Comment déclarer un sinistre habitation ?

La déclaration de votre sinistre peut se faire de différentes manières selon la compagnie d'assurance :

  • Par téléphone ;
  • Par courrier ;
  • Depuis votre espace client en ligne ;
  • Sur votre application mobile ;
  • En agence.

L'appel téléphonique permet de prévenir votre assureur et ainsi d'ouvrir un dossier de sinistre. Toutefois, cela ne suffit pas dans la mesure où la compagnie d'assurance est susceptible de vous demander des documents selon le type de sinistre :

  • Photos des biens endommagés (mobiliers et immobiliers) ;
  • Factures d'achat ;
  • Certificats de garantie ;
  • Vidéos ;
  • Témoignages ;
  • Dépôt de plainte en cas de vol, tentative de vol ou vandalisme.

Comment bien évaluer vos biens ?

Les dommages matériels causés par un sinistre habitation doivent être évalués afin que l'assureur puisse déterminer le montant de l'indemnisation.


Selon la gravité des dégâts matériels, deux situations se présentent :

  • Vous collectez toutes les factures liées aux biens endommagés afin d'estimer la valeur de ces biens et le montant du préjudice financier ;
  • Un expert est dépêché sur votre lieu d'habitation afin d'étudier les dommages causés à votre logement. Son expertise permettra de déterminer le montant du préjudice et d'indiquer à la compagnie d'assurance le montant de la prise en charge nécessaire.

Une contre-expertise est envisageable si, après le passage de l'expert, vous contestez le montant des dommages constatés. Vous devrez alors apporter toutes les preuves nécessaires pour contester et prouver que les dommages ont été sous-estimés par l'expert en assurance.

Les délais pour déclarer votre sinistre habitation ?

Le délai pour déclarer à l'assureur un sinistre habitation dépend de la nature du sinistre.

  • En cas de cambriolage ou de tentative de vol, le délai est de 2 jours. Vous devez, en amont, vous rendre au commissariat pour porter plainte
  • En cas de bris de glace, d'incendie, de tempête (vent, grêle, pluie, etc.), d'inondation, de dégât des eaux, etc., le délai est de 5 jours maximum

En cas de catastrophe naturelle, les délais de déclaration sont différents. Vous disposez de 10 jours ouvrés. Il faut, pour cela, que votre commune fasse une demande et qu'un arrêté interministériel soit publié au Journal Officiel.

Les éléments qui doivent figurer dans la lettre de déclaration de sinistre

Si vous envoyez un courrier recommandé avec accusé de réception, votre lettre doit contenir les éléments suivants :

  • Circonstances précises du sinistre ;
  • Date du sinistre ;
  • Numéro de contrat d'assurance ;
  • Coordonnées ;
  • Dommages subis.

Joignez tous les justificatifs nécessaires à ce courrier pour éclairer votre assureur. Vous ne savez pas comment rédiger votre courrier ? Sachez que vous pouvez trouver un modèle de lettre de déclaration de sinistre sur internet. Si certains vous proposent de payer, passez votre chemin, il est possible de trouver une lettre-type gratuite.


Assurance habitation : quel est le délai d'indemnisation suite à un sinistre couvert ?

En cas de sinistre, votre assurance multirisque habitation vous indemnise dans un délai variable selon les assureurs et les sinistres. Un acompte peut être versé par l'assurance s'il s'agit d'un montant élevé. Si l'état de catastrophe naturelle est déclaré, le délai d'indemnisation est de 3 mois.

Le montant de l'indemnisation de l'assurance habitation

Le montant de l'indemnisation est variable lui aussi. Il dépend de l'origine du sinistre et des garanties que vous avez souscrites. Souscrire une assurance habitation ne suffit pas, il est nécessaire de bénéficier des garanties liées au sinistre. Par exemple, avec une garantie contre les risques locatifs incluant les dégâts des eaux et l'incendie uniquement, en cas de vol, vous ne pourrez être indemnisé. Vous devez ajouter la garantie vol à votre contrat.

Lisez bien les conditions générales ainsi que les conditions particulières de votre contrat. Cela vous permet d'être certain de souscrire les garanties nécessaires pour faire une demande d'indemnisation. Par exemple, la garantie catastrophe naturelle doit être souscrite si l'état de catastrophe naturelle est déclaré dans votre commune.

Lorsque vous souscrivez un contrat d'assurance habitation, veillez au montant de l'indemnisation. D'une part, des plafonds d'indemnisation peuvent être inscrits au contrat. D'autre part, votre contrat MRH peut inclure des garanties prenant en compte la vétusté de vos biens, ce qui réduit le montant des indemnisations. La garantie valeur à neuf permet d'espérer une meilleure prise en charge de la part des compagnies d'assurance.


Attention également au niveau des franchises. Celles-ci sont plus ou moins élevées selon les contrats et les dommages. Notez que pour la garantie catastrophe naturelle, la franchise est immuable, elle est de 380 €, quel que soit votre contrat.

Comment trouver la meilleure assurance habitation ?

Votre contrat d'assurance habitation doit vous permettre de prendre en charge les réparations en cas de sinistre. L'assureur vient vous indemniser au regard des garanties de votre contrat (garantie catastrophe naturelle, garantie vol, garantie incendie, garantie bris de glace, etc.).

Veillez à être assuré pour tous les types de sinistres. Vous avez peur de payer trop cher ? N'oubliez pas que notre comparateur d'assurance vous permet d'étudier les contrats d'assurance de différents assureurs et de trouver le contrat d'assurance offrant le meilleur rapport qualité/prix. N'hésitez pas, en parallèle, à lire des avis sur les différentes compagnies d'assurance pour connaître la qualité de gestion des sinistres des compagnies.

Faire un comparatif des assurances habitation est gratuit et sans engagement.