Prenant exemple sur les pays scandinaves, les Français utilisent de plus en plus le vélo, non plus pour le plaisir, mais pour également leurs déplacements habituels lorsque cela est possible. Selon une étude de l’Union Sport & Cycle, le nombre d’engins neufs vendus a dépassé les 2,7 millions, dépassant celui des voitures, trottinettes électriques, et deux-roues motorisés.

Mode de transport numéro 1 en volume de ventes en 2021

En 2020, les grèves et la pandémie ont poussé les Français à chercher une alternative aux transports en commun pratique et fiable sur le plan sanitaire. Le vélo a bénéficié de cette tendance et le mouvement s'est accéléré en 2021.

L'Union Sport & Cycles enregistre une augmentation de volume de 4 % sur un an et de 15 % en valeur. Entre 2019 et 2021, la croissance en valeur atteint 43 %. Pour l'association,

Ces chiffres sont le reflet d'une tendance de fond.

L'an dernier, même s'il peut avoir différents usages à part les sorties du quotidien, le vélo a ainsi dépassé tous les autres modes de locomotion en nombre d'unités écoulées avec 2,7 millions, suivi par les trottinettes électriques (1,8 million) et les voitures (1,65 million).

Le secteur de l'automobile neuve est particulièrement pénalisé depuis deux ans en raison de la pénurie de composants, mais également des retards de livraison causés par la crise du Covid-19. Et cela, sans compter la flambée des prix des carburants, que la guerre en Ukraine ne risque pas d'arranger.


Une forte croissance soutenue par le succès des VAE

Dans un contexte tendu, le vélo devrait poursuivre sur sa lancée. Afin de réduire la dépendance aux autres pays pour l'approvisionnement, l'Union Sport & Cycles annonce que

Les industriels français investissent dans le renforcement de leurs capacités de production.

En 2021, ces derniers ont ainsi sorti 800 000 vélos de leurs usines, soit 140 000 de plus qu'en 2020 et ils ambitionnent de franchir le cap du million d'engins produits dans l'Hexagone pour l'exercice 2022. Ils sont principalement vendus dans les magasins multisports (65 % des volumes), ainsi que les détaillants et petites enseignes (58 % de la valeur totale).

D'après l'organisation,

Les performances du vélo sont attribuées principalement aux VAE (vélos à assistance électrique).

Il s'en est vendu 660 000 en France en 2021, en progression de 28 % par rapport à 2020 (515 000 exemplaires).

Cette nette amélioration est due aux « vélotafeurs », terme qui désigne les personnes qui se rendent au travail à vélo, lesquels représentent 25 % de la clientèle.

Ce public a contribué à tirer la valeur totale vers le haut, le prix de type de vélo tournant autour de 2?000 euros, contre 700 euros pour un modèle « standard ». À ce coût s'ajoutent les charges comme l'assurance vélo, les accessoires… cependant, les vendeurs proposent différentes solutions de financement afin d'alléger le budget des acheteurs.