Verily a présenté sa nouvelle filiale Coefficient Insurance Company via un communiqué publié en août dernier. Selon le média spécialisé The Verge, cette initiative marque une étape importante dans la stratégie de développement de la marque sœur de Google. Cette nouvelle activité est issue d’un partenariat avec Swiss Re Corporate Solutions, une branche de l’assureur suisse.

D'après les informations fournies par Verily, Coefficient distribuera une assurance stop-loss. Cette formule consiste concrètement à compléter la part d'un employeur sur le montant de la couverture santé de ses salariés. Ainsi, l'offre se révèle particulièrement intéressante pour les entreprises qui cherchent à optimiser la gestion de leurs dépenses dans le domaine.

Cette nouvelle initiative devrait aider la filiale d'Alphabet à se constituer des revenus réguliers et fiables. Celle-ci semble effectivement avoir besoin d'une source de rémunération stable en raison de ses problèmes de performance. Les soucis de rentabilité de la société restent néanmoins supposés par les analystes, en raison de la grande discrétion de sa maison-mère sur le sujet.

Une offre focalisée sur les risques

Verily peine à rentabiliser ses activités, malgré les nombreuses initiatives prises par la direction ces dernières années. Cette contre-performance sème d'ailleurs la discorde au sein de l'entreprise. Le poste du PDG actuel, Andrew Conrad, est notamment menacé par cette situation problématique.

La société espère donc regagner la confiance des investisseurs à travers Coefficient et son arrivée dans le secteur l'assurance. Sa filiale propose entre autres un moteur de souscription reposant sur l'analyse de données. Grâce à ce dispositif, les employeurs pourront améliorer leur compréhension des risques.

Verily ambitionne à terme de fournir une technologie permettant d'optimiser la gestion des dépenses des entreprises liées à l'assurance. Ce système aidera aussi les assureurs dans le traitement des données et le développement de contrats personnalisés.

Enfin, l'innovation apportée par Coefficient contribuera à renforcer les contrôles au niveau des assurés. Les spécialistes redoutent déjà les nombreuses dérives possibles de cette amélioration de la surveillance des clients.

Une entreprise prolifique en matière de projets

Sa maison-mère est restée très discrète par rapport aux résultats financiers de Verily. Les données concernant cette dernière sont classées dans la catégorie « Autres », selon les analystes. D'après les derniers chiffres communiqués par Alphabet, cette branche a enregistré une perte d'exploitation atteignant 1,1 milliard de dollars au cours du dernier trimestre.

Verily a récemment attiré l'attention du grand public à travers le Project Baseline. Il s'agit d'une étude médicale à grande échelle visant à enrichir les connaissances sur le corps humain. D'ailleurs, cette initiative est à l'origine du site de dépistage du Covid-19, souvent associé à tort au moteur de recherche d'Alphabet.

Dans le cadre de ses différents projets, Verily a aussi développé une montre intelligente permettant d'effectuer le suivi médical des utilisateurs. Le dispositif connecté a notamment été créé pour étoffer sa base de données sur le fonctionnement du corps humain.