Mutuelle santé: les 7 pièges à éviter
un service de meilleurtaux.com

Mutuelle santé: les 7 pièges à éviter

Les 7 pièges à éviter dans le choix de sa mutuelle santé

Vous êtes à la recherche d'une mutuelle santé pour compléter la prise en charge de la Sécurité sociale pour vos dépenses de santé ? C'est une démarche à ne pas prendre à la légère car il est primordial de prendre soin de votre santé. Sachez d'abord qu'une couverture suffisamment adaptée à vos besoins sera à prendre en compte dans votre budget, car plus les garanties sont grandes, plus le tarif de votre mutuelle sera élevé. C'est pourquoi notre comparateur vous propose des tarifs en temps réel adaptés à votre profil. Mais attention, avant de comparer et de vous lancer, il y a des pièges à éviter ! Ne vous inquiétez pas, nous vous aidons à faire le point pour ne commettre aucune erreur.


1. Le tiers payant

La première chose à vérifier sur le contrat est que vous bénéficiez du tiers payant et n'avez donc pas à avancer les frais pour certaines consultations, sur présentation de votre carte Vitale. L'Assurance Maladie et votre complémentaire santé régleront directement le professionnel de santé ou le pharmacien. Bien que le tiers payant se généralise, il existe encore des contrats santé n'incluant pas cette option à la fois pratique et économique.

2. La publicité

L'assurance est un monde très compétitif, et dans ce secteur, la publicité pour les contrats de complémentaire est parfois agressive, afin d'attirer le client. Que ce soit à la télévision, dans le journal, sur internet ou par prospectus, ne prenez pas l'argumentaire commercial qui vous sera présenté au pied de la lettre. Référez-vous plutôt aux clauses de votre contrat plutôt qu'à la publicité avant de souscrire, et privilégiez les contrats clairs et faciles à comprendre, qui n'ont rien à cacher.


3. La multitude de garanties

Il y a aujourd'hui pléthore de contrats différents, mais, ceux-ci comportent de nombreuses exclusions de garantie et à l'inverse, des couvertures qui ne sont pas nécessaires. Prêtez donc particulièrement attention aux garanties qu'on vous propose dans le contrat, et favorisez celles formulées en pourcentages des frais réels ou en euros.


4. Les délais de carence

Le délai de carence est la période qui s'étend de la souscription du contrat jusqu'au jour où votre couverture est effective. Pendant ce laps de temps (qui peut parfois aller jusqu'à un an !), certains soins ne sont pas pris en charge. Évitez donc tous les contrats qui pratiquent des délais dépassant six mois, car ils n'ont plus lieu d'être, et informez-vous au plus vite sur l'existence ou non de délais, et leur durée. Vous pouvez même négocier leur limitation ou leur suppression.

5. Les garanties

L'hospitalisation et la pharmacie feront normalement partie de votre couverture santé. Mais soyez vigilant et n'oubliez pas qu'il faut aussi de bonnes garanties optiques et dentaires, car ces frais très coûteux sont mal remboursés par la Sécurité sociale. Attention également à la garantie de dépassements d'honoraires, qui vous sera utile dans une grande ville et dans certaines régions, et qui aura moins d'utilité en zone rurale.

6. Les remboursements

Comme pour les garanties, faites votre possible pour lire entre les lignes du contrat. Choisissez un contrat qui indiquera distinctement les remboursements fournis et leurs plafonds, calculés sur vos frais réels. Fuyez si vous voyez des phrases comme : « à 100% du ticket modérateur », « à 100% du tarif de convention », ou encore « à 30% du tarif de convention, hors Sécurité sociale » qui ne signifient pas du tout un remboursement total. Préférez les contrats donnant des exemples de remboursements chiffrés, ou faites-vous assister d'un comparateur de mutuelle.


7. Faire le point régulièrement

Votre situation et vos besoins évoluent au fil du temps. En toute logique, votre complémentaire santé doit évoluer aussi. Consultez votre contrat de temps en temps, tous les deux ans par exemple, pour voir s'il correspond toujours à la couverture souhaitée ; et dans le même temps, faites un tour du marché et des offres disponibles.

Bon à savoir : la plupart des compagnies d'assurance augmentent leur cotisation en début d'année. De ce fait, si le contrat que vous souscrivez prend effet en janvier, gardez en tête que la cotisation peut être modifiée. Demandez donc à la mutuelle les nouveaux tarifs avant de signer.

Pour conclure, avant de signer, l'essentiel est de :

  • Éviter les offres trop séduisantes donc suspectes;

  • Soyez également bien conscient de votre profil et de vos besoins réels, afin de savoir quelles garanties et quel tarif vous conviendront le mieux;

  • Assurez-vous des garanties et remboursements prévus concernant vos médicaments, vos frais optiques et dentaires, vos frais d'hospitalisation, de consultations (généralistes et spécialistes), d'analyses médicales, de radiologie, de maternité, et éventuellement l'assistance aux personnes, si nécessaire.

  • Lisez et comprenez votre contrat point par point pour que ne subsiste aucune question ni aucun doute.

Après avoir assimilé ces quelques règles de base, venez faire le bon choix : comparez les contrats !

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)