assurance logement vacance

Dressons la liste des situations à risques :

En tente

Vous êtes responsable de tout ce qui vous appartient sur le terrain du camping. Vols, casse, inondations, etc. Vous devrez réparer seuls les dégâts causés à votre tente ainsi qu'à vos équipements. Sachez alors que vous pouvez souscrire une assurance temporaire qui couvrira l'ensemble des dégâts causés à votre tente ainsi qu'à ce qu'elle contient sur la durée de vos vacances.

En caravane

Tant qu'elle roule, elle est considérée comme véhicule, seulement une fois arrêtée elle s'associe au régime du logement. C'est-à-dire qu'elle n'est plus couverte par le contrat de votre voiture. Comme dans le cas de la tente vous être seul responsable sur le terrain du camping, car les propriétaires sont déchargés. Vérifiez bien que votre assurance habitation couvre les risques de dommages à votre caravane mais aussi ceux qu'elle pourrait faire aux autres. Pensez sinon à l'étendre temporairement (ainsi que la responsabilité civile) à votre caravane, ou à contracter une assurance spécialisée.


En mobil-home

S'il vous appartient, sachez qu'il est sujet aux mêmes risques que la tente et la caravane. Il existe en revanche de nombreuses assurances spécifiques aux mobil-homes. Souvent une clause spéciale de l'assurance loisir, elle peut vous couvrir en multirisque en protégeant toutes les parties du mobil-home ainsi que son contenu et les personnes s'y trouvant. Il existe aussi des garanties plus légères. Ce contrat peut aussi être défini comme extension temporaire de votre assurance logement. Contactez votre prestataire pour plus de renseignements.

En camping-car

Comme une voiture classique un camping-car doit être assuré au minimum au tiers toute l'année, même s'il ne roule pas. Il vous faudra donc souscrire au moins une garantie responsabilité civile. Mais comme un camping-car est généralement utilisé pour faire de longues routes pendant les vacances, et qu'il n'est pas à l'abri des sinistres, mieux vaut souscrire davantage de garanties : assistance, vol, incendie, bris de glace... et pourquoi pas même une assurance tous risques afin de profiter des vacances sans inquiétude.

En location

Souvent l'assurance du bien loué pour les vacances est prise en charge par le propriétaire ou l'agence immobilière. Pensez cependant à bien lire le contrat, et à vérifier que vous êtes totalement couvert des risques mais aussi en responsabilité civile. Méfiez-vous des clauses « abandon de recours », elles ne vous couvrent pas face aux dommages que vous pourriez causer à vos hôtes et voisins. Dans le doute, pensez à contacter votre assureur, une extension de votre assurance étant possible.

En échange de maison

Vous êtes théoriquement couvert par votre propre assurance habitation mais aussi par celle de l'autre famille. Vérifiez tout de même ce cas particulier avec votre assureur. Parlez-lui des dommages qui pourraient être causés à votre bien mais aussi de ceux que vous pourriez causer chez votre hôte. Sachez que des extensions temporaires de couverture sont possibles.