medicaments-declarer

Depuis juin 2011, il est officiellement possible, pour les patients ou associations de patients, de déclarer les effets secondaires d'un médicament. Jusque là réservée aux professionnels de santé, cette déclaration a pour objectifs d'élargir les sources d'informations des effets.

Pourquoi une telle mesure ?

Cette mesure, qui permet à toute personne de déclarer les effets indésirables d'un médicament, fait suite à plusieurs expérimentations conduites par l'Afssaps (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé).
Le but étant de créer une véritable implication des patients dans le système de pharmacovigilance, pour une meilleure optimisation des informations concernant un médicament et une transparence accrue envers les différents acteurs.


Comment faire la déclaration ?

Il est recommandé de faire cette déclaration le plus tôt possible après l'apparition des effets secondaires. Le formulaire, disponible sur le site de Afssaps, doit être rempli par le patient lui même ou par l'un de ses représentants (associations comprises) et doit être renvoyé au Centre Régional de Pharmacovigilance (CRPV) dont il dépend.
Cette déclaration doit mentionner les effets indésirables suspectés en lien avec la prise d'un médicament (nom, numéro de lot, motif de la recommandation…) mais également les mauvaises utilisations, erreurs ou abus prouvés ou potentiels.
Il est primordial de joindre au formulaire tous les justificatifs en lien avec les effets secondaires (résultats d'examens, compte rendu d'hospitalisation…).