Cambriolage : les options indispensables pour être bien protégé
un service de meilleurtaux.com

Cambriolage : les options indispensables pour être bien protégé

Options assurance cambriolage
Dossier Spécial

Se protéger correctement contre un éventuel cambriolage n'est pas facile, tout comme il n'est pas évident de connaître les différentes options proposées par les compagnies d'assurance pour couvrir convenablement son habitation et ses biens contre ce type d'effraction. Pour vous simplifier la tâche, voici quelques informations à vérifier ainsi que des points de vigilance vous permettant de choisir judicieusement le contrat qui vous correspond.

Bien étudier son assurance habitation

Chaque contrat est le fruit d'un consensus entre les parties. En matière d'assurance, ce n'est pas vraiment le cas, puisque les assurés sont face à un contrat d'adhésion. C'est pourquoi il faut étudier les clauses point par point, chaque assureur pouvant développer son contrat avec ses propres subtilités.


Tout d'abord, il faut vérifier les biens garantis par l'assurance vol. La plupart des contrats couvrent les biens mobiliers composant le logement, et même dans des contrats « haut de gamme », il est possible d'être remboursé de frais engendrés par le cambriolage, comme la reconstitution de documents administratifs ayant été volés.

Attention : tous les contrats d'assurance affichant la garantie vol contiennent des clauses dites d'exclusion de garantie. Systématiquement, si le vol est commis par un conjoint, un ascendant, un descendant ou par toute personne résidant dans le foyer, l'assureur n'indemnisera pas.

Les points de vigilance

Attention aux types de biens couverts

Par ailleurs, certains biens sont exclus de la garantie vol. C'est le cas du mobilier extérieur, qui peut être couvert par une garantie supplémentaire. Les biens situés dans les caves, dépendances, garage qui n'ont pas d'accès direct avec l'habitation peuvent également ne pas être couverts. Ne mettez donc pas de biens importants dans vos dépendances et bâtiments annexes, souvent moins sécurisées que votre habitation !

Les conditions d'effraction et l'indemnisation

Les assureurs subordonnent l'indemnisation aux conditions dans lesquels les biens ont été volés. Là encore, il faut être vigilant. Dans la plupart des contrats, l'indemnisation est sujette au constat d'une effraction. S'il n'y a pas de trace de cette dernière, l'indemnisation n'aura pas lieu.


Alors qu'en est-il si les clés ont été volées et le logement cambriolé sans effraction ? Là encore, des subtilités apparaissent selon les contrats. Certains permettent l'indemnisation si le vol des clés a été déclaré immédiatement auprès des services de police ou de gendarmerie, et peuvent couvrir le remplacement des serrures. D'autres n'indemniseront pas si les clés ont été volées dans un endroit proche du domicile, comme lorsqu'elles étaient « sous le paillasson ».

Selon le type de contrat d'assurance habitation souscrit, la garantie vol peut également être efficace quand il y a eu agression à l'extérieur de l'habitation et qu'un bien a été dérobé, un téléphone portable lors d'une agression dans un lieu public par exemple.

Et en cas d'absence ?

Un autre point de vigilance qui requiert une attention toute particulière porte sur la « clause d'inhabitation ». Cette dernière interrompt la couverture de la garantie vol d'un logement s'il reste inhabité pendant une certaine période. Selon les contrats, la période d'inhabitation couverte peut s'étendre de 30 à 90 jours.

Si vous demandez à un proche de passer relever le courrier et vérifier que tout se passe bien de temps à autre, le logement sera quand même considéré comme inhabité. En cas d'absence prolongée, pensez donc à prévenir votre assureur qui saura adapter temporairement votre contrat, dont la prime pourra être légèrement majorée les mois d'absence excédant la période d'inhabitation couverte par les garanties initiales.


Protéger les objets de valeur

Autre point de vigilance : les objets de valeur. Ces objets sont soumis à des conditions particulières. Il faut donc vous assurer, si vous avez des objets de valeur, qu'ils soient bien garantis.

Les obligations vis-à-vis de l'assureur

Dernier point de vigilance : tous les contrats d'assurance habitation prévoient des obligations incombant à l'assuré, comme des exigences sur les points de fermeture auxquelles il faut se plier pour être certain d'être couvert en cas de cambriolage. La nature de ces points de fermeture est déterminée en fonction de la valeur de l'habitation. Chaque compagnie dispose d'un tableau pour déterminer quels points de fermeture exiger pour quel type de logement.

A défaut en cas de cambriolage, les sanctions peuvent varier : absence ou diminution de 50% de l'indemnisation ou encore prise en compte de seulement 20% de la valeur des biens assurés.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)