perte d'autonomie

Voir le comparateur d'assurance perte d'autonomie

C'est généralement avec l'âge que l'on devient moins autonome, mais la cause de la perte d'autonomie peut aussi bien être un accident qu'une évolution naturelle et progressive. Dès que vous êtes atteint par cette perte d'indépendance physique, le seul impératif constant est de conserver avant tout sa qualité de vie. Pour cela il existe heureusement des solutions.

PERTE D'AUTONOMIE : DEFINITION ET SYMPTÔMES

La perte d'autonomie est synonyme d'incapacité, pour une personne, d'assurer seule et de décider de certains actes de la vie de tous les jours. Il s'agit d'une évolution naturelle qui résulte du vieillissement du cerveau, entraînant des altérations tant physiques que psychiques. Il existe de nombreux symptômes trahissant la perte d'autonomie :

  • Troubles de l'équilibre, caractérisés par des difficultés à se mouvoir. Cette altération expose la personne au danger d'une chute pouvant entrainer une blessure grave et invalidante.
  • Troubles de l'alimentation, car une personne âgée à une perte naturelle de l'appétit, dont les conséquences peuvent être aggravées par des difficultés à cuisiner ou encore à manger régulièrement.
  • Diminution de l'hygiène, car l'affaiblissement physique vient petit à petit empêcher l'accomplissement d'actes simples du quotidien comme le ménage ou la toilette.
  • Problèmes de mémoire, à un niveau plus ou moins préoccupant. Ils peuvent être liés à une maladie dégénérative comme par exemple la maladie d'Alzheimer.
  • Altération de l'humeur, encore une fois à un niveau plus ou moins bénin mais pouvant être le fruit d'un trouble neurodégénératif.
  • Isolement social, issu de la combinaison de la fatigue, de la baisse des capacités d'audition et des difficultés à se déplacer.


Pour répondre à ces besoins, s'est développé un système d'aide à la personne venant remédier aux modifications du cadre de vie d'une personne âgée.

PERTE D'AUTONOMIE : SOLUTIONS

Puisque les prestations de services à la personne ont quand même un coût économique important lorsqu'il s'agit d'alléger le quotidien d'une personne, et que les frais sont généralement au-delà de la pension de retraite de la personne concernée, les assureurs ont développé des contrats dits d'assurance dépendance. Avec leurs garanties modulables, ils vont permettre aux personnes souhaitant se protéger du risque futur de subir cette perte d'autonomie d'épargner très tôt, afin de se constituer un capital, ou préparer une rente, qui leur sera versée lorsqu'ils en auront besoin. Pour résoudre le problème de la dépendance, des solutions existent en effet sous formes de garanties suivantes :

  • Le versement d'une rente qui n'est pas imposable, et qui se met en place dès lors que la dépendance partielle ou totale s'installe, et qui a vocation à prendre en charge l'aide d'une personne tierce pour aider la personne dépendante à accomplir les actes élémentaires de la vie.
  • Le versement d'un capital en cas de perte d'autonomie, dans le but d'aménager l'habitation si la personne dépendante souhaite conserver son cadre de vie.
  • Les complémentaires dépendances proposent aussi des services usuels – dits prestations en nature-  comme l'assistance téléphonique, la recherche d'auxiliaires comme le jardinier, le médecin ou l'infirmière, la livraison de repas et de médicaments, l'aide-ménagère et l'hospitalisation.
  • L'évaluation gratuite du domicile en cas de perte d'autonomie, pour orienter efficacement la recherche de prestataires.

L'assurance dépendance et ses solutions méritent d'être prises au sérieux : même si votre autonomie est encore intacte passé un certain âge, n'attendez pas d'être confronté aux premiers problèmes pour vous y intéresser ! Plus vous vous y intéresserez tôt, moins cela vous coûtera cher. Un comparateur d'assurance vous fournira toutes les solutions proposées par les assureurs, les plus complètes comme les plus économiques.