Les variables qui font évoluer le prix de la mutuelle santé

Chaque contrat de complémentaire santé est différent. Niveau des garanties, plafonds de remboursement, délai de carence, la couverture varie d'un contrat à l'autre. De plus, le profil de l'assuré va jouer un rôle majeur dans la détermination du montant de la cotisation.

L'âge de l'assuré

Un jeune de 20 ans ne payera pas le même prix qu'un senior. Généralement, une personne plus âgée est amenée à consulter plus régulièrement son généraliste et des spécialistes qu'un jeune. Naturellement, cela n'est pas toujours le cas, mais les mutuelles santé se basent sur des statistiques pour définir le risque de devoir procéder à des remboursements.


La formule d'assurance

Toutes les complémentaires santé ne se valent pas. Certains contrats sont plus protecteurs que d'autres, il est naturel que le prix varie.

Le remboursement de la sécurité sociale est faible pour certaines dépenses de santé, certains frais médicaux ne sont tout simplement pas remboursés par le régime obligatoire. Aussi, selon le niveau de votre couverture santé, vous verrez le prix de votre mutuelle évoluer de manière importante.

Le coût de votre mutuelle va être impacté notamment par les éléments suivants :

  • La prise en charge des dépassements d'honoraires. Si un professionnel de santé facture un tarif au-dessus de la base de remboursement de la Sécurité sociale, la mutuelle santé peut prendre en charge un montant plus élevé que le ticket modérateur. Plus le pourcentage de remboursement est élevé, plus le prix de la mutuelle santé l'est également ;
  • Le forfait optique : les frais optiques sont très élevés et la mutuelle est quasiment la seule à vous rembourser. Lorsque vous découvrez un remboursement de 9 centimes de la part de l'Assurance Maladie pour vos lunettes et votre monture, vous comprenez de suite que la mutuelle doit adapter ses tarifs pour vous permettre d'obtenir un remboursement à la hauteur de vos attentes ;
  • Les prothèses dentaires : si les soins dentaires sont bien remboursés par la Sécurité sociale, ce n'est pas le cas des couronnes et autres appareils. Avec un forfait dentaire élevé, vous payerez naturellement plus cher ;
  • Les médecines douces : elles ne sont pas reconnues par l'Assurance maladie. Aussi, si vous consultez un spécialiste de la médecine douce, à l'image d'un ostéopathe, vous ne pourrez compter que sur la mutuelle pour être remboursé. Le prix de votre complémentaire santé va évoluer selon la prise en charge (montant par séance et nombre de séances par an) ;
  • L'hospitalisation : au-delà du forfait journalier, la mutuelle santé peut vous rembourser la chambre particulière. Le prix sera différent selon les formules d'assurance et le montant pris en charge chaque jour.

Le lieu d'habitation

Autre point important dont tout le monde n'a pas connaissance. De prime abord, il est complexe de comprendre qu'un assuré à Paris ne payera pas le même prix qu'un assuré en province à âge égal et à garanties équivalentes. Et pourtant, sachez que les professionnels de santé pratiquent plus de dépassements d'honoraires à Paris que dans certaines autres régions de France. Les dépassements d'honoraires n'étant pris en charge que par la mutuelle santé, si vous avez souscrit un contrat avec un pourcentage de remboursement élevé, le risque augmente pour la mutuelle, vous payerez plus cher votre complémentaire santé dans la capitale.


Le statut professionnel

Les mutuelles se basent sur des statistiques pour déterminer le prix des complémentaires santé. Il apparaît que les travailleurs non salariés (TNS) ont des frais de santé plus faibles. Cela va impacter favorablement le montant de la cotisation.

La nature du contrat

Un contrat responsable est susceptible de coûter moins cher dans la mesure où la taxe de solidarité additionnelle est moins élevée que pour un contrat classique. En revanche, sachez que le contrat responsable est concerné par des plafonds de prise en charge (par exemple pour l'optique), ce qui n'est pas le cas des autres contrats.

Le délai de carence

Certains contrats présentent un délai de carence plus élevé que d'autres. Cela signifie que la période durant laquelle ils cotisent sans bénéficier de leur couverture pour les dépenses élevées est plus longue. Le délai de carence concerne généralement les dépenses optiques, dentaires ainsi que l'hospitalisation.

Le tiers payant

Certaines mutuelles santé proposent le tiers payant chez un nombre plus important de professionnels de santé grâce à un réseau parfaitement installé en France. Le fait de bénéficier de cette possibilité de ne pas faire d'avance de frais est une opportunité qui peut impacter le prix de la mutuelle.


Le nombre d'ayants droit

Vous pouvez souscrire un contrat de mutuelle familiale qui vous permet de couvrir toute votre famille. Bien sûr, le nombre de membres de votre foyer va faire évoluer le montant de la cotisation.

Le prix de la mutuelle collective

Si vous êtes salarié du secteur privé, votre employeur vous propose une mutuelle d'entreprise obligatoire. Le prix est intéressant dans la mesure où l'entreprise doit cotiser, a minima, à hauteur de 50 %. L'employeur détermine un contrat de base pour lequel il obtient des tarifs négociés. Ensuite, le prix de la mutuelle va évoluer selon les renforts éventuels que vous aurez choisi de souscrire pour bénéficier d'une meilleure prise en charge.

Comparer pour trouver une mutuelle pas chère

Le comparateur de mutuelles est devenu aujourd'hui un outil en ligne indispensable pour choisir une mutuelle santé pas chère tout en conservant un niveau de garantie élevé.

Comparez les garanties proposées par les assureurs avant de souscrire une mutuelle santé pour être certain d'obtenir le meilleur remboursement des frais de santé tout en respectant votre budget.

N'oubliez pas que choisir sa mutuelle n'est pas un acte définitif. La résiliation est possible à tout moment après un an de contrat, envoyez simplement un courrier recommandé à votre assureur pour résilier.