Les médicaments gênant la pratique du sport
un service de meilleurtaux.com

Les médicaments gênant la pratique du sport

Sport et médicaments

Certains médicaments sont à proscrire lorsqu'on pratique une activité sportive. En fonction de leur composition, ils peuvent en effet avoir des effets plus ou moins nocifs pour l'organisme. Quels sont les médicaments concernés ? Quels dangers représentent-ils ?

Typologie des troubles liés aux médicaments

Il est possible de différencier plusieurs troubles liés à la prise de médicaments durant une activité sportive : troubles de la vue, douleurs musculaires… les maux sont nombreux et leur origine parfois insoupçonnée.

Les médicaments provoquant des troubles nerveux

Certains médicaments peuvent entraîner des problèmes visuels. Il s'agit :

  • des médicaments contre la dépression et la psychose tels que les neuroleptiques ;
  • des médicaments contre les allergies ;
  • des médicaments contre la maladie de Parkinson.


Il peut également arriver de ressentir une somnolence ou une perte de vigilance si le sportif prend :

  • des médicaments contre l'anxiété et les troubles du sommeil ;
  • des médicaments contre la dépression et la psychose ;
  • des médicaments contre les allergies ;
  • des médicaments contenant de la codéine.

Avant chaque prise de médicament, il est important de se renseigner sur les effets de somnolence provoqués en visualisant le triangle de couleur différente signalé à l'arrière de la boite.

En parallèle à la somnolence, des troubles de la concentration durant la pratique sportive peuvent apparaître lors de la prise de :

  • médicaments contre les troubles du sommeil et de l'anxiété ;
  • médicaments contre la dépression ;
  • d'antibiotiques de la famille des quinolones, utilisés lors du traitement des maladies infectieuses ;
  • certains médicaments utilisés contre la douleur tels que la morphine.

Il est primordial de penser à proscrire ces types de médicaments durant la pratique d'un sport nécessitant une grande concentration (sports extrêmes ou tout autre sport dangereux). Enfin, certains médicaments provoquent des tremblements tels que ceux contenant du lithium ou encore des antiépileptiques contenant de l'acide valproïque.

Les médicaments provoquant des troubles moteurs

Certains médicaments peuvent gêner la pratique du sport en provoquant des douleurs aux mains et aux pieds. Les médicaments provoquant ce type de douleurs sont :

  • les médicaments contre le paludisme ;
  • certains médicaments contre le cancer et contre l'infection du VIH ;
  • les médicaments pour le sevrage alcoolique contenant du disulfirame ;
  • les médicaments contre les troubles cardiaques contenant de l'amiodarone.


Enfin, nombre de médicaments peuvent être à l'origine de problèmes musculaires.

Il peut notamment s'agir de crampes, relativement fréquentes dans le cadre d'une pratique sportive et pouvant être provoquées par une prise de médicaments tels que :

  • les antibiotiques de la famille des quinolones ;
  • certains médicaments prescrits contre l'excès de cholestérol ;
  • les médicaments contre l'acné ;
  • certains médicaments diurétiques, qui par leur action éliminatoire du calcium, provoquent les crampes ;
  • les glucocorticoïdes, tels que l'EPO, considérés comme des produits dopants et interdits lors d'une compétition sportive ;
  • certains traitements contre le cancer et contre le SIDA.

Des tendinites peuvent également être causées par la prise de médicaments. Il s'agit principalement des antibiotiques de la famille des quinolones.

Enfin, certains médicaments sont prescrits pour fluidifier le sang à l'image de l'aspirine ou l'acide valproïque. À ce titre, il est généralement conseillé d'éviter la pratique de sports susceptibles de générer des coupures ou des blessures car la coagulation du sang se fera difficilement.

Dialoguer avec son médecin avant toute prise de médicaments

Il est particulièrement important de consulter votre médecin si vous êtes sous traitement médical et que vous pratiquez un sport. Les sportifs particulièrement concernés sont ceux qui prennent part à des compétitions et ceux qui pratiquent des sports potentiellement dangereux, tels que la plongée sous-marine, l'alpinisme, le vol libre...

L'automédication est aussi fortement déconseillée ! Prenez garde à lire les notices des médicaments avant de les prendre : il est nécessaire de se prémunir contre les risques éventuels provoqués par certains médicaments.

Le dialogue avec votre médecin est ainsi essentiel ; ce dernier pourra vous informer sur les médicaments gênant la pratique du sport et voir avec vous si des traitements alternatifs sont envisageables.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)