Permis en candidat libre : à qui s'adresse-t-il ?

Pour passer le permis de conduire en candidat libre, il faut avoir au moins 18 ans, même si l'inscription à l'examen peut se faire à partir de 16 ans.

En tant que candidat libre, si vous avez moins de 21 ans, vous devez être titulaire de l'attestation scolaire de sécurité routière de niveau 2 (ASSR2) ou de l'attestation de sécurité routière (ASR).

Permis en candidat libre : les étapes d'inscription

Avant toute chose, vous devez faire une demande de numéro d'enregistrement préfectoral harmonisé (NEPH). La demande se réalise sur le site de l'ANTS. Ensuite, vous devez faire une demande de livret d'apprentissage. Dès lors que vous avez en main votre dossier de permis de conduire, vous pouvez vous inscrire dans un centre d'examen agréé pour passer le Code de la route.


Bon à savoir : vous n'avez pas besoin de passer cette épreuve théorique du permis de conduire si vous avez déjà obtenu un autre permis dans les 5 ans qui précèdent.

Pour passer l'examen pratique du permis en candidat libre, vous devez contacter la préfecture ou la direction départementale interministérielle.

Permis en candidat libre : l'apprentissage de la conduite pour le passer

Si l'apprentissage pour l'examen théorique est simple, la formation pratique pour obtenir votre permis de conduire en candidat libre répond à des règles strictes.

L'accompagnateur

Si le candidat a choisi de ne pas faire appel à une auto-école, il doit tout de même être accompagné par un formateur. Celui-ci doit répondre aux critères suivants :

  • avoir le permis B depuis au moins 5 ans ;
  • ne pas avoir perdu son permis au cours des 5 dernières années ;
  • ne pas être payé ;
  • signer la charte de l'accompagnateur.

La voiture

Pour vous former au permis de conduire en candidat libre, vous ne pouvez pas utiliser n'importe quel véhicule. Celui que vous utiliserez durant votre formation doit :

  • - signaler la mention "apprentissage" à l'avant, à l'arrière ou sur le toit ;
  • - être équipé d'une double commande et de deux rétroviseurs intérieurs comme une voiture d'auto-école classique ;
  • - être protégé par une assurance auto.

Le candidat

Pour le permis en candidat libre, l'apprentissage sur les routes doit se dérouler en France, hors des zones dans lesquelles il est interdit de pratiquer l'apprentissage de la conduite. Enfin, vous devez toujours avoir avec vous votre livret d'apprentissage.


Permis en candidat libre : comment l'obtenir ?

Dès lors que vous vous êtes inscrit en candidat libre à l'examen du permis de conduire et que l'on vous a communiqué un horaire, vous pouvez passer l'épreuve pratique. Vous recevrez les résultats 48h plus tard sur le site de la Sécurité routière. Si vous avez obtenu votre permis, vous pouvez télécharger un certificat d'examen du permis de conduire (CEPC) valable 4 mois.

Ensuite, vous devez faire une demande de permis de conduire sur le site de l'ANTS. Pour cela, seront nécessaires :

  • un justificatif d'identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • 1 photo d'identité ;
  • une copie du CEPC ;
  • une copie de l'ASR ou de l'ASSR2 si vous avez moins de 21 ans ;
  • un avis médical en cas de soucis de santé.

Bon à savoir : les permis de conduire délivrés depuis 2013 ont une validité de 15 ans.

Permis en candidat libre : combien ça coûte ?

L'inscription au Code de la route coûte 30 €. L'apprentissage pour la partie théorique est gratuit, il en va de même pour la partie pratique, l'accompagnateur n'ayant pas le droit de demander une rémunération. À cela il faut ajouter la location d'une voiture adaptée.

Permis en candidat libre : quelle assurance auto pour votre formation ?

Vous l'aurez noté, vous devez, pour vous former au permis en candidat libre, utiliser une voiture à double commande. Inutile d'acheter un tel véhicule, vous allez certainement opter pour une location. Vous trouverez aisément, sur internet, une location de voiture double commande pour le permis de conduire en candidat libre. Celle-ci sera assurée, mais cette assurance auto sera-t-elle suffisante ? Si vous songez que ce n'est pas le cas, nous vous invitions à ajouter des garanties en souscrivant vous-même un contrat d'assurance auto.

Votre position d'apprenti conducteur avec une personne qui n'est pas professionnelle de la formation peut jouer en votre défaveur en termes de tarif. C'est pourquoi nous vous conseillons d'utiliser un comparateur d'assurance auto. En quelques clics, vous allez pouvoir indiquer vos besoins et obtenir des devis d'assurance voiture de différentes compagnies. C'est gratuit et cela va vous permettre de réaliser de belles économies.