Les garanties de l'assurance d'un logement étudiant

La seule garantie obligatoire est la garantie contre les « risques locatifs ». Ainsi, en cas de sinistre causé par un incendie, un dégât des eaux ou une explosion, le propriétaire qui vous loue le bien pourra être indemnisé par votre assureur. Mais vous devez également bénéficier d'une garantie responsabilité civile privée.

Vous pouvez aussi souscrire des garanties en option contre le vol et le bris de glace par exemple, une garantie catastrophes naturelles ou même une assurance protection juridique.

Comme vous pouvez le constater, l'assurance logement étudiant comporte les mêmes garanties qu'un contrat d'assurance habitation traditionnel, il est donc comme celui de vos parents. La principale différence porte sur le montant de la cotisation annuelle, qui est plus intéressant pour les étudiants, car la typologie de risque est évidemment différente en de nombreux points de celle de l'habitation principale d'une famille : surface plus petite, pas d'objets de valeur, peu d'électroménager, etc.


Le cas de location chez l'habitant

Si vous louez une chambre d'étudiant chez un particulier, les règles ne sont pas les mêmes. Le logement étant couvert par l'occupant principal, vous n'êtes pas contraint de souscrire un contrat d'assurance habitation contre les risques locatifs. En revanche, la garantie responsabilité civile s'impose pour être couvert en cas de dommages causés à un tiers (par exemple, vous faites tomber le téléviseur de la personne chez qui vous louez une chambre ou vous brisez une vitre en voulant lui rendre service en débroussaillant son jardin).

Le cas de la colocation

En colocation entre étudiants, souscrire une assurance habitation est obligatoire. Là encore, nul besoin de souscrire une assurance multirisque, le contrat MRH sera souscrit uniquement si vous jugez qu'il est nécessaire (par exemple, en colocation dans une grande maison parfaitement équipée avec une piscine, un jardin, etc.).

Seul un des occupants sera dans l'obligation de souscrire une assurance habitation pour le logement étudiant. Ne multipliez pas les contrats, au risque de payer plus cher. À vous ensuite de partager le montant de la prime d'assurance. En revanche, il est nécessaire que chaque colocataire souscrive une assurance responsabilité civile pour être couvert contre les dommages causés (dommages matériels et dommages corporels).


Assurance logement étudiant : le prix du contrat

Le montant d'une prime d'assurance habitation étudiante s'échelonne entre 15 et 80 euros par an. Ce prix varie en fonction :

  • des garanties souscrites ;
  • de la surface du logement ;
  • du nombre de pièces ;
  • de l'année de construction ;
  • du nombre d'occupants ;
  • des sécurités dont il dispose ;
  • du montant des biens personnels à assurer ;
  • de la localisation du logement : certaines zones sont jugées plus à risque.

Assurance logement étudiant : les points à examiner

Soyez vigilant quant aux clauses d'exclusion et aux montants des indemnisations, notamment dans le cadre de la garantie vol, car elles sont souvent plafonnées. En règle générale, pour une chambre étudiante, le plafond est d'environ 2 000 euros. N'hésitez pas à demander une extension du capital immobilier ou encore un remplacement à neuf du mobilier notamment si vous avez des objets de valeur importante (par exemple, un ordinateur qui vous est indispensable pour travailler sur vos cours).

Surveillez également le montant des franchises. La franchise est le montant qui reste à votre charge après indemnisation de la part de la compagnie d'assurances. Si une franchise élevée permet de bénéficier d'une prime d'assurance plus basse, n'oubliez pas que les sinistres ne sont jamais prévus. Aussi, en choisissant un contrat avec une franchise élevée, vous risquez de devoir assumer une dépense imprévue sans vous y être préparé.

Comment payer moins cher un contrat d'assurance logement étudiant ?

Assurance multirisque habitation assurant tous les risques tels que les dégâts des eaux, les catastrophes naturelles, les dommages électriques, la destruction de biens avec valeur à neuf, etc., ou formule d'assurance de base incluant les garanties essentielles, nous ne pouvons que vous inviter à comparer les offres pour faire des économies. En tant qu'étudiant, vous avez bien souvent un budget serré. Vous avez donc tout intérêt à comparer les assurances proposées par les différentes compagnies d'assurances pour être certain de trouver le meilleur rapport qualité/prix. Répondez à votre obligation légale et couvrez votre bien tout en respectant votre budget mensuel.


Mieux vaut comparer et trouver une assurance habitation pas chère que de prendre le risque de ne pas répondre à votre obligation d'assurance. En effet, si vous n'êtes pas en mesure de présenter chaque année une attestation d'assurance habitation, le bailleur peut résilier votre bail. Or, on sait à quel point il est difficile aujourd'hui pour un étudiant de trouver un logement. Le propriétaire peut aussi décider de souscrire pour votre compte une assurance habitation. Il ne va pas nécessairement regarder le prix dans la mesure où il va répercuter le montant de la prime sur votre loyer. Non seulement vous vous privez de votre droit de comparer les offres pour trouver la moins chère, mais vous êtes susceptible de payer une majoration, le bailleur étant en droit de majorer le prix de votre assurance habitation de 10 % pour les démarches effectuées.

Comment résilier une assurance logement pour étudiant ?

Cette assurance habitation répond aux mêmes règles que l'assurance d'un actif ou d'un retraité. La loi Hamon permet à tous les souscripteurs d'un contrat d'assurance habitation de résilier à tout moment après un an de contrat. Pour ce faire, rien de plus simple : envoyez un courrier recommandé avec accusé de réception. Vous n'avez pas à motiver votre demande. Seule une résiliation au cours de la première année de contrat impose d'envoyer des justificatifs. La résiliation prendra effet sous 30 jours. Vous avez le temps de trouver le meilleur contrat d'assurance pour votre logement étudiant.