Assurance habitation pour colocation ▷ Devis gratuit - Lecomparateurassurance
un service de meilleurtaux.com

Assurance habitation colocation

Assurance habitation colocation

Comment bénéficier d'un logement plus grand avec un loyer moins cher: la colocation ! De nombreux étudiants et jeunes actifs ne s'y sont pas trompés : la colocation a un succès grandissant. Mais quid de l'assurance ? En effet, comme une location traditionnelle, il est indispensable de bénéficier d'une assurance habitation locataire. Mais s'agit-il d'un cas particulier à assurer ou d'une police normale ?

Assurance habitation colocation : en bref

L'assurance habitation des colocataires, bien qu'elle ne soit pas obligatoire, est quasiment toujours exigée par les propriétaires. Sans quoi le propriétaire refusera probablement de vous louer votre maison ou votre appartement. La police d'assurance vous sera d'ailleurs demandée avant la remise des clés.

Chaque colocataire peut souscrire son propre contrat assurance habitation. Le mieux, dans ce cas, est alors que les colocataires souscrivent auprès de la même compagnie d'assurance. Cela évitera bien des tracas et des litiges en cas de sinistre.

Mais il est également possible pour eux, de souscrire un contrat commun. Le nom de tous les colocataires devra alors figurer sur le contrat. Mais sachez qu'en cas de sinistre, de la faute de l'un ou de l'autre, ils seront solidairement responsables. Ainsi, l'assureur aura le choix de se retourner contre l'assuré de son choix par exemple en cas de non-paiement, ou de demande de recours s'il y a faute prouvée ou fausse déclaration.


Assurance habitation colocation : les garanties

La seule garantie à souscrire est la garantie responsabilité civile locative. Un seul locataire, au minimum, doit souscrire cette garantie pour satisfaire aux exigences du propriétaire. Mais, comme indiqué ci-dessus, il est préférable pour tous les locataires d'être couverts. Seront alors pris en charge les risques locatifs, autrement dit :

  • les dégâts des eaux,
  • les explosions,
  • les incendies.

En cas de sinistre, votre assurance permettra alors au propriétaire d'être indemnisé contre les dommages occasionnés à son bien immobilier.
Il existe également d'autres garanties facultatives, vivement conseillées cependant, qu'il s'agisse de location individuelle ou de colocation.
C'est le cas de :

  • La garantie « dommages aux biens », qui vous permettra d'être indemnisé en cas de perte de vos biens matériels lors d'un sinistre. Mais, l'indemnisation est toujours plafonnée et le remboursement se fait souvent en fonction de l'ancienneté des biens.

  • La garantie « recours de voisins » : celle-ci vous protège contre les dommages que vous pourrez occasionner aux logements voisins. En cas de dégâts des eaux qui se déclare chez vous mais qui s'étend aux autres habitations, cette garantie permettra l'indemnisation des voisins.

Choisissez vos garanties en fonction de vos besoins, mais soyez toujours attentif aux clauses d'exclusion et aux montants des indemnisations. Ne soyez pas pollué par le fait que vous soyez en colocation : la prise d'assurance doit être dictée par les mêmes règles que si vous étiez seul.

Enfin, sachez que vous pouvez comparer les prix des différents contrats d'assurance habitation colocation via un comparateur d'assurance sur Internet.
Une fois le meilleur contrat choisi, il vous faudra simplement informer votre assureur que vous serez l'un des « colocs », et indiquer les noms de tous vos camarades. La prime d'assurance doit en toute logique rester la même. Sinon…cherchez un autre assureur qui appliquera la même cotisation !

Les assureurs doivent vous remettre une attestation de la souscription du contrat puis à chaque renouvellement. Car, si dans le délai d'un mois à partir de la signature du bail, vous ne présentez pas l'attestation à votre bailleur, celui-ci peut dénoncer le bail et l'annuler.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)