Mutuelle senior, par departement

Tarif mutuelle santé senior : un couple parisien paie 1000€ de plus par an qu'un couple alsacien pour les mêmes garanties

C'est dans le Nord-Pas-De-Calais, en région parisienne et en PACA que l'assurance santé présente les tarifs les plus élevés pour un couple senior. Les tarifs ont été obtenus pour un couple âgé de 60 ans, exerçant une profession dans leur département de résidence, et pour des garanties renforcées en dentaire et optique.
Un couple senior résidant dans le Nord-Pas-de-Calais paie en moyenne 218.90 euros par mois dans le Nord et 218.07€ dans le Pas-de-Calais. Ces deux départements se classent respectivement aux 5ème et 6ème position du classement national. Juste derrière les Bouches-du-Rhône et les Alpes Maritimes (220.91 euros par mois en moyenne). Les deux premières places du classement sont occupées par Paris (1er, 225.75€ par an) et les Hauts-de-Seine (2ème, 225.02 euros par mois).

La région Alsace et la Moselle sont les départements où le prix mensuel d'une mutuelle santé est le moins élevé, s'expliquant principalement par des raisons historiques (régime Alsace-Moselle). Ailleurs, c'est dans la Creuse (185.61 euros par mois) et dans le Gers (186.51 euros par mois) que le coût moyen d'une mutuelle santé est le moins élevé de France. Voici la carte de France du prix d'une mutuelle santé pour un couple senior: 


Tarif mutuelle senior : classement détaillé par département

Le tableau ci-dessous présente le classement complet des départements pour le prix mensuel d'une mutuelle pour un couple senior, salarié dans leur département de résidence. L'écart du prix moyen proposé par les assureurs se calcule par rapport à la moyenne nationale, qui est de 195.60 euros, soit 2347.20 euros pour une année de couverture santé. Il en coûtera à un couple parisien 2709 euros, soit 15.4% de plus que la moyenne nationale. Un couple alsacien résidant dans le Haut-Rhin ne devra consacrer que 1658 euros à son budget mutuelle santé annuel, soit 1051 euros de moins qu'un couple parisien, et ceci pour des garanties et des niveaux de remboursement similaires.

 

PositionDépartementPrix moyen d'une mutuelle couple senior (en € par mois)Ecart / moyenne nationale
175Paris225,7515,4%
292Hauts-de-Seine225,0215,0%
313Bouches-du-Rhône220,9112,9%
406Alpes-Maritimes220,9112,9%
559Nord218,9011,9%
662Pas-de-Calais218,0711,5%
794Val-de-Marne217,5711,2%
831Haute-Garonne211,258,0%
934Hérault209,417,1%
1091Essonne208,996,8%
1184Vaucluse208,336,5%
1230Gard208,006,3%
1378Yvelines206,275,5%
1495Val-d'Oise205,705,2%
1508Ardennes204,464,5%
1602Aisne204,014,3%
1733Gironde204,014,3%
1851Marne203,354,0%
1980Somme203,133,9%
2093Seine-St-Denis202,973,8%
2170Haute-Saône202,723,6%
2281Tarn202,273,4%
2315Cantal201,673,1%
2469Rhône201,423,0%
2583Var200,432,5%
2654Meurthe-et-Moselle199,952,2%
2752Haute-Marne198,961,7%
2821Haute-Corse198,671,6%
2920Corse-du-Sud198,671,6%
3066Pyrénées-Orientales198,301,4%
3177Seine-et-Marne198,131,3%
3290Territoire de Belfort197,561,0%
3355Meuse197,561,0%
3401Ain197,230,8%
3543Haute-Loire197,190,8%
3607Ardèche197,190,8%
3704Alpes de Haute Provence197,160,8%
3850Manche197,070,8%
3905Hautes-Alpes196,870,6%
4003Allier196,850,6%
4176Seine-Maritime196,750,6%
4221Côte-d'Or196,500,5%
4364Pyrénées-Atlantiques196,450,4%
4426Drôme196,090,2%
4560Oise196,000,2%
4642Loire195,660,0%
4738Isère195,580,0%
4879Deux-Sèvres195,00-0,3%
4953Mayenne194,17-0,7%
5012Aveyron193,95-0,8%
5187Haute-Vienne193,89-0,9%
5249Maine-et-Loire193,59-1,0%
5339Jura193,53-1,1%
5486Vienne193,08-1,3%
5525Doubs192,84-1,4%
5609Ariège192,84-1,4%
5714Calvados192,75-1,5%
5824Dordogne192,47-1,6%
5946Lot192,23-1,7%
6017Charente-Maritime192,23-1,7%
6136Indre191,88-1,9%
6216Charente191,79-1,9%
6318Cher191,74-2,0%
6482Tarn-et-Garonne191,63-2,0%
6511Aude191,32-2,2%
6627Eure190,93-2,4%
6763Puy-de-Dôme190,89-2,4%
6837Indre-et-Loir190,78-2,5%
6989Yonne190,65-2,5%
7088Vosges190,65-2,5%
7174Haute-Savoie190,65-2,5%
7273Savoie190,65-2,5%
7371Saône-et-Loire190,65-2,5%
7458Nièvre190,65-2,5%
7545Loiret190,65-2,5%
7672Sarthe190,54-2,6%
7756Morbihan190,54-2,6%
7865Hautes-Pyrénées190,50-2,6%
7940Landes189,84-2,9%
8028Eure-et-Loir189,84-2,9%
8141Loir-et-Cher189,69-3,0%
8248Lozère189,60-3,1%
8319Corrèze189,60-3,1%
8444Loire-Atlantique189,45-3,1%
8535Ille-et-Vilaine189,45-3,1%
8622Côte-d'Armor189,45-3,1%
8747Lot-et-Garonne189,00-3,4%
8810Aube188,97-3,4%
8985Vendée188,40-3,7%
9061Orne188,40-3,7%
9129Finistère188,40-3,7%
9232Gers186,51-4,6%
9323Creuse185,61-5,1%
9467Bas-Rhin142,66-27,1%
9557Moselle138,78-29,1%
9668Haut-Rhin138,22-29,3%


Méthodologie de l'étude sur les mutuelles senior

Le comparatif des prix moyens d'une mutuelle santé par département pour un couple senior a été obtenu pour un niveau de garanties renforcés pour chacun des postes de dépenses médicales ci-dessous :

  • soins médicaux
  • hospitalisation
  • optique
  • dentaire

Les tarifs sont obtenus pour un couple âgé de 60 ans salarié dans leur département de résidence. L'enquête se base sur l'analyse de 276 849 tarifs obtenus par une simulation de mutuelle santé effectuée sur le comparateur d'assurances en ligne LeComparateurAssurance.com. Les tarifs récoltés sont ceux proposés par les assureurs partenaires du comparateur d'assurance. Les résultats ont été collectés entre le 16 et le 19 août 2011.


Voir les autres études sur les tarifs des mutuelles par département :

Les contrats responsables bénéficient d'une tarification plafonnée

Les complémentaires santé bénéficiant du label « responsable » couvrent les besoins essentiels

Depuis la loi de financement de la sécurité sociale de 2016, les seniors de plus de 65 ans ont la possibilité de bénéficier de contrats complémentaires santé labellisés.

L'article L  864-1du code de la sécurité sociale précise ainsi que : "L'octroi du label vise à identifier des contrats offrant, à des prix accessibles, des garanties adaptées à la situation des personnes (âgées d'au moins soixante-cinq ans)".

Les contrats responsables ont ainsi l'obligation de prendre en charge :

  • le ticket modérateur des honoraires du médecin,
  • le ticket modérateur des médicaments remboursés à 65 % (service médical rendu - SMR - majeur)
  • le ticket modérateur et le forfait journalier (en totalité et sans limitation de durée) en cas d'hospitalisation
  • le ticket modérateur en matière de soins optiques et dentaires.

Les complémentaires santé ne répondant pas au cahier des charges "responsable" voient leur contribution s'élever à 14 % du montant des cotisations contre 7 % pour celles bénéficiant de ce label.


Une tarification plafonnée implique des montants de remboursement également limités

En contrepartie de leur labellisation, ces contrats imposent certaines contraintes en matière de prises en charge optionnelles voire exclues, ainsi que mentionné à l'article L 871-1 du Code de la sécurité sociale.

En pratique, sont ainsi limités :

  • honoraires : la prise en charge des honoraires d'un médecin non adhérent au contrat d'accès aux soins,
  • hospitalisation : la prise en charge du forfait journalier dans le même cas,
  • optique : à 150 € maximum la prise la charge de la monture et entre 50 € et 470 € (en fonction de la correction nécessaire) celle des verres correcteurs, à raison d'une paire tous les deux ans.

De même, sont exclus les prises en charge des dépassements d'honoraires ainsi que la majoration du ticket modérateur liés au non-respect du parcours de soins ainsi que la franchise pour l'ensemble des médicaments.

Aucun contrat responsable ne peut prendre en charge la participation forfaitaire de 1 € s'appliquant aux assurés pour toute consultation ou acte médical, de radiologie ou de biologie médicale.

Le conseil de Lecomparateurassurance :

Variable selon les organismes et contrats, un délai de carence peut être applicable à la prise en charge de certains remboursements, notamment en matière de soins dentaires.


L'assuré aura ainsi intérêt à vérifier l'existence et, le cas échéant, la durée de cette période afin de ne pas se voir opposer de refus de remboursement pour ce motif.

Le coût d'un contrat senior non responsable peut rapidement s'envoler

La cotisation dépend de plusieurs facteurs liés à l'assuré

Au-delà des hausses structurelles liées aux évolutions législatives de ces dernières années, les mutuelles santé senior voient également leurs cotisations augmenter en fonction de l'âge de l'adhérent.

En fonction de ses procédés actuariaux, chaque organisme appliquera ainsi une évolution tarifaire graduelle selon une périodicité propre (annuelle, tous les 5 ans, etc.) lui permettant de couvrir la hausse prévisible de consommation de soins liée à l'âge.

Au-delà de l'âge, la tarification peut également dépendre du revenu de l'assuré, de son lieu de résidence (variabilité de la consommation de soins) ou encore de son ancienneté de souscription.

Certains organismes imposent des limites d'âge à la souscription pour se prémunir des effets "d'opportunisme" et/ou filtrer les risques afin de préserver un équilibre financier solidaire entre classes d'âge. Cette limite est généralement fixée en dessous d'un âge "charnière" où les assurés passent de contributeurs à bénéficiaires nets de cette solidarité. (Source : "La complémentaire santé" - DREES - Edition 2019)


La plupart des organismes fidélisent leur clientèle via des bonus d'ancienneté offrant un tarif dégressif : les seniors ont ainsi intérêt à privilégier ce type de contrat en prévision des hausses de cotisation liées à l'âge.

Le coût de la complémentaire santé est fortement dépendant du niveau de garantie sollicité

La plupart des seniors sont logiquement titulaires, non plus de complémentaires collectives, mais de contrats individuels offrant généralement des niveaux de garantie plus faibles, bien qu'ils soient de plus en plus couvrants.

Or les postes les plus onéreux pour les seniors sont également ceux bénéficiant en général d'une prise en charge minime voire inexistante en matière de couverture sociale obligatoire, comme :

  • l'hospitalisation en chambre particulière et les frais d'honoraires liés pouvant atteindre voire dépasser 200 % du tarif journalier,
  • les prothèses dentaires dont le coût peut dépasser 1.000 €/an pour des montant et plafond annuels de remboursement largement inférieurs.
  • l'optique, l'appareil auditif et leurs équipements,
  • les médecines douces telles que l'ostéopathie ou la pédicurie-podologie,
  • les cures thermales, etc.

Selon une étude de Lecomparateurassurance.com de 2017, le prix moyen d'une mutuelle senior s'élevait ainsi à plus de 144 €/mois, les Français de plus de 55 ans consacrant, selon cette même étude, plus de 1.700 €/an à ce poste budgétaire.


Suite à la réforme de 2015 en matière de contrat d'accès aux soins (CAS), les mutuelles ont eu tendance à abaisser les niveaux de prise en charge des contrats "hauts de gamme" afin de les rendre "labellisables" avant d'opter pour la commercialisation de contrats non responsables qui, bien que surtaxés, diminuent le reste à charge de leurs assurés grâce à des remboursements élevés.

La plupart des mutuelles seniors proposent des tarifs "couple" plus intéressants que la souscription de deux contrats "célibataire" séparés, notamment pour les plus de 70 ans.