L’Aide Médicale d’Etat
un service de meilleurtaux.com

L’Aide Médicale d’Etat

Aide médicale d'Etat

L'AME, Aide Médicale de l'Etat, permet la prise en charge des soins de santé dispensés en ville et en établissement des personnes en situation irrégulière résidant en France. Découvrez ce qu'est exactement l'AME et quelles sont les conditions pour l'obtenir.

Aide Médicale d'état : les principes

L'AME permet aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d'un accès aux soins. L'AME ouvre le droit à la prise en charge à 100 % des soins médicaux et d'hospitalisation en cas de maladie ou de maternité dans la limite des tarifs de la Sécurité sociale, et cela, sans avoir à avancer les frais.

La demande d'Aide Médicale d'Etat

La demande se fait via le formulaire "Aide Médicale de l'État – demande d'admission" disponible sur le site Ameli et dans les caisses d'Assurance Maladie. Les Centres d'Action Sociale peuvent aider le bénéficiaire à constituer son dossier de demande.


L'AME est accordée sous certaines conditions :

  • Le bénéficiaire doit être une personne étrangère en situation irrégulière au regard de la réglementation relative au séjour en France (absence de titre de séjour ou de récépissé de demande), être un ayant droit du bénéficiaire de l'AME (enfant, personne à charge) ou être une personne étrangère placée en rétention administrative.
  • Le bénéficiaire doit résider de manière ininterrompue en France depuis plus de 3 mois, et de manière stable.
  • Le bénéficiaire ne doit pas dépasser un plafond annuel de ressources. Ce plafond est de 7 934 euros en France métropolitaine par an pour une personne (valeur au 1er juillet 2012).

Un certain nombre de documents sont à fournir afin de justifier de l' identité,du bénéficiaire, de la stabilité de sa résidence et d'attester de ces conditions de ressources.

Une carte d'admission à l'AME est ensuite délivrée pour 12 mois.

Le retour à la gratuité de l'AME

À noter : le droit de timbre de 30 euros est supprimé depuis le 4 juillet 2012. Cela a été l'une des premières mesures du gouvernement Hollande. Instituée par l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, ce droit de timbre de 30 euros avait alors été contesté par de nombreuses associations d'aide aux étrangers et des associations de médecins et avait reçu un avis défavorable d'un rapport de l'Inspection Générale des Affaires Sociale et de l'Inspection Générale des Finances.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)