Les étudiants sont-ils obligés de souscrire une mutuelle santé ?

De prime abord, au même titre qu'un demandeur d'emploi, un retraité, un travailleur non salarié et un salarié du privé, l'étudiant n'est pas dans l'obligation de souscrire un contrat d'assurance pour se faire rembourser ses dépenses de santé.

Toutefois, dans deux situations bien précises, l'étudiant peut être amené à être couvert par une mutuelle santé obligatoire :

  • Il est salarié du privé en parallèle de ses études ;
  • Il est couvert par une mutuelle familiale obligatoire.

Beaucoup d'étudiants, pour des raisons financières, ont un job étudiant la plupart du temps le soir et les week-ends. Depuis le 1er janvier 2016, les employeurs du secteur privé doivent proposer une mutuelle collective à leurs salariés. Hormis quelques cas de dispense, tous doivent souscrire la mutuelle d'entreprise.


D'autres ont des parents qui ont souscrit une mutuelle santé d'entreprise qui leur impose de couvrir tous les membres du foyer. Aussi, ces étudiants, dès lors qu'ils appartiennent encore au foyer de leurs parents, ont effectivement une mutuelle santé imposée.

Mutuelle santé pour étudiant : quelles garanties souscrire ?

Le niveau des garanties de votre mutuelle santé n'est pas uniquement lié à votre statut. Certes, nous pouvons imaginer de prime abord qu'un étudiant est jeune et donc en parfaite santé, une mutuelle de base peut suffire. Toutefois, beaucoup d'étudiants portent des lunettes. C'est un point important au regard du faible remboursement de la Sécurité sociale. C'est la mutuelle complémentaire qui prend véritablement en charge les frais optiques. D'autre part, un étudiant peut rencontrer des problèmes de santé et être contraint d'engager des frais médicaux importants. Ces derniers, une fois de plus, ne sont pas nécessairement pris en charge par l'Assurance Maladie de manière correcte.

En clair, vous devez analyser votre besoin en fonction des frais de santé que vous avez l'habitude d'engager pour trouver la meilleure mutuelle pour étudiant.

Les points à vérifier sont ceux qui concernent tous les frais qui sont mal remboursés, voire pas remboursés du tout par le régime obligatoire :

  • Les dépassements d'honoraires : le remboursement des frais de santé est calculé selon une base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS). L'Assurance Maladie rembourse un pourcentage de cette dépense. La différence entre la BRSS et sa prise en charge, le ticket modérateur, est remboursée par la mutuelle étudiante. Toutefois, de nombreux professionnels de santé facturent un tarif au-delà de la BRSS, c'est ce que l'on nomme les dépassements d'honoraires. Or, seule la complémentaire santé les rembourse ;
  • En cas d'hospitalisation, tous les frais ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. Forfait journalier, chambre particulière, vous devez étudier tous les frais et comparer les mutuelles santé pour trouver celle qui vous protègera financièrement si vous devez être hospitalisé suite à une maladie ou un accident ;
  • Nous avons évoqué les frais d'optique pour ceux qui portent des lunettes, n'oublions pas les frais dentaires. Si les soins dentaires de base sont bien remboursés, ce n'est pas le cas des prothèses. Vous avez besoin de vous faire poser une couronne ? Mieux vaut avoir la meilleure mutuelle pour étudiant si vous souhaitez limiter votre reste à charge ;
  • Les médecines douces sont de plus en plus privilégiées par les assurés. Si vous avez l'habitude de consulter un professionnel de la médecine douce à l'image d'un ostéopathe, sachez que cela n'est pas reconnu par l'Assurance Maladie. De ce fait aucun remboursement n'est prévu. Seule la mutuelle assure une prise en charge des frais pour vos séances de médecines douces.

Soins courants, dépenses de santé plus lourdes et exceptionnelles, la meilleure mutuelle pour étudiant devra faire en sorte que votre reste à charge soit le plus faible possible et que vous ne soyez pas tenté de renoncer aux soins.


D'autres points sont à prendre en compte avant de prendre une mutuelle pour étudiant. Si vous avez un budget serré, songez à vérifier que votre complémentaire santé propose le tiers payant pour éviter l'avance de frais. Pour certains examens coûteux, il est préférable de donner votre carte Vitale et votre carte de mutuelle pour ne pas avoir à payer. Même si les sommes payées sont remboursées, il reste toujours difficile d'avancer des dizaines, voire des centaines d'euros.

Le délai de carence est également un point essentiel pour être certain d'être remboursé rapidement, même en cas de dépense de santé lourde.

Le prix d'une mutuelle santé étudiante

Le montant de la cotisation est fixé par les compagnies d'assurance à partir de trois éléments :

  • L'âge du souscripteur, une mutuelle étudiante est donc moins chère que la couverture santé d'un senior ;
  • Le niveau des garanties souscrites ;
  • Le lieu d'habitation, les professionnels de santé de certains départements pratiquent plus souvent des dépassements d'honoraires.

Comment trouver la meilleure mutuelle étudiant au meilleur prix ?

Le comparateur de mutuelle santé est la solution à privilégier pour trouver la meilleure mutuelle étudiante au meilleur prix. En effet, tous les assureurs ne pratiquent pas les mêmes prix et ne proposent pas les mêmes formules. Aussi, faire un comparatif permet d'avoir une vision globale des offres du marché pour trouver, dans un premier temps, la formule de garantie qui vous correspond le mieux. Ensuite, comparez les prix pour être certain d'être parfaitement assuré tout en préservant votre budget.

Si vous aviez déjà souscrit une mutuelle santé et que le comparateur vous permet de trouver une meilleure offre, n'oubliez pas que vous pouvez résilier à tout moment après un an de contrat. Il vous suffit pour cela d'envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception, nul besoin de vous justifier.