Assurance immobilier : agir en cas de dégât des eaux
un service de meilleurtaux.com

Assurance immobilier : agir en cas de dégât des eaux

assurance immobilier

Un dégât des eaux correspond traditionnellement aux dommages occasionnés aux biens par l'action de l'eau. Murs et carrelages endommagés, tapisseries à refaire, parquets gondolés… Un dégât des eaux arrive sans prévenir mais laisse d’importantes traces. Pour éviter les soucis et les frais importants, mieux vaut être bien assuré.

Assurance immobilier et dégât des eaux : agir vite

Catastrophe naturelle, fuite de la machine à laver ou de la tuyauterie, baignoire qui déborde : les raisons d’un dégât des eaux sont multiples.

Vous avez classiquement 5 jours pour prévenir votre assureur d’un tel sinistre. Pourquoi 5 jours ? Car votre agent d’assurance ou courtier voudra pouvoir envoyer un expert rapidement pour évaluer les montants précis des dommages, et la cause réelle.


Assurance immobilier : qui est concerné en cas de dégât des eaux ?

Si seul votre logement est touché, il vous suffira d’expliquer par lettre recommandée les causes du sinistre, les dommages occasionnés et de donner vos coordonnées et votre numéro de contrat. Toutefois certains assureurs demanderont en pièce supplémentaire, un constat de dégât des eaux qu’il vous faudra remplir et envoyer.
Enfin n’oubliez pas de prévenir également votre propriétaire, si vous êtes locataire.

Le dégât des eaux peut parfois se propager aux logements voisins, notamment dans un appartement. Les conditions d’assurance appartement sont légèrement différentes car vous êtes soumis à d’autres risques. Dans ce cas, il vous faudra que vos voisins touchés par le dégât des eaux remplissent un contrat à l’amiable, disponible chez les assureurs. Ensuite comme pour un accident de voiture vous devez renvoyer l’un des feuillets à votre assureur, l’autre à l’assureur de votre voisin et le dernier au syndic de l’immeuble.

Assurance immobilier : les indemnisations en cas de dégât des eaux

Selon l’ampleur du sinistre, l’assureur pourra envoyer un expert qui examinera l’importance des dégâts. Il vous fera ensuite part du montant de votre indemnisation. L’indemnisation pourra être différente selon que vous passez par un professionnel ou si vous réalisez vous-même les travaux. Cette dernière solution est parfois la plus économique pour vous et pour l’assureur.


En effet, si vous êtes capable de faire les réparations vous-même et que vous êtes un minimum bricoleur, vous dégagerez forcément un bénéfice. L’assureur le sait, mais cela l’arrange également puisque cela lui permet malgré tout de payer moins que s’il passait par un professionnel.

Pour ce qui est des meubles et autres équipements, l’indemnisation prend en compte l’ancienneté de l’objet en question. L’indemnisation n’est donc généralement pas très importante. C’est pourquoi, il est parfois important de souscrire à l’option « valeur à neuf » grâce à laquelle, l’assureur vous remboursera les équipements endommagés à la valeur d’achat.

Soyez vigilant quant à ce que couvre votre contrat, car certains dégâts des eaux ne sont en effet pas couverts : c’est parfois le cas pour les canalisations mal entretenues, les dégâts causés par l’humidité ou les infiltrations d’eau.
Prenez donc le temps de bien lire les clauses et les différentes garanties de votre assurance habitation et n’hésitez pas à établir des devis pour obtenir les meilleurs tarifs, sans perdre de vue la qualité de vos garanties.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)