Les différents types de contrats obsèques

Le contrat a en effet autant de valeur juridique qu'un testament. On peut donc souscrire deux types de contrats :

  • un « contrat de capital », qui prend en charge uniquement les frais d'obsèques ;
  • un « contrat en prestations », qui inclut le choix de la société de pompes funèbres (que l'on mandate ensuite pour les démarches administratives d'après le décès) et comprend l'organisation partielle ou totale des funérailles.

Le contrat de capital

Souscrire une assurance décès en capital permet de soulager financièrement vos proches. Prévoir le financement des obsèques est important dans la mesure où, selon la Confédération des professionnels du funéraire et de la marbrerie (CPFM), le coût d'une inhumation est de 4 300 € en moyenne et celui d'une crémation est de 3 800 €.


Ce contrat d'assurance permet de ne pas ajouter à la peine de la famille des problèmes financiers liés au financement des prestations funéraires.

Selon la nature du contrat de prévoyance souscrit, il peut prend en charge les frais suivants :

  • Rapatriement du corps ;
  • Transport du corps ;
  • Chambre funéraire ;
  • Soins de conservation ;
  • Habillage ;
  • Cérémonie ;
  • Cercueil ;
  • Urne ;
  • Crémation ;
  • Inhumation.

Le contrat en prestations

Le contrat obsèques en prestations va plus loin. La compagnie d'assurance verse le capital à l'entreprise de pompes funèbres pour couvrir les frais funéraires. De plus, au moment de la souscription de votre contrat, vous donnez tous les détails de l'organisation des obsèques.

En clair, vous soulagez vos proches en limitant les démarches administratives liées à votre décès.

Avec un contrat en prestations, vous pouvez anticiper toute l'organisation des funérailles et choisir :

  • L'inhumation ou la crémation ;
  • Le type de cercueil, voire d'urne ;
  • Les textes et musiques ;
  • Le lieu de la cérémonie ;
  • Le lieu de l'enterrement ;
  • Le lieu de dispersion des cendres ;
  • Etc.

Cette solution s'impose dans différentes situations :

  • En cas de décès accidentel, lorsqu'il s'agit d'un décès prématuré, vous n'avez pas nécessairement dit à vos proches ce que vous souhaitiez pour vos obsèques ;
  • Vous êtes en conflit avec vos proches et vous avez peur qu'ils ne respectent pas vos volontés ;
  • Vous souhaitez préserver votre famille en ne lui imposant pas d'organiser les obsèques.

Les cotisations d'une assurance obsèques

Cette assurance est comme une épargne, puisque le capital est versé aux proches après le décès, afin qu'ils puissent régler les frais des funérailles.


Selon les contrats, il y a différents types de cotisations :

  • la cotisation unique, où le souscripteur paie son assurance en une fois ;
  • la cotisation temporaire, où le souscripteur paie de façon mensuelle, trimestrielle, semestrielle, annuelle ou sur une durée précise ;
  • la cotisation viagère, où le souscripteur paie en plusieurs fois, comme pour la cotisation temporaire, mais jusqu'à son décès.

Le capital est versé aux bénéficiaires désignés par le défunt ou à la société désignée pour se charger des obsèques, dans les 48h suivant le décès.

Quelle différence avec l'assurance décès et l'assurance-vie ?

Contrairement à une assurance décès qui vise à aider financièrement le bénéficiaire désigné, le bénéficiaire d'un contrat obsèques peut uniquement financer les frais liés au décès de l'assuré.

Autre différence : avec la convention obsèques, vous bénéficiez d'un capital garanti versé à l'opérateur funéraire, ce qui n'est pas toujours le cas avec une assurance décès.

Avec l'assurance-vie, vous épargnez pour bénéficier d'un capital décès que vous pourrez vous-même utiliser de votre vivant ou qui sera versé au bénéficiaire du contrat. Ce contrat d'assurance diffère des deux autres qui sont déclenchés au moment du décès.

Le prix de l'assurance obsèques

Les tarifs de la prévoyance obsèques varient selon l'âge et la situation. Plus on souscrit tard cette assurance, plus le montant des cotisations mensuelles est élevé. Le mieux est de pouvoir financer cette assurance pendant une période d'activité, et d'en être débarrassé à la retraite. Il faut donc comparer les tarifs à l'aide de notre outil de comparaison en ligne, et choisir la somme désirée pour couvrir vos obsèques. Vous pouvez faire établir des devis aux sociétés de pompes funèbres afin de définir le montant nécessaire à vos funérailles.


Par exemple, un quinquagénaire parisien devra verser une cotisation d'environ 30 euros par mois pendant 10 ans pour arriver au capital de 3 000 euros, tandis qu'un octogénaire parisien devra verser en moyenne 60 euros par mois en cotisation viagère pour atteindre le même montant.

Comment souscrire une assurance obsèques ?

Il est possible de souscrire un contrat obsèques de différentes manières :

  • Avec votre conseiller bancaire ;
  • Auprès d'une compagnie d'assurance ;
  • Auprès d'une entreprise de pompes funèbres.

Comment trouver la meilleure assurance obsèques au meilleur prix ?

Pour trouver les meilleures conditions pour votre assurance obsèques, nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'assurance. Faire un comparatif vous permet de vous assurer de faire le meilleur choix selon votre profil.

Définissez le montant du capital souhaité et différentes informations afin d'obtenir les offres de nos partenaires. Ensuite, faites un comparatif des assurances obsèques puis souscrivez en ligne ou par téléphone avec un conseiller selon les propositions des compagnies d'assurance.

Montant des cotisations, cotisation mensuelle, prime unique ou cotisation viagère, étudiez bien tous les éléments pour assurer le versement d'un capital adapté à vos souhaits pour régler les services funéraires.