Que faire en cas de dommages liés à l'orage?
un service de meilleurtaux.com

Que faire en cas de dommages liés à l'orage?

Les orages peuvent causer de très gros dégâts aux habitations, qu’ils soient matériels ou électriques. Que faire alors quand on relève un souci à la suite d’un orage ? Et comment s'en protéger ?

assurance orage

Quelle assurance ?

Dans le cas des orages, il est souvent difficile de savoir si oui ou non l'assurance habitation prend en charge des dommages ou s'il faut des clauses particulières. C'est le genre de question qu'il faut poser à la souscription de votre contrat. Sachez tout de même que la couverture multirisque ne prend pas en charge les dégâts des orages. Mais peut-être avez-vous souscrit une option supplémentaire.

La plupart des assurances orages n'indemnisent que les biens détruits expressément par l'impact direct de la foudre. Les "dommages électriques", c'est-à-dire ceux causés par un impact indirect de la foudre, font souvent partie d'une garantie ajoutée à votre assurance multirisque habitation. L'impact de la foudre peut se situer à plusieurs kilomètres de chez vous, contactez Agate-France (08 92 46 38 36) pour vous procurer un relevé des points d'impact de la foudre pouvant étayer votre requête.

Définir les dégâts :

Si vous venez de subir des dégâts liés à un orage, voici une liste afin de bien vous préparer à votre contact avec votre assureur. Celle-ci vous fera gagner du temps et vous permettra d'être mieux indemnisé et plus rapidement.

  • Déterminer si les dégâts que votre habitation : savoir si l'impact est direct ou indirect, relever les dégâts que vous avez subi, en terme matériel, mais aussi d'installation électriques. Pensez bien à noter tout dommage ou dysfonctionnement que vous pouvez constater.

  • Prenez des photos de ces dommages pour étayer votre déposition auprès de l'assureur, elles formeront des preuves tangibles.

  • Evaluez le degré d'importance de ces dommages, la réglementation prévoit des délais de remboursement pour certains cas, une indemnisation en 48h par exemple pour un trou dans le toit.

  • Ne réparez surtout pas vous-même les dégâts. Si votre assureur ne peut constater les dommages, il ne vous indemnisera pas.

  • Regroupez vos factures et preuves d'achat, elles détermineront le montant de l'indemnité de destruction de vos biens.

Prendre les premières mesures :

Une fois les dégâts constatés et les preuves réunies, il va falloir que vous agissiez, encore une fois, voici une liste qui vous aidera à savoir quoi faire et quand.

  • Contactez votre assureur dans les cinq jours ouvrés, passé ce délai, votre dossier ne sera plus pris en compte. Il vaut mieux, bien sûr agir le plus vite possible, et fournir d'emblée tous les documents permettant de constituer votre dossier.

  • Montez votre dossier, preuves de l'orage, factures, photos de vos meubles et appareils ménagers, témoignage, toute pièce relative à l'orage et à vos biens est à ajouter dans le dossier. Sachez qu'il vaut toujours mieux en mettre trop.

  • Sachez que vous n'avez pas besoin de contacter d'expert pour constater les dégâts, si l'assurance en a besoin, elle se chargera du rendez-vous et du coût.

  • Renseignez-vous sur les dégâts que l'orage à causer aux autres habitations, dans le cas de glissement de terrains, ou d'inondations importantes, cet incident pourrait être déclaré en tant que catastrophe naturelle. Dans ce cas les indemnisations seraient plus importantes et plus rapides, et le dossier plus facile à monter.

Autres cas:


  • Pour une inondation, si elle est limitée, votre assurance habitation la prend quasiment systématiquement en charge.

  • En cas de perte de denrées à cause de la coupure de votre congélateur, encore une fois, il faut avoir ajouté l'option multirisque (contactez votre assureurs sous deux jours ouvrés).

  • Locataires : vos assurances sont en vigueur pour l'habitation que vous louez, vous devez donc avoir souscrit les assurances et garanties relatives à l'orage.

Vous savez maintenant comment agir si un orage, et notamment la foudre, vous cause des problèmes. Si vous n'avez pas souscrit d'assurance incendie ou si vous n'avez pas pris les options qui vous protègent en cas d'orage (type dommage électrique), il est temps de vous y pencher. Ne soyez pas pressé pour les remboursements, ils se font attendre en général...