La mutuelle universitaire est-elle obligatoire ?

Non, vous n'avez aucune obligation de souscrire une mutuelle universitaire. Cela s'explique simplement. En France, depuis 2016, seuls les salariés du privé sont contraints d'être couverts par une mutuelle santé, celle de leur employeur.

En tant qu'étudiant, vous êtes donc totalement libre. Est-ce pour autant une bonne idée de ne pas être couvert par une mutuelle ? Non. En effet, si jeune soyez-vous, vous pouvez à tout moment avoir besoin de réaliser des dépenses de santé. Or, la Sécurité sociale ne rembourse qu'une partie de celles-ci. Dans certains cas bien précis, elle propose une prise en charge très faible, voire aucun remboursement. C'est le cas pour les dépenses suivantes (la liste n'est pas exhaustive) :

  • Optique ;
  • Dentaire ;
  • Dépassements d'honoraires ;
  • Chambre particulière ;
  • Orthodontie adulte ;
  • Médecines douces ;
  • Automédication.

Une avance de frais avec le tiers payant de votre mutuelle universitaire

Les étudiants doivent se consacrer à leurs études et n'ont la plupart du temps pas la possibilité de travailler en parallèle. Les budgets sont serrés et le risque de renoncer aux soins est important. Si bénéficier d'une mutuelle universitaire s'impose pour réduire votre reste à charge, n'oubliez pas que certaines dépenses peuvent être prises en charge au titre du tiers payant. Cela signifie que vous n'avez pas d'avance de frais à réaliser. Cela vous permet une fois de plus de préserver votre budget.


Le tiers payant est la plupart du temps appliqué pour les dépenses suivantes :

  • Hospitalisation dans un établissement conventionné par l'Assurance Maladie ;
  • Pharmacie ;
  • Laboratoires d'examens ;
  • Soins infirmiers ;
  • Optique.

Mutuelle universitaire : combien ça coûte ?

Il n'existe pas de prix standard en la matière. Chaque organisme de mutuelle est totalement libre de définir ses garanties et ses prix. Sachez que le prix de la mutuelle santé est impacté par différents critères :

  • Le niveau de vos garanties ;
  • Votre lieu d'habitation : dans certaines régions de France, les dépassements d'honoraires sont plus nombreux, ce qui augmente la prise en charge des mutuelles santé ;
  • Votre âge ;
  • Le nombre de personnes protégées par votre contrat.

Quelle mutuelle universitaire choisir ?

Il existe des mutuelles qui proposent des offres spécialisées pour les étudiants à l'image de la LMDE, la SMERRA ou encore la Smeno. Vous avez aussi la possibilité de figurer sur le contrat de vos parents selon les conditions générales de celui-ci.

Vous pouvez aussi choisir n'importe quelle complémentaire santé proposée aux particuliers, le choix permet de trouver la meilleure offre pour faire des économies chaque mois.

Quelles garanties pour une mutuelle pour étudiant ?

Les garanties de votre mutuelle étudiant ne seront pas réellement choisies en fonction de votre statut ou de votre âge. La mutuelle santé doit répondre à un véritable besoin pour assurer des remboursements cohérents et réduire votre reste à charge.


Prenons un exemple très simple. Avec l'avènement des écrans (téléphone, tablette, ordinateur), de plus en plus d'étudiants sont amenés à porter des lunettes. Si, pour certains, il s'agit de lunettes dites de « confort » avec une correction faible, d'autres rencontrent des problèmes de vue plus importants. Si tel est votre cas, il est essentiel de souscrire une mutuelle universitaire capable de prendre en charge cette dépense lourde, d'autant plus que le remboursement de la Sécurité sociale est quasiment inexistant.

Pour bien choisir votre couverture santé, il vous suffit d'étudier le tableau des garanties. Le remboursement des lunettes est exprimé en euros, vous saurez de suite quel est le montant de la prise en charge proposée.

En tant que jeune, peut-être êtes-vous sportif. Si tel est le cas, vous pouvez être amené à consulter un ostéopathe. Or, pour mémoire, la Sécurité sociale ne reconnaît pas les médecines douces. De ce fait, vous ne pouvez compter que sur votre mutuelle santé. Or, les formules de base ne remboursent la plupart du temps pas cette dépense. Vous devez monter en gamme pour espérer un remboursement par séance pour un certain nombre de séances par an.

Autre exemple pour bien choisir votre mutuelle universitaire. Si vous n'allez pas régulièrement chez le médecin, cela ne signifie pas que vous n'avez pas ponctuellement besoin de médicaments. Il existe une solution pour maîtriser votre budget : le forfait automédication. Il est proposé par certaines mutuelles et permet d'être remboursé pour les dépenses effectuées en pharmacie. Par exemple, certaines mutuelles proposent un forfait de 30 € par an. Conservez les factures de votre pharmacie et envoyez-les à votre mutuelle afin d'obtenir un remboursement.


Comment trouver une mutuelle universitaire pas chère ?

L'argent est le nerf de la guerre pour les étudiants. Dans la mesure où vous disposez d'un choix total pour souscrire votre mutuelle, nous ne pouvons que vous conseiller d'utiliser un comparateur de mutuelle santé.

C'est très simple et très rapide, vous n'allez pas perdre de temps en tentant de faire d'importantes économies. Vous remplissez un seul et même formulaire et déterminez le niveau des garanties dont vous avez besoin pour les soins courants, l'optique, le dentaire et l'hospitalisation. Ensuite, vous obtenez des devis de différents organismes de mutuelle et pouvez les comparer à tête reposée chez vous.

Déterminez les garanties les mieux adaptées à votre situation et faites un comparatif des prix pour souscrire la meilleure mutuelle universitaire.

Le comparateur d'assurance est un outil en ligne totalement gratuit pour vous. De plus, en demandant des devis, vous ne vous engagez pas. Si vous ne souhaitez pas souscrire de suite, aucun souci, vous pourrez faire un nouveau comparatif plus tard pour trouver la meilleure offre.