Déménagement et changement d’adresse : comment s’y prendre ?
un service de meilleurtaux.com

Déménagement et changement d’adresse : comment s’y prendre ?

Un déménagement est l’occasion d'un renouveau. Selon l’INSEE, 1 habitant sur 10 déménage et change d’adresse chaque année, et la période clé est : juillet ! Et oui, vous êtes nombreux à mettre la tête dans les cartons en été, c'est pourquoi nous avons voulu faire une liste des choses à avoir pour que ce soit votre déménagement le plus simple !

Déménagement-changement d'adresse

Le déménagement : tout mettre en place !

déménageurs ou camionnette ?

D'abord, le budget du déménagement. La première question que vous devez vous poser en cas de déménagement est : est-ce que vous devez faire appel à des déménageurs ?

  • Si vous pouvez emballer et transporter vous-même votre mobilier, le coût de location d’une camionnette varie entre 30 et 100€ pour une journée.

  • Si par contre vous avez besoin de l’aide de déménageurs, il faut compter entre 500 et 7 000€ de budget (selon le volume et la distance à parcourir).
Cette solution semble néanmoins convenir à la plupart des français puisque 2 foyers sur 3 font appel à des professionnels, peut-être parce que c'est la manière qui semble la plus sécurisée et la plus pratique.

Depuis peu, de nouvelles méthodes de déménagement font leur apparition : par exemple, le déménagement écologique, qui consiste à utiliser des vélos à la place de camions, ou le co-déménagement, le partage de camions entre deux foyers qui déménagent, ayant pour but de rentabiliser le prix.

Selon votre situation financière, des aides de la CAF sont disponibles dans certains cas. Il faut savoir également que lors d'une mutation, votre employeur a la possibilité de prendre en charge votre déménagement, en partie ou intégralement.

Location : état des lieux, caution et assurance

Lorsque vous décidez de déménager, il est nécessaire de donner à votre propriétaire un préavis de départ de 3 mois. Si la cause de votre départ est une mutation, le délai a la possibilité d’être réduit à un mois.

Ce préavis est suivi ultérieurement d’un état des lieux : n’hésitez pas à rappeler les dégâts déjà présents avant votre arrivée (qui sont notifiés sur l'état des lieux d'entrée). Votre caution vous sera ensuite rendue dans son intégralité si l'appartement est dans le même état qu'à votre arrivée, et cela dans les deux mois suivant votre départ.

Dans le cas où votre caution ne vous aurait pas été rendue : il faut alors envoyer une lettre à votre ancien propriétaire et si une réponse n'est pas fournie, vous pourrez alors saisir la Commission de conciliation. La caution, depuis la loi Alur de 2014, correspond à un mois de loyer (sans les charges) pour les logements non-meublés et deux mois de loyer, pour les meublés.

Attention un déménagement cause des modifications sur votre assurance habitation, dans le niveau de risque.
Trois solutions s’offrent à vous :

  • résilier votre ancien contrat et en souscrire un nouveau
  • demander la reprise du contrat de l’ancien locataire (ou propriétaire), 
  • modifier les garanties de votre contrat actuel.

Changement d'adresse : informer tout le monde !

Lorsque vous changez d’adresse, les documents et courriers (par exemple : permis de conduire, carte grise du véhicule, CAF, CPAM, impôts, bureau du service national, fournisseur d’énergie, assurance, factures, banque, etc.) ne vous suivent pas automatiquement !

Il est indispensable d'effectuer le changement d'adresse tout en informant les services concernés : le secteur gouvernemental, les compagnies d’assurances, les services publics et les créanciers notamment.
Si toutefois vous oubliez de déclarer votre changement d’adresse à certains organismes, vous risquez d'ailleurs une amende : par exemple, concernant la carte grise, vous encourrez de 135 à 750€ d’amende pour la non notification de votre nouvelle adresse.

Il existe plusieurs manières d'effectuer son changement d’adresse. Certaines méthodes sont gratuites alors que d’autres se trouvent être plus chères et plus compliquées :

  • Par téléphone : vous pouvez en effet appeler chaque organisme vous-même pour les informer du changement d'adresse. C'est gratuit et l'effet est immédiat, mais il faut appeler pendant les heures ouvrables et attendre quelques minutes avant d'avoir un interlocuteur. De plus, il faut mobiliser beaucoup de temps pour tous les organismes à appeler.

  • Par e-mail : cette solution est la même qu'au dessus, à ceci près que les délais de confirmation et de retour peuvent être très longs.

  • Par la Poste (lorsqu’il s’agit de courrier postal) : la redirection globale de votre courrier (vers la nouvelle adresse) est une autre solution. Les délais de mise en place et le coût sont importants (environ 40€ pour 6 mois et 60€ pour un an). Par contre, c'est globalisé et plus rapide que la solution ci-dessus.
     
  • Par internet : le service public a mis gratuitement à disposition des particuliers un site web dédié au changement de coordonnées, justement fait pour globaliser votre demande.

    C'est un formulaire à remplir, qui est ensuite transmis aux administrations et organismes sélectionnés parmi les 14 proposés (Pôle Emploi, CAF, EDF, ENGIE, Finances Publiques, etc.), qui recevront votre nouvelle adresse. C'est de loin la plus rapide et la plus pratique des options, que nous vous recommandons fortement, afin d'éviter toute perte d'argent, de temps ou toute tension inutile !

Bon déménagement !