Qu'est-ce que le malus écologique ?

Le malus écologique est une taxe sur les véhicules polluants (voitures particulières neuves et véhicules de société neufs). À l'heure de la transition écologique, le gouvernement a décidé d'imposer une taxe additionnelle aux automobilistes qui choisissent d'acheter une voiture émettant de grandes quantités de CO2. Le montant de la taxe dépend du niveau d'émission de CO2 en grammes par kilomètre lors de la mise en circulation. SUV, citadine, berline, ce n'est donc pas le type de véhicule qui importe, mais le niveau de pollution (même si certains restent naturellement plus polluants). En revanche, le carburant peut, quant à lui, avoir un impact, le diesel étant plus polluant que le moteur essence.


Vous devez payer la taxe au moment de l'immatriculation du véhicule selon le montant des émissions de CO2. Cela fait partie intégrante des taxes du certificat d'immatriculation (ou carte grise). Il ne s'agit ainsi pas d'une taxe annuelle sur les voitures neuves. Le prix de la carte grise peut être élevé, le montant maximum du malus écologique est de 40 000 €. Toutefois, les véhicules de tourisme émettant plus de 224 grammes de CO2/km sont assez rares. Vous serez concerné pour l'acquisition d'un véhicule de type Porsche 911, Audi RS 6 Avant, Mercedes-AMG GT ou encore Audi R8.

Malus écologique : quels sont les véhicules concernés ?

Le malus écologique ou taxe CO2 s'applique aux voitures particulières, les véhicules utilitaires ne sont pas concernés.

Le malus écologique ne concerne pas les véhicules à faible émission à l'image des voitures électriques et des véhicules hybrides. Les véhicules hybrides rechargeables avec une autonomie en mode tout électrique en ville supérieure à 50 km, ne font pas l'objet d'une taxe écologique.

Une exonération du malus automobile s'applique également aux véhicules :

  • accessibles aux personnes en fauteuil roulant ;
  • acquis par une personne ayant une carte mobilité inclusion portant la mention invalidité ou une carte d'invalidité militaire ;
  • acquis par une personne ayant un enfant mineur ou à charge possédant une carte mobilité inclusion portant la mention invalidité ou une carte d'invalidité militaire.

Quelle évolution par rapport au malus écologique 2021 ?

Ce malus auto, également nommé malus CO2, a évolué en 2022 avec à la clé un durcissement des règles. L'objectif du gouvernement avec ce nouveau barème est de taxer toujours plus les véhicules particuliers qui émettent trop de dioxyde de carbone pour limiter les particules fines.


Découvrez le barème du malus écologique en 2021 et en 2022 pour mieux appréhender l'évolution de ce malus pour les véhicules neufs et la manière dont il est calculé. Les véhicules immatriculés l'an dernier émettant jusqu'à 132 g de CO2/km n'étaient pas concernés. Aujourd'hui, il faut présenter un niveau d'émission inférieur ou égal à 127 g de CO2/km pour ne pas subir une taxation.

CO2 (g/km)Montant en 2021Montant en 2022Augmentation entre 2021 et 2022
128-50+ 50
129-75+ 75
130-100+ 100
131-125+ 125
132-150+ 150
13350170+ 120
13475190+ 155
135100210+ 110
136125230+ 105
137150240+ 90
138170260+ 90
139190280+ 90
140210310+ 100
141230330+ 100
142240360+ 120
143260400+ 140
144280450+ 170
145310540+ 230
146330650+ 320
147360740+ 380
148400818+ 418
149450898+ 448
150540983+ 521
1516501 074+ 424
1527401 172+ 432
1538181 276+ 458
1548981 386+ 488
1559831 504+ 521
1561 0741 629+ 555
1571 1721 761+ 589
1581 2761 901+ 625
1591 3862 049+ 663
1601 5042 205+ 701
1611 6292 370+ 741
1621 7612 544+ 783
1631 9012 726+ 825
1642 0492 918+ 869
1652 2053 119+ 914
1662 3703 331+ 961
1672 5443 552+ 1 008
1682 7263 784+ 1 058
1692 9184 026+ 1 108
1703 1194 279+ 1 160
1713 3314 543+ 1 212
1723 5524 818+ 1 266
1733 7845 105+ 1 321
1744 0265 404+ 1 378
1754 2795 715+ 1 436
1764 5436 039+ 1 496
1774 8186 375+ 1 557
1785 1056 724+ 1 619
1795 4047 086+ 1 682
1805 7157 462+ 1 747
1816 0397 851+ 1 812
1826 3758 254+ 1 879
1836 7248 671+ 1 947
1847 0869 103+ 2017
1857 4629 550+ 2 088
1867 85110 011+ 2 160
1878 25410 488+ 2 234
1888 67110 980+ 2 309
1899 10311 488+ 2 385
1909 55012 012+ 2 462
19110 01112 552+ 2 541
19210 48813 109+ 2 621
19310 98013 109+ 2 129
19411 48814 273+ 2 785
19512 01214 881+ 2 869
19612 55215 506+ 2 954
19713 10916 149+ 3 040
19813 68216 810+ 3 128
19914 72317 490+ 2 767
20014 88118 188+ 3 307
20115 50618 905+ 3 399
20216 14919 641+ 3 492
20316 81020 396+ 3 586
20417 49021 171+ 3 681
20518 18821 966+ 3 778
20618 90522 781+ 3 876
20719 64123 616+ 3 975
20820 39624 472+ 4 076
20921 17125 349+ 4 178
21021 96626 247+ 4 281
21122 78127 166+ 4 385
21223 61628 107+ 4 491
21324 47229 070+ 4 598
21425 34930 056+ 4 707
21526 24731 063+ 4 816
21627 16632 094+ 4 928
21728 10733 147+ 5 040
21829 07034 224+ 5 154
21930 00035 324+ 5 324
22030 00036 447+ 6 447
22130 00037 595+ 7 595
22230 00038 767+ 8 767
22330 00039 964+ 9 964
22430 00040 000+ 10 000

Ce barème de malus écologique s'applique aux véhicules réceptionnés en Union européenne selon la norme WLTP. Pour les autres, c'est la puissance fiscale du véhicule (ou puissance administrative) qui détermine le montant de la taxe sur les voitures neuves. Par exemple, pour une voiture présentant 7 chevaux fiscaux, le malus est de 4 000 €. Avec un cheval fiscal de plus, elle atteint 6 000 €. Là encore, le plafond est de 40 000 €.

Comment obtenir un bonus écologique ?

De la même manière qu'il existe un coefficient de bonus-malus en assurance auto, il existe un bonus-malus écologique pour votre nouveau véhicule.


Aussi, si l'achat d'un véhicule peut vous pénaliser au moment de la première immatriculation parce qu'il est polluant, vous pouvez espérer un bonus écologique pour l'achat de véhicules moins polluants, à l'image d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable.

Le montant du bonus est, lui aussi, consécutif au niveau de CO2 émis. Cette fois, il peut s'agir d'un véhicule neuf ou d'un véhicule d'occasion. De plus, les utilitaires légers à l'image des camionnettes sont concernés. Le montant du bonus écologique peut atteindre 6 000 € en 2022.

Le bonus écologique ne doit pas être confondu avec la prime à la conversion. Cette prime à la casse est proposée aux personnes qui achètent une voiture neuve ou d'occasion qui émet moins de 137 g de CO2/km. En parallèle de l'achat d'une voiture propre, vous devez mettre votre ancien véhicule au rebut. Là encore, l'objectif est de limiter les voitures polluantes et de privilégier les véhicules électriques ou les véhicules d'occasion récents pour renouveler le parc automobile.