Qu'est-ce qu'une assurance tous risques chantier ?

Complémentaire à votre contrat d'assurance dommage-ouvrage, il s'agit d'une assurance spécifique qui vous protège lors de la construction de votre maison, immeuble, etc. En cas de dommages, ce sont les entreprises qui interviennent sur le chantier qui sont a priori responsables du sinistre. Pour autant, c'est bel et bien le maître d'ouvrage qui doit souscrire l'assurance tous risques chantier (TRC). Toutefois, les différents intervenants peuvent choisir de souscrire également cette assurance pour se protéger de tout recours de la part de l'assureur du maître d'ouvrage. Cette garantie permet d'obtenir une indemnisation en cas de sinistre durant la construction du bien immobilier. 


L'intérêt de la TRC est majeur. En effet, dans le cadre de travaux de construction, les dégâts engendrés peuvent être lourds sur le plan financier. Ne pas souscrire d'assurance tous risques chantier, c'est prendre le risque de voir son projet ne jamais aboutir par manque d'argent si tout est à reconstruire. Certes, cela a un coût, mais la protection est réelle. En effet, imaginons que vous êtes un promoteur. Si l'immeuble que vous construisez s'effondre durant les travaux, non seulement cette assurance vous indemnisera, mais elle pourra également, selon la nature du contrat, vous soutenir en cas de perte financière ou de recours de la part des personnes à qui vous aviez déjà vendu des appartements puisque le délai de livraison ne sera pas respecté. 

L'assurance tous risques chantier prend en charge un certain nombre de frais. Vous pouvez ainsi être indemnisé en cas de démolition ou de nettoyage. Si cela engendre des heures supplémentaires de la part des intervenants, là encore la TRC peut intervenir. 

Notez également que, selon la garantie souscrite, les dommages causés à un tiers, par exemple à un bâtiment voisin, peuvent être pris en charge. 

Quelles sont ses spécificités ?

Souscrite afin de couvrir les ouvrages durant la construction, l'assurance TRC est tout à fait spécifique. Ainsi, il s'agit d'une garantie temporaire. Elle couvre le maître d'ouvrage et les intervenants du début du chantier à la réception du bien. Cette assurance chantier est tous risques, cela signifie que les garanties sont particulièrement étendues.  Enfin, elle assure le souscripteur de l'assurance TRC et tous les intervenants, sans recherche de responsabilité. 


Que garantit l'assurance tous risques chantier ?

L'objectif de cette garantie est de protéger les intervenants au cours du chantier. Durant celui-ci, de nombreux sinistres peuvent intervenir. Ainsi, l'assurance TRC vous couvre en cas d'incendie et d'explosion, de dégâts des eaux, de vols et d'actes de vandalisme, d'effondrement, de chocs, de chutes et d'attentats. L'assurance tous risques chantier permet également d'être indemnisé en cas de catastrophe naturelle, qu'il s'agisse d'une tempête, d'un ouragan, d'un cyclone, etc. De même, les erreurs humaines peuvent être prises en charge. Il peut s'agir d'une mauvaise manipulation d'un engin qui détruit un mur, des tuyaux, etc. 

Quelles sont les garanties supplémentaires ?

Ce sont ici les garanties basiques intégrées au contrat TRC. Naturellement, comme pour tout contrat d'assurance, vous pouvez opter pour des garanties supplémentaires. La garantie des existants permet de protéger le maître d'ouvrage dans le cadre d'une réhabilitation. Dans ce cas, il est nécessaire de protéger un ouvrage qui a déjà été bâti. Notez toutefois que l'assurance tous risques chantier ne protège pas le bien existant en cas d'incendie ou d'explosion, il faudra souscrire en complément une garantie dommages aux biens

La garantie maintenance, quant à elle, offre une protection après la réception du chantier. En effet, si ce dernier s'est déroulé sans sinistre, rien ne peut permettre d'affirmer que la construction est parfaitement conforme et que le bien peut être occupé sans danger. Cette garantie oblige les intervenants à assurer des réparations et un entretien durant 12 mois. Elle intervient également si, durant cette période, sont constatés des vices de matériaux, des problèmes de mise en œuvre défectueuse durant le chantier, etc.  


Enfin, citons également la garantie perte d'exploitation anticipée (PEA). Cela prend en compte les conséquences d'un sinistre durant le chantier. Prenons un exemple simple pour mieux comprendre. Vous faites construire un immeuble pour le louer. Or, si le chantier prend du retard en raison d'un sinistre quelconque, vous ne pourrez percevoir les loyers à la date escomptée. La garantie PEA peut alors vous indemniser

Si ces garanties complémentaires ne sont pas obligatoires, notez qu'elles peuvent être d'un grand secours sur le plan financier en cas de problème durant et après le chantier. 

Comment trouver une assurance tous risques chantier pas chère ?

L'assurance TRC peut être souscrite auprès de nombreuses assurances traditionnelles. Selon les garanties choisies, cela aura nécessairement un coût proportionnel à la protection et aux dégâts qui peuvent être lourds. 

Ainsi, l'assurance tous risques chantier peut être chère. Pas d'inquiétude pour autant, il est possible de réduire le coût de cette assurance. Comment ? En utilisant un comparateur d'assurance. Cette solution gratuite, simple et rapide permet de comparer les offres des diverses compagnies d'assurance. N'oublions pas qu'en la matière les prix sont totalement libres. Comparer permet d'obtenir le meilleur rapport qualité/prix et de sélectionner le contrat le mieux adapté, tant en termes de budget que de garanties.

Il vous suffit d'indiquer votre situation et la nature des garanties que vous attendez, le comparateur fera son œuvre pour que vous puissiez réaliser une économie importante, sans pour autant rogner sur les garanties.