Assurance loyer impayé
un service de meilleurtaux.com

Assurance loyer impayé

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier que vous louez ou que vous envisagez de louer ? Comme vous allez le constater par vous-même en lisant cet article, l’assurance loyer impayé est essentielle, elle peut éviter bien des préoccupations lorsque le locataire n’est plus en mesure de payer son loyer.

assurance loyer impayé

Généralités sur l'assurance loyer impayé

Les assurances loyers impayés ne font pas partie de la catégorie assurance habitation : il s'agit d'un type de couverture à part entière. Cette garantie est à souscrire en supplément, elle n'est pas incluse dans l'assurance appartement ou l'assurance logement traditionnelle.
Comme son nom l'indique, avec l'assurance loyer impayé, vous êtes indemnisé lorsque votre locataire n'honore pas ses paiements de loyer. Attention cependant, cette indemnisation agit sur une durée limitée dans le temps.

Lorsque vous souscrivez à un tel produit, vous constituez un capital grâce aux mensualités que vous versez. Une partie de ce capital vous est versée en cas de manquement de la part du locataire.
A l'année, une assurance loyer impayé coûte en moyenne entre 2 et 4% du montant annuel des loyers (charges comprises). Mais cela vous revient un peu moins cher puisque les cotisations peuvent être déduites des impôts fonciers.


Ce qui est couvert par l'assurance loyer impayé

L'assurance loyer impayé couvre également les détériorations causées au bien immobilier par le locataire. Elle prend également en compte les frais de justice qui peuvent être engagés à l'encontre du locataire.

Mais pour que l'assurance prenne en charge les loyers impayés, le locataire doit être solvable, c'est-à-dire en CDI et que le montant de son salaire soit trois fois supérieur au montant du loyer. Si ces deux conditions ne sont pas respectées, alors une caution solidaire pourra être demandée au locataire. Il s'agira en général d'un parent ou d'un proche qui s'engage à payer les loyers en cas de manquement de la part du locataire, et qui lui-même a les moyens de payer. Sans cela, l'assureur ne garantira pas les loyers impayés.
Il convient alors de vérifier les ressources d'un candidat avant de le choisir comme locataire.

Enfin, il est bon de savoir que les locations saisonnières ne sont pas prises en compte dans ce type d'assurance. Dans ce cas, seul le versement d'une caution pourra éventuellement vous sauver. Vous pouvez également souscrire à une protection juridique, qui vous permettra au moins de vous défendre sans frais.

Assurance loyer impayé : les garanties complémentaires

D'autres garanties existent en option, afin que le propriétaire soit davantage couvert sur d'autres risques que le non-paiement du loyer. En général, l'assurance loyer impayé est donc complétée par d'autres sécurités financières. Ce sera notamment le cas de l'assurance « vacance locative » qui interviendra pour rembourser le propriétaire dans le cas ou celui-ci ne trouverait pas de locataire lors du départ de l'ancien locataire. Mais cette indemnisation a forcément une durée limitée. A vous de prendre connaissance du nombre de mois pendant lesquels vous êtes couvert en examinant attentivement les différentes polices qui vous seront proposées.

Enfin, vous pouvez également compter sur l'assurance « Propriétaire Non Occupant » qui vous couvrira, vous, propriétaire, en cas de sinistre traditionnel important : incendie, dégâts des eaux, etc. sur les murs de votre bien immobilier. Les contrats d'assurance sont donc nombreux et offrent des garanties différentes. Il convient alors de vous renseigner sur les différents contrats qui s'offrent aux propriétaires afin de choisir celui qui s'adapte le mieux à vos besoins.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)