lignes.