Quelle mutuelle choisir pour un enseignant ?

Le choix de votre mutuelle enseignant dépend de l’établissement dans lequel vous travaillez. Enseignant du privé ou fonctionnaire de l'Education nationale ? Les règles ne sont plus les mêmes depuis l’accord national interprofessionnel de 2013... et vont encore évoluer. Gros plan sur les possibilités s'offrant à vous pour souscrire une mutuelle santé enseignant.

mutuelle instituteur

Complémentaire santé : faut-il souscrire une mutuelle santé enseignant ?

En matière de mutuelle enseignant, il existe des règles différentes entre le secteur privé et l'enseignement public. Si vous êtes employé dans un établissement d'enseignement privé, vous devez obligatoirement souscrire au contrat de prévoyance santé d'entreprise, sauf cas de dispense.

À l'inverse, si vous êtes fonctionnaire de l'Éducation nationale, vous pouvez sélectionner librement votre protection sociale complémentaire. Vous pouvez choisir de vous en passer, mais l'absence de cette couverture santé est très déconseillée. Cette option est aussi temporaire : la mutuelle obligatoire s'imposera dès 2024 pour les agents de la fonction publique d'État.


Public et privé : quelles différences ?

La différence vient de la loi ANI, l'accord national interprofessionnel de 2013 appliqué depuis le 1er janvier 2016 : toutes les entreprises du secteur privé doivent proposer une mutuelle collective à leurs salariés. Sauf exception, ceux-ci sont dans l'obligation d'y souscrire. Un enseignant du privé est soumis aux mêmes règles et doit adhérer à la mutuelle employeur.

Cet accord ne concerne pas le secteur public, les fonctionnaires sont encore libres dans leur choix de mutuelle enseignant. Une réforme de la mutuelle fonctionnaire est toutefois en cours de déploiement. Au 1er janvier 2024, la mutuelle de l'Éducation nationale deviendra obligatoire.

Quelle prise en charge par l'employeur ?

  • Dans l'enseignement privé, la loi ANI impose à l'employeur la prise en charge de 50% des cotisations de la complémentaire santé collective des salariés.
  • Dans l'enseignement public, en attendant l'uniformisation, plusieurs méthodes coexistent :
    • Les enseignants ayant souscrit à une mutuelle labellisée peuvent obtenir une aide de leur administration ;
    • Depuis le 1er janvier 2022, tous, quelle que soit la mutuelle souscrite, peuvent réclamer une participation forfaitaire de 15 € par mois. Celle-ci représente 25% du montant moyen mensuel des cotisations de mutuelle, estimé à 60€ par l'État.
    • À partir du 1er janvier 2024, les administrations publiques devront proposer un contrat collectif de mutuelle enseignant à adhésion obligatoire. Leur prise en charge atteindra 50% des cotisations.

Bon à savoir : le remboursement de 15 €
La réforme de la mutuelle des fonctionnaires concerne tous les agents de l'enseignement public, même non titulaires. Les contractuels, stagiaires et titulaires peuvent aussi en bénéficier. Il leur suffit de transmettre la demande de remboursement et une attestation de mutuelle à leur administration.


Le prix de la mutuelle enseignant

Dans le cadre de la réforme de la mutuelle des fonctionnaires, l'État a fixé un montant mensuel des cotisations estimé à 60€. Mais tout dépend des cas de figure : le prix de la mutuelle enseignant varie en fonction du niveau de garanties, du profil de l'assuré, des organismes…

La taille de l'entreprise influe sur le prix d'une mutuelle collective dans le privé. Quant à la mutuelle historique des enseignants du public, la MGEN, elle prend en compte le salaire des enseignants : pour adapter le tarif au budget des adhérents, elle définit le prix de la cotisation en fonction du montant du salaire. Le même contrat peut coûter plus cher pour un enseignant mieux rémunéré.

Quelle mutuelle pour un enseignant du privé ?

Si vous enseignez dans une école maternelle ou élémentaire du privé, vous n'avez pas réellement le choix : vous devez souscrire la mutuelle négociée par votre employeur. En contrepartie, il prend en charge au minimum 50% de vos cotisations. Les entreprises peuvent librement augmenter cette participation pour offrir un avantage supplémentaire à leurs salariés.

Les cas de dispense

Si vous ne souhaitez pas souscrire la mutuelle santé enseignant de votre établissement privé, il existe des motifs de dispense :

  • Vous êtes ayant droit de la mutuelle collective familiale obligatoire de votre conjoint. Certaines mutuelles d'entreprise imposent aux salariés d'affilier tous les membres de leur foyer ;
  • Vous avez de faibles revenus et bénéficiez de la CSS (complémentaire santé solidaire) ;
  • Vous avez déjà une mutuelle individuelle : vous pouvez attendre l'échéance de votre contrat pour résilier et souscrire la mutuelle de votre entreprise ;
  • Vous êtes en contrat court et la cotisation à votre mutuelle excède 10 % de votre salaire.

Les garanties obligatoires

Toute mutuelle enseignant du privé doit intégrer un panier soins minimal :

  • Le remboursement du ticket modérateur, ou reste à charge, sur les soins courants remboursés par l'Assurance maladie ;
  • Le forfait journalier hospitalier, en cas d'hospitalisation ;
  • Des frais dentaires à hauteur de 125% du tarif de convention de la Sécurité sociale ;
  • Des frais d'optique avec un forfait minimum de 100€ pour une correction simple.

Vous pouvez également souscrire des renforts de garanties, afin d'obtenir une couverture plus solide pour certaines dépenses de santé. Le prix de ces renforts n'est pas pris en charge par l'employeur, sa participation ne concernant que les garanties de base.


Quelle mutuelle dans l'Education nationale ?

Si vous êtes enseignant dans l'Éducation Nationale, vous n'avez à ce jour aucune obligation de souscrire une mutuelle santé spécifique. Vous avez toute liberté de chercher la mutuelle répondant le mieux à vos besoins en termes de protection sociale complémentaire : comparez les contrats d'assurance santé pour choisir la formule offrant les meilleurs remboursements au meilleur prix.

Les mutuelles labellisées pour enseignants

Avant la mise en place de la réforme et des 15€ remboursés, les agents de la fonction publique pouvaient obtenir une aide financière en choisissant une mutuelle labellisée.

Celles-ci restent d'actualité et respectent des principes stricts :

  • La solidarité intergénérationnelle : les plus jeunes vont verser une cotisation plus élevée pour réduire le montant de la cotisation des plus âgés. Toutefois, la mutuelle la plus chère ne peut excéder 3 fois le prix de la moins chère ;
  • La cotisation ne peut être déterminée en fonction du sexe, de l'état de santé ou même du poste du fonctionnaire ;
  • Les familles nombreuses ne peuvent payer une cotisation supérieure à celle versée par une famille de trois enfants.

Bon à savoir : l'aide aux cotisations de mutuelle des enseignants
Les enseignants bénéficiant de cette aide pour leur mutuelle peuvent la recevoir de deux manières : directement ou à travers l'organisme de mutuelle choisi par l'enseignant. Ceux ayant fait la demande de remboursement des 15 € dans le cadre de la réforme, la reçoivent avec leur fiche de paie. Ces méthodes disparaîtront lors de l'adhésion au contrat collectif obligatoire, avec des cotisations directement réduites de moitié grâce à la participation employeur.


La liste des mutuelles pour l'Education nationale

De nombreux assureurs proposent une mutuelle labellisée pour les fonctionnaires de l'enseignement public. En voici quelques-unes :

  • AXA ;
  • CNP ;
  • Groupama ;
  • Harmonie Fonction Publique ;
  • Intériale ;
  • MGEN ;
  • MNT ;
  • Mutuelle Santévie ;
  • Pacifica ;
  • Radiance Groupe Humanis ;
  • Solimut ;
  • Thelem Assurances.

La liste complète des mutuelles labellisées est disponible sur le site collectivites-locales.gouv.fr.

Bon à savoir: mutuelle spécialisée ou non ?
Parmi les mutuelles labellisées, plusieurs sont historiquement spécialisées: elles proposent des offres de contrat de mutuelle pour les enseignants depuis des dizaines d'années. Elles connaissent très bien les métiers de l'enseignement et leurs besoins. La plus connue est la MGEN, dédiée au régime obligatoire d'Assurance maladie des enseignants et proposant des contrats de complémentaire santé. Les enseignants n'ont pas pour autant l'obligation de choisir la MGEN comme mutuelle santé pour les enseignants! La MAGE, la MAIF, le CME, la MNEC, CNP Assurances ou INTERIALE Mutuelle sont, elles aussi, spécialisées. Le choix d'une mutuelle enseignant spécialisée reste une affaire personnelle: leurs offres ne sont pas toujours les moins chères.

Comment choisir une mutuelle pour enseignant ?

Si vous avez le choix dans la souscription ou souhaitez améliorer la formule de votre mutuelle obligatoire, prenez le temps d'étudier les offres.


Surveillez les niveaux de garantie

Les garanties que vous allez souscrire ne sont pas réellement liées à votre statut, mais plutôt à votre état de santé. Le rôle d'une complémentaire santé enseignant est de compléter les remboursements de la Sécurité sociale. Cela va même en réalité plus loin, puisque l'Assurance Maladie ne rembourse pas correctement toutes les dépenses. Certaines ne sont simplement pas prises en charge. Vos garanties doivent répondre à votre façon de vivre et de vous soigner pour réduire votre reste à charge. Selon votre profil, voici les points à étudier avant souscription à une mutuelle pour enseignants :

  • Les dépassements d'honoraires ;
  • L'hospitalisation (dont le forfait hospitalier et la chambre particulière) ;
  • Le forfait médecine douce ;
  • L'optique (en particulier les lunettes, montures et verres) ;
  • Le dentaire (en particulier les prothèses) ;
  • L'orthodontie adulte ;
  • L'automédication ;
  • Les cures thermales ;
  • Les vaccins non remboursés par la Sécurité sociale ;
  • La prime de naissance ;
  • Etc.

Comparez les devis

Vous pouvez consulter directement différentes mutuelles pour obtenir des devis et comparer leurs offres. Cela peut se faire en agence, par téléphone ou directement sur internet. Encore plus simple ? Utilisez un comparateur de mutuelles pour enseignant, gratuit, rapide et sans engagement.

  • Remplissez votre formulaire en indiquant le niveau de garanties souhaité.
  • Indiquez quelques informations permettant de calculer le prix de la cotisation, comme votre âge, votre régime social, votre adresse…
  • Vous recevrez des devis pour faire un comparatif complet des garanties et des tarifs pratiqués.
  • Étudiez les formules pour trouver le meilleur rapport qualité/prix.

Bon à savoir : les conditions du contrat
Avant souscription, vérifiez les exclusions de garantie, les délais de carence et les plafonds de remboursement prévus par tous les contrats de mutuelle.

Questions fréquemment posées sur la mutuelle enseignant

Quelle bonne mutuelle pour les enseignants ?

Tout est une question de besoins. Une bonne mutuelle diminue autant que possible votre reste à charge, couvre vos dépenses de santé courantes, avec des cotisations adaptées à votre budget. Il n'existe pas de réponse toute faite: le meilleur moyen de trouver une bonne mutuelle est de comparer les offres disponibles en fonction de votre profil.

Quelle mutuelle pour l'Éducation Nationale ?

Trois organismes sont officiellement référencés par le ministère de l'Éducation nationale pour la protection sociale complémentaire des enseignants du service public: CNP Assurances, INTERIALE Mutuelle et la MGEN.


Quelle est la meilleure mutuelle santé pour les fonctionnaires ?

Celle qui vous offre les meilleures garanties au meilleur prix, en fonction de vos besoins et de votre budget. Là encore, effectuez un comparatif d'assurances pour le choix de votre mutuelle enseignant !

Quelle alternative à la MGEN ?

La MGEN n'est ni obligatoire, ni l'unique option. Outre les compagnies d'assurance référencées, plusieurs autres sont spécialisées dans la couverture complémentaire des enseignants. C'est le cas de la MAGE (Mutuelle autonome générale de l'éducation), de la MAIF (Mutuelle d'assurance des instituteurs de France), ou du CME (Crédit Mutuel enseignant).