73 % des Français utilisent leur voiture électrique comme moyen de déplacement principal, selon une étude d’Enedis. Ce constat se base sur la comparaison des distances parcourues avec les modèles propres et les autres types de motorisation. En effet, les propriétaires de voiture électrique possèdent un second véhicule dans 80 % des cas.

Le succès grandissant des véhicules électrifiés est désormais flagrant sur les routes, dans les concessions et sur le marché de l'assurance. Enedis a lancé une enquête sur les habitudes des usagers de ce type de voiture en décembre dernier. Elle a été réalisée auprès de 802 Français qui louent ou possèdent un modèle électrique ou hybride rechargeable.

Dans son étude, le gestionnaire du réseau d'électricité hexagonal s'est surtout concentré sur les pratiques en matière de recharge et la consommation d'électricité des participants. Les questions portaient entre autres sur la fréquence des recharges, les installations privilégiées, le contrat souscrit, etc. Le sondage a également permis d'analyser l'utilisation quotidienne des modèles électrifiés.


Une nouvelle habitude pour les foyers

Selon l'étude d'Enedis, les conducteurs de voiture électrique ne rechargent pas forcément leur véhicule tous les jours. 64 % d'entre eux réalisent cette opération une à deux fois dans la semaine. Dans le détail, parmi les personnes interrogées :

  • 20 % effectuent une recharge quotidienne ;
  • 32 % branchent leur voiture une fois par semaine ;
  • 32 % le font deux fois par semaine.

Par ailleurs, 87 % des répondants n'ont pas changé d'abonnement d'électricité pour s'adapter à ce nouvel usage. Cette situation révèle que la recharge d'une voiture s'est intégrée de manière tout à fait naturelle dans le quotidien des ménages, comme le souligne l'étude.

Cependant, les particuliers font globalement preuve d'une grande méconnaissance de leurs installations électriques et de leur abonnement :

  • 32 % des sondés ignorent la puissance liée à leur abonnement, dont 58 % résidant en immeuble ;
  • 42 % des participants sont incapables d'indiquer la puissance de leur borne, dont 63 % vivant en milieu urbain ;
  • 60 % des répondants ne sont pas fixés sur la puissance de recharge de leur voiture.

Des recharges réalisées surtout à domicile

Les conducteurs d'électrique parcourent en moyenne 43 km par jour, d'après l'étude citée. Les habitants des zones rurales effectuent généralement 13 km supplémentaires, portant le trajet à 56 km. Dans 94 à 97 % des cas, les voitures électrifiées sont utilisées pour répondre aux besoins quotidiens en matière de mobilité. Ainsi, elles sont souvent privilégiées pour couvrir la distance domicile-travail.

La grande majorité des participants au sondage rechargent leur véhicule à domicile. Les branchements au travail ou sur les bornes publiques sont donc relativement rares. Concrètement, les conducteurs occupant une maison effectuent la recharge :

  • Chez eux pour 90 % des sondés ;
  • Au travail pour 44 % des répondants ;
  • Sur les bornes publiques pour 6 % des participants.

Parmi le panel considéré, plus d'un sondé sur deux (58 %) utilise une prise classique pour alimenter sa voiture électrique. De plus, 43 % des individus interrogés se servent d'installations déjà existantes pour cette opération. Ils n'ont donc pas posé de prise spéciale pour cet usage.