L’assurance santé s’ajoute peu à peu aux divers documents obligatoires pour se déplacer à l’étranger. Si seuls quelques pays l’ont imposée avant la crise sanitaire comme la Russie, l’Arabie Saoudite, la Mongolie ou la Chine, la pandémie de coronavirus a fait bouger les choses. La liste des pays qui exigent la présentation d’une assurance voyage continue de s’allonger. Ils sont aujourd’hui 23 pays à avoir durci les conditions sanitaires d’entrée sur leur territoire.

Les conditions sanitaires se durcissent

La Thaïlande, le Cambodge, Israël, le Costa Rica, les Émirats Arabes Unis, la Polynésie française et la République dominicaine exigent désormais des touristes et des personnes en déplacement professionnel une assurance incluant la Covid19 parmi les risques couverts.

Des contrats spécifiques peuvent être souscrits auprès de son assureur ou de sa banque.

En effet, comme la Sécurité sociale et les mutuelles ne remboursent pas les dépenses de santé hors de l'Union européenne, les voyageurs doivent souscrire une assurance santé locale en arrivant sur place, mais ce type de contrat coûte souvent cher.

Par contre, les assurances voyage des cartes bancaires qui remboursent les frais de santé à l'étranger sont valables pour les pays n'exigeant pas d'attestation spécifique au Covid-19.


Des montants fixés à l'avance

Certains États imposent une assurance Covid qui prendra en charge les coûts médicaux et de rapatriement. Quelques-uns exigent même une couverture des frais d'hébergement.

Au Costa Rica, le montant de prise en charge des dépenses liées au coronavirus est fixé à 2 000 dollars. En Thaïlande, la facture peut grimper jusqu'à plus de 100 000 €.

Selon un professionnel du secteur,

Les voyageurs contactent souvent les assureurs à la dernière minute pour demander après ce type de couverture, car ils ne sont au courant de son caractère obligatoire que la veille du départ ou quelques jours avant.

Les compagnies aériennes s'adaptent

Soucieuses de relancer leurs activités, les transporteurs aériens tels qu'Emirates ou Virgin Atlantic proposent désormais des assurances « gratuites » destinées à la couverture des dépenses de soins relatifs à la Covid-19 en cas de contamination lors des déplacements.

Les pays touristiques s'y mettent aussi. La Turquie fournit une couverture coûtant entre 15 et 23 euros, mais avec des plafonds de 3 000 à 7 000 euros.