Un étudiant doit-il souscrire une assurance habitation ?

Dès lors qu'ils sont locataires, les étudiants sont dans l'obligation d'assurer le logement qu'ils occupent.

Un étudiant peut s'installer dans différents types de logements :

  • résidence universitaire ;
  • studio ou T2 seul ;
  • appartement ou maison en colocation.

En colocation, chaque étudiant peut souscrire une assurance. Il est aussi possible d'envisager qu'un seul souscrive une assurance multirisque habitation, tandis que les autres souscriront une assurance responsabilité civile uniquement. De cette manière, le logement est bel et bien couvert en cas de sinistre. Avec la garantie responsabilité civile, chacun est protégé en cas de dommages matériels ou de dommages corporels causés à un tiers.


Il existe toutefois une exception : l'hébergement chez l'habitant. Si, en tant qu'étudiant, vous avez loué une chambre chez un particulier, vous n'êtes pas contraint de souscrire une assurance habitation qui sera déjà souscrite par l'occupant habituel des lieux. En revanche, la responsabilité civile vie privée reste essentielle pour prendre en charge tous les dégâts causés dans le logement.

Défaut d'assurance habitation : les risques

Certains étudiants prennent le risque de ne pas souscrire d'assurance pour leur logement de peur de payer trop cher. Pourtant, à l'ère du comparateur d'assurances, il est possible de trouver la meilleure assurance habitation sans pour autant payer trop cher. Vous allez le constater, le défaut d'assurance n'est pas une solution à envisager.

  • Lors de la signature du bail, le propriétaire bailleur vous demande une attestation d'assurance. Si vous n'êtes pas en mesure de la lui présenter, il peut simplement refuser de signer le bail. Or, vous savez à quel point trouver un logement étudiant devient complexe aujourd'hui. Une fois que vous avez trouvé un appartement à louer, mieux vaut tout faire pour y habiter.
  • Vous avez résilié le contrat d'assurance habitation présenté à l'entrée dans le logement ? Sachez que le propriétaire est en droit de vous demander une attestation chaque année. Si vous ne pouvez la lui fournir, il peut résilier le bail. Il peut aussi souscrire pour vous une assurance habitation, vous en faire payer les mensualités et majorer la prime d'assurance de 10 %. En clair, non seulement vous n'aurez pas l'opportunité de faire un comparatif des offres pour trouver la meilleure assurance habitation pour étudiant, mais vous devrez payer 10 % plus cher.
  • Vous êtes responsable du logement que vous occupez. De ce fait, en cas de sinistre, c'est vous qui devrez assumer les réparations. Mieux vaut dépenser chaque année quelques dizaines d'euros et se prémunir pour ne pas commencer sa vie avec des dettes.

Les garanties de la meilleure assurance habitation pour étudiant

Souscrire la meilleure assurance habitation, c'est choisir avant tout des garanties adaptées à votre besoin.

Les locataires doivent s'assurer contre les risques locatifs. Cela inclut généralement des garanties de base telles que la garantie dégât des eaux et la garantie incendie et explosion. Libre à vous de souscrire une formule d'assurance plus complète. La garantie « recours voisins et des tiers » permet d'espérer une prise en charge des dommages causés à un tiers, qu'il s'agisse de dommages corporels ou matériels. Ensuite, d'autres garanties peuvent être envisagées :

  • catastrophes naturelles et technologiques ;
  • bris de vitre ou bris de glace ;
  • événements climatiques (tempête, grêle, etc.) ;
  • garantie des biens nomades ;
  • dommages électriques ;
  • équipements extérieurs ;
  • protection juridique, etc.

Ces points à bien comprendre avant de signer un contrat

La meilleure assurance habitation étudiant est un contrat qui vous couvre réellement en cas de sinistre. De ce fait, avant toute souscription d'un contrat d'assurance multirisque habitation, étudiez les points suivants :

  • les franchises : la franchise est le montant qui reste à votre charge après indemnisation de la part de la compagnie d'assurances. Veillez à ce qu'elle ne soit pas trop élevée pour ne pas mettre en péril votre situation financière ;
  • les plafonds d'indemnisation : votre contrat indique un plafond pour votre garantie au-delà duquel c'est vous qui devrez assumer financièrement les réparations ou les conséquences de dommages corporels. Assurez-vous qu'ils soient raisonnables ;
  • les exclusions : ce n'est pas parce que vous êtes assuré que vous l'êtes pour tous les sinistres. Un risque peut être garanti dans l'absolu avec toutefois des exclusions. Là encore, lisez bien les conditions générales et particulières de votre contrat d'assurance MRH ;
  • l'absence prolongée : en tant qu'étudiant, vous pouvez être amené à quitter votre logement plusieurs mois durant l'été. Sachez que les contrats prévoient souvent qu'en cas d'absence prolongée (plus de 30, 60 ou 90 jours selon les contrats), les garanties ne s'appliquent pas nécessairement. La meilleure assurance habitation doit s'adapter à votre mode de vie et vous proposer des garanties de manière permanente, même en cas d'absence.

Étudiant : combien allez-vous payer votre assurance habitation ?

Le prix de l'assurance habitation pour étudiant est défini selon différents critères tels que :

  • l'adresse ;
  • le type de bien ;
  • l'étage pour un appartement ;
  • la surface ;
  • le nombre de pièces ;
  • l'utilisation du logement ;
  • le mode de chauffage ;
  • les différents équipements du bien immobilier.

Nous avons fait une simulation pour vous donner une idée du prix de la meilleure assurance habitation pour un étudiant. Nous avons pris un appartement de 30 m² à Tours, chauffé à l'électrique, à un étage intermédiaire inoccupé entre 60 et 90 jours par an. La meilleure assurance en termes de prix est celle de Luko à 38,45 € par an. Elle est suivie par Lovys à 50,42 € par an, avec toutefois quelques garanties supplémentaires.

Ce résultat démontre l'importance d'utiliser un comparateur d'assurances habitation et de bien étudier les offres. Vous devez à la fois comparer les garanties proposées et le prix afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix et souscrire une assurance moins chère à garanties équivalentes.