Mutuelles: pourquoi ça augmente?
un service de meilleurtaux.com

Mutuelles: pourquoi ça augmente?

mutuelles

Chaque année, lors de la réception des échéanciers et des appels de cotisations, le montant de la complémentaire santé évolue à la hausse. Cela fait d’ailleurs toujours parler les journaux. Plusieurs raisons expliquent cette flambée des prix : l’âge, la composition de la famille, le désengagement de la sécurité sociale et les taxes gouvernementales.

Mutuelles : calcul des tarifs

Les mutuelles ou complémentaires santés, qu’elles soient vendues par des mutuelles, des compagnies d’assurance ou des banques, établissent leurs tarifs en fonction de l’âge des adhérents. C’est logique : les besoins et les risques ne sont pas les mêmes pour un jeune de 20 ans que pour une dame de 80 ans. Pour certaines compagnies, votre couverture augmentera chaque année en fonction de votre nouvel âge.


Pour d’autres, des tranches d’âge de cotisation sont établies, soit par décennies, soit par étape de la vie : enfant de 0 à 18 ans, puis adultes de 19 à 59 ans et seniors de 60 ans et plus. Chaque compagnie a ses règles et vous trouverez autant de tranches que de complémentaires santés.

Par ailleurs, votre lieu d’habitation influe sur le coût de votre mutuelle, pour deux raisons. D’abord, les habitudes de consommation de médecine ne sont pas les mêmes d’une région à l’autre, pour des raisons qui peuvent être historiques, sociologiques, ou économiques. Les régions économiquement sinistrées présenteront une population en moins bonne santé, que des régions riches par exemple.

Ensuite, le coût de la médecine est différent d’une région à l’autre. Alors que les médecins du Nord respectent pour la plupart les tarifs de convention, les praticiens parisiens ont tendance à pratiquer allègrement les dépassements d’honoraires.

Evidemment, ensuite, toute chose égale par ailleurs, c’est le niveau des garanties choisi qui conditionnera le prix de votre mutuelle.

Mutuelles : taxes gouvernementales

La sécurité sociale chaque année creuse son déficit. Pour tenter de le combler un peu plus vite, le gouvernement a décidé de mettre en place en 2011 une nouvelle taxe de 3.5% sur le montant des cotisations des complémentaires santés pour les contrats dits responsables. Cette majoration est baptisée Taxe sur les Conventions d’Assurance (TCA). Cette TCA date de 1983 et ne cesse de croître. Les dépenses de santé des Français ne cessant d’évoluer à la hausse, le déficit de la sécurité sociale ne cesse d’augmenter.


En 2009, c’est la taxe CMU et Aide à l’Acquisition de la Complémentaire Santé (7%) qui est apparue, à savoir que toute personne possédant une complémentaire santé doit reverser 7% du montant de sa cotisation aux ayants droits de la mutuelle santé CMU. Toutes ces taxes sont prélevées à la source, c’est-à-dire directement quand vous payez votre cotisation. Comme pour la TVA.

Afin de tenter de réduire ce déficit, la sécurité sociale a également mis en place un système de franchise sur :
- les visites de généralistes,
- les actes chirurgicaux supérieurs à 130 euros,
- les boîtes de médicaments.

Ceci oblige le patient à respecter le parcours de soin (médecin généraliste référent) pour être remboursé sur la base du tarif de convention.

Les mutuelles face au désengagement de la sécurité sociale

Au fil du temps, la sécurité sociale opère un processus de déremboursement avec deux objectifs précis :
- Réduire ou stabiliser le déficit
- Provoquer la responsabilisation du consommateur

Régulièrement, des communiqués passent au Journal Officiel annonçant que la sécurité sociale ne prend plus en charge le remboursement de médicaments ou encore que certains médicaments ne sont plus en vignette blanche (remboursement à hauteur de 65%), mais en vignette bleue (remboursement à 35%). Pour conserver le même niveau de remboursement sur les médicaments, les mutuelles se voient alors obligées d’augmenter leurs tarifs, car ce sont elles qui prennent en charge généralement la différence qui n’est plus remboursé par la CPAM.

Mais pour éviter de payer trop cher, vous pouvez encore obtenir des devis et comparer les prix grâce à un comparatif de mutuelle sur Internet.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)