calucl bonus assurance auto

Voir le comparateur d'assurance auto bonus 50

Aussi appelé coefficient de réduction et de majoration (CRM), il s'applique aux voitures, camionnettes et deux roues de plus de 80cm3.Il est important de bien comprendre le fonctionnement du bonus/malus, car il influence le montant de votre prime d'assurance.

Qu'est- ce que le bonus/malus assurance auto ?

Le pourcentage de bonus/malus est le reflet de votre conduite. Ainsi en cas d'accident où votre responsabilité est engagée, votre malus augmentera ; en cas de bonne conduite sans sinistre responsable déclaré c'est votre bonus qui augmentera.

Le bonus/malus est calculé chaque année, à chaque échéance de votre assurance. Vous pourrez en prendre connaissance sur le relevé d'informations ou relevé de situation.
Il permet donc aux assureurs d'adapter leurs prix en fonction des automobilistes qu'ils assurent.


Comment est calculé le bonus assurance auto ?

Il est calculé au moyen d'un coefficient multiplicateur, le coefficient d'origine étant égal à 100 (Jeune conducteur).

Le bonus : Un assuré gagne 5 % de bonus par année d'assurance sans sinistre responsable. Il faut 13 ans pour arriver au bonus maximum de 50 %, ce qui équivaut à 50% de réduction sur la prime d'assurance. La prime de base est multipliée par le montant du bonus/malus. Notez qu'un assuré dont le bonus atteint 50% depuis 3 ans, ne verra pas son malus augmenter lors de son prochain accident.

Le malus : Le malus augmente de 25 % par accident pour lequel vous êtes totalement êtes totalement responsable. En cas de sinistre où vous êtes partiellement responsable, le malus augmente de 12,5 %. Le malus ne peut être supérieur à 350 %. Si un assuré a un malus supérieur à 100 % au bout de 2 ans sans sinistre il revient automatiquement à 100 % au bout de deux ans sans sinistre.

Si l'assuré déclare deux sinistres responsables la même année, alors la majoration est multipliée.
Enfin, en cas de sinistre deux mois avant l'échéance du contrat, la perte du bonus ou le malus ne se fera que l'année suivante.


Les cas particuliers du bonus assurance auto

Les personnes utilisant leur véhicule pour un usage professionnel ont un bonus qui évolue plus facilement et à l'inverse un malus qui évolue moins rapidement en cas de sinistre.

Pour les apprentis conducteurs, une surprime est généralement appliquée à la prime d'assurance, elle ne peut cependant pas dépasser 100 % (50 % pour les personnes ayant fait la conduite accompagnée).

En cas de sinistre, aggravé d'une mauvaise conduite (accident sous l'emprise de l'alcool, suspension de permis, délit de fuite, fausse déclaration), un malus supplémentaire sera appliqué.

Mais pour bénéficier d'une assurance bonus/malus intéressante, le mieux est de se rendre sur un comparateur et d'obtenir ainsi de nombreux devis sans bouger de chez vous.