Avec les modes de consommation des Français qui se tournent progressivement vers l’éco-responsabilité et la nécessité de faire des économies face à l’inflation, la « petite reine » retrouve ses lettres de noblesse. Ce regain d’intérêt pour le vélo se traduit par une hausse remarquable des ventes, avec 22 millions d’unités écoulées en 2021. Un engouement qui fait l’affaire des fabricants. Ceux-ci ont vu leur production bondir de +11 % l’année dernière, selon les données fournies par l’Eurostat.

Un bond de +36 % en cinq ans

Les restrictions sanitaires, l'inflation galopante et les préoccupations d'ordre écologique ont profité aux fabricants de vélo.

Avec 13,5 millions d'unités sorties des ateliers, la « petite reine » a bel et bien regagné en notoriété auprès des Européens.

D'après les chiffres issus des études de l'agence de statistiques, 2021 fut une année faste pour ce moyen de déplacement. La production a progressé de +11 % par rapport à 2020, de +12,5 % en deux ans et même de +36 % en cinq ans.

La politique de la Commission européenne qui a mis en place des taxes antidumping sur les produits importés de Chine et d'autres pays asiatiques à partir des années 1990 a grandement profité à la filière vélo. Et la demande restée à un niveau élevé fait que la capacité de production des fabricants reste insuffisante. En 2021, plus de 22 millions d'unités ont été vendues.

D'autre part, le dynamisme du marché des modèles électriques a aussi tiré l'industrie vers le haut. Plus de 5 millions d'exemplaires ont été commercialisés l'an dernier, d'après les chiffres de la Confédération des Industries Européennes du Vélo.

Pour ceux qui sont tentés par l'achat d'une bicyclette, électrique ou non, il faut savoir que l' assurance vélo reste requise.


Le Portugal champion d'Europe

En Europe, le volume de production varie d'un pays membre à un autre. Premier exportateur européen, le Portugal occupe la tête du classement avec 2,9 millions d'unités produites en 2021 et une augmentation de la production de +40 % sur cinq ans.

Il devance la Roumanie (2e avec 2,5 millions unités fabriquées) et l'Italie (3e avec 1,9 million). L'Allemagne (1,4 million) et la Pologne (1,16 million) arrivent respectivement à la quatrième et cinquième place. Avec 472 084 vélos fabriqués, la France se retrouve septième.