L'assurance habitation qui est appelée multirisque habitation (MRH) est la formule qui vous protège le plus, mais elle représente aussi une part non négligeable du budget de chaque foyer. Connaissez-vous la manière dont est calculée votre prime d'assurance habitation ? Les facteurs de ce calcul sont nombreux, et mieux vaut bien les connaître pour essayer astucieusement de minimiser au maximum son coût.

ASSURANCES HABITATIONS : LES ELEMENTS DE CALCUL GENERAUX

Le montant de la prime de votre assurance multirisque habitation est influencé par :

  • Votre statut : un propriétaire jouit de garanties plus larges qu'un locataire, mais il paye aussi plus cher sa prime.
  • Le statut de votre logement : un contrat assurance résidence secondaire, en raison des risques de vol plus élevés qu'elle court, verra sa prime plus élevée qu'une résidence principale.
  • La position géographique de votre logement : la sinistralité n'est pas la même partout, et les primes sont plus élevées dans les grandes villes qu'à la campagne.
  • Le nombre de pièces principales : plus il y a de pièces principales, plus la prime s'élève.  Sont considérées comme pièces principales celles de 9 à 40m² et les caves et dépendances de plus de 50m². Les pièces de plus de 40m² comptent pour deux pièces principales.
  • Les biens mobiliers assurés : leur valeur fait logiquement monter la valeur de la prime.

Maintenant que vous connaissez ces paramètres fondamentaux, il vous reste à connaitre quelques points pour maîtriser votre assurance MRH et négocier au mieux avec les assureurs habitation.


ASSURANCES HABITATIONS : CES DETAILS QUI COMPTENT

C'est une règle générale : les détails des garanties doivent être étudiés scrupuleusement avant de souscrire à un contrat. Observez donc cette liste qui regroupe les principaux détails auxquels il faut prêter attention :

  • Tous vos proches sont-ils inclus dans votre assurance responsabilité civile ?
  • Qui est indemnisé si un sinistre se produit ?
  • La valeur retenue comme base de calcul des biens indemnisés est-elle fidèle à la valeur de votre capital mobilier ?
  • Quelles sont les plafonds et les franchises de chaque garantie ?
  • Quelles sont les conditions de validité de l'assurance vol ? Attention, pour accorder ses garanties, chaque compagnie d'assurance demande à valider un certain nombre de conditions.
  • Quelles sont les exclusions de chaque garantie ?
  • Avez-vous droit à la garantie d'assistance juridique ?

Soyez également attentif à la notion de « valeur à neuf » dans les clauses de remboursement : tous les assureurs n'entendent pas la même chose par ce terme.

Ainsi, si vous cherchez à comparer des assurances habitation, gardez tous ces points en tête : le prix n'est définitivement pas le seul point de comparaison, et à la question « combien ça coûte », il n'y a donc pas vraiment de réponse. Cela dépend de votre bien et de la sécurité que vous souhaitez lui attribuer. Le mieux pour répondre à cette question reste donc d'utiliser un comparateur d'assurance.