L'assurance auto européenne est-elle obligatoire ?

Pour circuler au volant d'une voiture dans l'Union Européenne, il est indispensable d'avoir une assurance auto.

Que ce soit au cours de vacances ou de longs séjours, il faut avoir souscrit, tout comme en France, une assurance minimale obligatoire, en l'occurrence une responsabilité civile. Ce niveau d'assurance est communément appelé « assurance au tiers » car elle couvre uniquement les dommages corporels et/ou matériels causés à des tiers par un conducteur responsable d'un accident. Ceux-ci peuvent être aussi bien des piétons et des cyclistes que des conducteurs ou passagers des véhicules impliqués... En revanche, elle ne couvre absolument pas les frais qu'engendrent les dommages subis par le conducteur reconnu fautif. Tout frais médical concernant sa propre personne et toute dépense concernant une réparation de sa voiture reste à sa charge.


Si vous avez contracté une assurance auto en responsabilité civile en France, vous êtes automatiquement couvert pour les dommages occasionnés en Europe par votre véhicule.

Par contre, si vous avez contracté une assurance au tiers étendu ou assurance auto tous risques, la couverture prévue par les garanties supplémentaires n'est pas systématiquement valable. De plus, cela peut différer selon les pays. Vous devez donc absolument vous renseigner attentivement, en relisant votre contrat au niveau des garanties concernant les déplacements à l'étranger, ou en appelant votre assureur.

De même, regardez bien ce qu'il est prévu en termes de services d'assistance, et notamment du rapatriement en France, car ce n'est pas forcément inclus d'office.

Les démarches d'assurance à faire pour la conduite en Europe

Court séjour (inférieur à 6 mois)

Votre seule obligation est de pouvoir prouver la souscription d'une assurance minimale obligatoire en présentant la carte verte correspondante. Vous n'êtes pas contraint de prendre une nouvelle assurance.

De plus, si vous êtes amené à prendre une location de véhicule sur place lors de votre court séjour dans un état de l'Union Européenne, le contrat inclus généralement une assurance auto européenne locale.

Séjour long (supérieur à 6 mois)

De multiples démarches sont nécessaires pour tout citoyen français dont le séjour dans un pays européen dure plus de 6 mois. En effet, cette durée le classe en statut de résident étranger. Si c'est votre intention, il est primordial de vous renseigner auprès de sources officielles du pays d'accueil : les démarches diffèrent selon les états si vous souhaitez conduire en toute légalité.


Parmi les démarches auxquelles vous pourriez devoir faire face, il y a par exemple l'assurance. Vous devrez prouver que votre voiture est assurée. Si votre compagnie d'assurance est implantée dans le pays (siège, agence) ou est habilitée à y travailler, il n'y a aucun souci. Votre contrat d'assurance auto européenne sera accepté. Dans le cas contraire, il sera nécessaire de souscrire une assurance auto locale.

Vous pourriez également devoir ré-immatriculer votre voiture et régler les possibles taxes de circulation ou d'immatriculation, spécifiques à chaque état.

Et si je dois souscrire une assurance auto européenne à l'étranger ?

En Europe, le minimum requis comme assurance auto est une responsabilité civile. S'il vous est nécessaire de souscrire une assurance auto locale, préparez si possible les choses en amont :

  • votre assureur en France peut sans aucun doute vous fournir des coordonnées de compagnies d'assurance locales,
  • l'ambassade ou le consulat de votre destination est en mesure de vous en fournir ainsi que toutes les informations à connaître sur les lois locales concernant votre voiture dont notamment l'assurance auto.

Sachez qu'il est rare (mais pas impossible) que la nouvelle assurance auto européenne tiennent compte de votre bonus-malus précédent pour déterminer le montant de vos cotisations.


Comment trouver une bonne couverture auto au niveau européen ?

Faire le point avant de partir

Si vous partez en vacances ou si vous allez passer plusieurs mois dans un autre pays européen, avec votre véhicule particulier, il est primordial d'être bien couvert. Il faut commencer par faire le point de sa situation et de ses besoins :

  • quelle assurance et quelles garanties sont actuellement souscrites pour le véhicule,
  • quel est son état, quelle est sa valeur,
  • de quelles garanties supplémentaires avez-vous besoin pour parer à toutes les éventualités ?

De nombreux accidents ou accrochages surviennent sur la route des vacances, dus notamment au flot important de la circulation et à la fatigue. Il est important d'envisager cela pour y faire face avec sérénité le cas échéant. Si faire face à un sinistre automobile n'est jamais agréable, ça l'est encore moins lors de vacances ou d'un séjour à l'étranger. Disposer d'une assurance auto européenne vous protégeant, vous et votre voiture, est essentiel pour en minimiser les conséquences.

Chercher la meilleure assurance auto européenne

Si vous souhaitez prendre une assurance en France qui vous couvre lors de tout séjour à l'étranger, faîtes le tour des compagnies d'assurance. Pour cela, notre comparateur en ligne vous permet d'obtenir en quelques clics des estimations de tarifs pour votre véhicule, selon les garanties que vous souhaitez voir inscrites au contrat.

Notre conseil : souscrire une assurance auto européenne tous risques


Conduire une voiture récente à l'étranger est plus risqué qu'en France (comportement des autres usagers différents, trajets non familiers…). Il est prudent de bien se protéger par la souscription d'une assurance tous risques.

Totalement gratuit et sans aucun engagement de votre part, il vous permet de comparer les multiples devis obtenus avant de prendre votre décision. Si vous partez plus de 6 mois dans un pays européen, une fois le tri effectué dans les offres, vous n'avez plus qu'à vous assurer que la compagnie choisie est bien présente ou habilitée dans votre pays d'accueil.