Le top 10 des assurances habitation

L'Argus de l'Assurance a publié un classement des assurances habitation selon le nombre de contrats souscrits et le chiffre d'affaires réalisé. Il apparaît que les grands assureurs sont concurrencés par les banques qui, depuis de nombreuses années, tentent de se faire une place sur le marché de l'assurance.

Assureur Chiffre d'affaires (hors taxes, en M€) Nombre de contrats
Covéa1 8618 084 992
Groupama1 165,33 808 463
Crédit agricole Assurances1 129,44 396 973
Axa1 0103 494 483
Macif904,44 303 074
Groupe Maif8643 305 599
Allianz630,22 228 955
Groupe des Assurances du Crédit Mutuel6102 632 783
Natixis Assurances504,12 198 070
Matmut451,62 250 858

Ce classement vous donne une idée des leaders dans le domaine de l'assurance habitation. Toutefois, il n'est fourni qu'à titre informatif et ne pourra vous aider à trouver la meilleure assurance habitation.

Quelle est la meilleure assurance habitation ?

Si vous recherchez une assurance MRH, qu'importent le chiffre d'affaires et le nombre de contrats signés par la compagnie d'assurances. La meilleure assurance sera simplement celle qui vous offrira les meilleures garanties au meilleur prix.

En clair, vous devez trouver une assurance capable de répondre à vos besoins spécifiques. Il ne peut exister de meilleure assurance MRH universelle dans la mesure où les besoins de chacun sont différents.

Comment trouver une bonne assurance habitation ?

Il est nécessaire de souscrire un contrat qui vous offre des garanties adaptées à votre logement. Maison ou appartement, surface, extérieur (balcon, terrasse, jardin), dépendances, piscine, etc., il est important de trouver la meilleure assurance en cas de sinistre.

Il est donc nécessaire de comparer les offres pour comprendre quelles garanties incluses et quelles garanties optionnelles les assureurs sont à même de vous proposer.

Un locataire devra répondre à une obligation légale d'assurance au titre de la garantie des risques locatifs. Celle-ci va inclure, la plupart du temps, les garanties suivantes :

  • responsabilité civile ;
  • incendie, explosion ;
  • dégât des eaux ;
  • vol ;
  • catastrophes naturelles et tempête ;
  • attentats et actes de terrorisme.

Toutefois, l'assurance MRH peut aller bien plus loin, selon la nature du logement et la couverture que vous recherchez. Aussi, vous pouvez envisager des garanties complémentaires telles que :

  • bris de glace ;
  • garantie des équipements (électroménager, high-tech, etc.) ;
  • contenu du congélateur ;
  • rééquipement à neuf ;
  • dommages électriques ;
  • objets de valeur ;
  • dépendances ;
  • piscine ;
  • jardin ;
  • relogement, etc.

Il est possible de personnaliser votre contrat d'assurance habitation pour une protection optimale. Si vous êtes victime d'un sinistre, vous pourrez alors espérer une meilleure prise en charge.


Les points à étudier avant de souscrire une assurance habitation

Vous devez, en premier lieu, étudier les garanties, vous l'aurez parfaitement compris. L'objectif est d'être assuré selon votre logement. Nul besoin d'assurer, par exemple, des biens à hauteur de 100 000 € si tous vos équipements et appareils confondus ne coûtent que 40 000 €. Cela vous imposerait une prime plus élevée pour une prestation inutile.

Au-delà des garanties, faites le point sur les conditions générales et particulières de votre assurance habitation, et notamment sur les éléments suivants :

  • franchises : dans le cadre d'un contrat d'assurance, une franchise peut être imposée. Cela signifie que malgré l'indemnisation prévue par l'assureur, un montant reste à votre charge. Il peut s'agir d'un montant fixe ou d'un pourcentage du montant des réparations ;
  • exclusions : certains dommages matériels peuvent être exclus du contrat, soyez certain de bénéficier d'une prise en charge des frais pour tous les risques ;
  • plafonds d'indemnisation : il peut être prévu au contrat que pour un sinistre spécifique, l'indemnisation ne soit pas supérieure à un plafond fixé au contrat d'assurance.

Assurance habitation : quelles sont les obligations légales ?

La souscription d'un contrat d'assurance habitation n'est pas obligatoire pour tous. Voici les règles en la matière :

  • locataire : obligation de s'assurer contre les risques locatifs. Sans présentation d'une attestation d'assurance habitation au propriétaire, ce dernier peut souscrire lui-même une assurance et répercuter les cotisations sur le loyer. Il peut même appliquer une majoration de la prime de 10 % pour les démarches effectuées. Le propriétaire peut également résilier le bail ;
  • copropriétaire : obligation de souscrire une assurance responsabilité civile uniquement pour indemniser un tiers en cas de dommages matériels ou de dommages corporels ;
  • propriétaire occupant d'une maison individuelle : aucune obligation d'assurance, même s'il paraît risqué de ne pas être assuré en cas de sinistre important (incendie, inondation, etc.) ;
  • propriétaire bailleur : pas d'obligation non plus. Toutefois, une assurance propriétaire non occupant (PNO) peut s'avérer utile pour prendre en charge les sinistres non couverts par l'assurance du locataire ou lors d'une vacance locative.

Assurance habitation : comment payer moins cher ?

Pour obtenir un classement des assurances habitation les moins chères, notre comparateur d'assurance s'impose. Remplissez un formulaire précisant votre besoin pour obtenir des devis, puis comparez à la fois les prix et les garanties. Vous obtiendrez la liste des meilleures assurances multirisques habitation pour vous et sélectionnerez celle qui vous offre la meilleure couverture au meilleur prix.

Comparer ne vous prendra que quelques minutes pour de belles économies à la clé. 90 % des propriétaires réalisent une économie moyenne de 102 € par an à garanties égales, ce qui est loin d'être négligeable.

Faire un comparatif des assurances MRH est gratuit et sans engagement. En clair, vous avez tout à gagner en utilisant notre outil en ligne.

Vous avez déjà souscrit une assurance habitation ? Sachez que vous pouvez la résilier. La résiliation est possible à tout moment après un an de contrat.