Qu'est-ce qu'un jeune conducteur ?

La notion de jeune conducteur est tout à fait spécifique. Code de la route, Code des assurances, aucune législation ne définit clairement ce qu'est un jeune conducteur. C'est au niveau des compagnies d'assurances que l'on fait cette distinction pour définir le risque et estimer le montant de la prime d'assurance. Les assureurs considèrent ainsi qu'un jeune conducteur est :

  • un automobiliste qui est titulaire du permis de conduire depuis moins de 3 ans ;
  • un conducteur qui n'a jamais été assuré à son nom ou qui ne figure sur aucun contrat d'assurance. Si vous conduisez durant plusieurs années la voiture de vos parents ou de votre conjoint sans être inscrit ne serait-ce qu'en tant que conducteur secondaire, vous êtes considéré comme un jeune conducteur aux yeux des assureurs ;
  • un conducteur dont le permis a été annulé : après une annulation, si vous devez repasser le permis, la compagnie d'assurances vous considérera à nouveau comme un jeune conducteur.

Attention à la notion de « jeune permis ». On entend par « jeune permis » une personne titulaire du permis de conduire depuis peu. Si elle est considérée comme un jeune conducteur, tous les jeunes conducteurs ne sont pas des « jeunes permis », comme nous venons de le constater, la date d'obtention du permis de conduire n'étant pas le seul élément pris en considération par l'assureur.


Quelles garanties pour assurer les jeunes conducteurs ?

Pour une assurance auto jeune conducteur, comme pour un automobiliste expérimenté, trois solutions sont proposées : le prix de l'assurance jeune conducteur sera impacté par votre choix.

  • L'assurance au tiers est l'assurance de base qui inclut essentiellement la garantie responsabilité civile. C'est l'assurance auto obligatoire.
  • L'assurance au tiers complémentaire permet de bénéficier, comme son nom l'indique, de garanties complémentaires telles que le bris de glace, l'incendie, le vol ou la tentative de vol, le vandalisme, ou encore les catastrophes naturelles.
  • L'assurance tous risques permet, cette fois, de bénéficier de la garantie dommages tous accidents pour obtenir une indemnisation, même si vous êtes responsable d'un accident. Elle peut également inclure l'assistance panne 0 km et d'autres garanties protectrices.

Quel est le prix d'une assurance auto pour jeune conducteur ?

Le prix de l'assurance auto est calculé par les compagnies d'assurances selon le risque de devoir indemniser un automobiliste et le montant estimé de l'indemnisation. Elles prennent en considération les éléments suivants :

  • la marque et le modèle de la voiture ;
  • l'âge du véhicule ;
  • l'utilisation ;
  • le lieu de stationnement ;
  • le niveau des garanties.

Autre facteur important : le profil du conducteur. Un jeune conducteur sera de facto impacté par une surprime. Celle-ci est définie comme suit :

  • 100 % la première année ;
  • 50 % la première année ;
  • 25 % la troisième année.

Ce n'est qu'au bout de la quatrième année que la compagnie d'assurances cesse de majorer le montant de la cotisation d'un jeune conducteur (s'il n'a pas été responsable d'un sinistre entre-temps).

En clair, de prime abord, difficile d'imaginer trouver une assurance auto pas chère pour un jeune conducteur. Tandis qu'un conducteur confirmé paiera par exemple 400 € par an, le jeune conducteur paiera 800 € la première année.

Jeune conducteur : nos conseils pour payer moins cher votre assurance auto

Vous venez d'avoir votre permis ou décidez de vous assurer pour la première fois ? Vous ne pouvez pas assumer une cotisation trop élevée et recherchez une assurance auto pas chère pour jeune conducteur ? Voici quelques conseils pour faire baisser la note.


Bien choisir sa première voiture

Nous avons évoqué l'impact du véhicule sur le montant de la cotisation. Pour les assureurs, plus le véhicule est récent et a de la valeur, plus le montant de l'indemnisation risque d'être élevé. De ce fait, le prix à payer est plus élevé lui aussi.

Pour une première voiture, durant les 3 premières années où vous êtes pénalisé par une surprime, préférez un modèle ancien et peu puissant. Avec une petite citadine de plus de 10 ans, vous pouvez espérer faire baisser très sensiblement le prix de votre assurance jeune conducteur.

Souscrire une assurance auto au tiers

Le niveau des garanties impactant également le montant de la prime d'assurance, préférez une assurance au tiers. Cela rejoint le choix de votre véhicule, ce sont les véhicules les plus anciens qui sont généralement assurés au tiers en raison de leur valeur plus faible.

S'assurer en tant que conducteur secondaire

Vous souhaitez conduire sans pour autant acheter une voiture ? Si vous conduisez la voiture de vos parents ou de votre conjoint, ne commettez pas l'erreur de ne pas être inscrit au contrat. Pour ne pas être éternellement considéré comme un jeune conducteur, inscrivez-vous en tant que conducteur secondaire. Certaines compagnies d'assurances acceptent cette solution et appliquent au contrat des parents ou du conjoint une majoration plus faible que la surprime appliquée aux jeunes conducteurs.


Opter pour la conduite accompagnée

L'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) permet aux automobilistes de gagner de l'expérience. Les compagnies d'assurances en tiennent compte au moment de définir le montant de la prime.

Cette fois, la surprime est calculée comme suit :

  • 50 % la première année ;
  • 25 % la première année ;
  • 12,5 % la troisième année.

Comparer les assurances auto

Enfin, faire un comparatif s'impose pour trouver une assurance auto pas chère pour jeune conducteur. Toutes les compagnies d'assurances ne pratiquant pas les mêmes tarifs, comparer permet de vous assurer de trouver un contrat d'assurance auto moins cher pour jeune conducteur à garanties équivalentes.