Comment choisir la meilleure couverture santé dentaire ?

Les problèmes dentaires sont un réel handicap. Des douleurs intenses, des problèmes pour manger, les soins et prothèses dentaires s'imposent. Or, cela coûte cher et la prise en charge de la Sécurité sociale n'est pas toujours à la hauteur de votre besoin. Il est donc nécessaire de souscrire une mutuelle santé protectrice pour vous assurer une parfaite santé bucco-dentaire. Avez-vous réellement choisi la meilleure mutuelle dentaire ? Comment trouver la meilleure couverture sans payer trop cher ? Nous répondons à vos interrogations.

Les raisons de souscrire une bonne mutuelle dentaire

En France, si les soins courants chez le dentiste sont correctement remboursés, ce n'est pas le cas des prothèses dentaires. Celles-ci sont très chères et le remboursement de la Sécurité sociale est souvent trop faible, cela ne suffit pas à bénéficier d'une prise en charge suffisante pour préserver votre budget.


Si la mutuelle n'est pas obligatoire pour tous, elle s'impose lorsque vous avez des frais médicaux élevés afin de réduire, voire de supprimer votre reste à charge.

Mutuelle dentaire : les garanties que vous devez souscrire

Si vous rencontrez fréquemment des problèmes dentaires ou simplement si vous souhaitez vous prémunir des dépenses lourdes, vous devez opter pour une mutuelle dentaire. Concrètement, cela signifie que vous allez souscrire une mutuelle santé et renforcer votre protection au niveau dentaire grâce à des options ou des renforts.

Trois points doivent attirer votre attention :

  • le dépassement d'honoraires : si le chirurgien-dentiste peut être conventionné de secteur 1 – ce qui signifie qu'il ne pratique pas de dépassements d'honoraires –, certains facturent un montant supérieur à la base de remboursement de la Sécurité sociale. Si tel est le cas, sachez que l'Assurance Maladie ne prend jamais en charge les dépassements d'honoraires, une mutuelle dentaire solide s'impose ;
  • la prothèse dentaire : vous devez vous faire poser des prothèses pour améliorer votre dentition ? Là encore les remboursements du régime obligatoire sont loin d'être à la hauteur de votre dépense de santé. La mutuelle vient compléter votre remboursement pour réduire votre reste à charge ;
  • l'orthodontie : pour les enfants, la complémentaire santé vient compléter la prise en charge de la Sécurité sociale si l'orthodontiste pratique le tarif de convention. S'il pratique des dépassements, la mutuelle santé offrant un meilleur taux de remboursement s'impose pour être mieux remboursé. Quant à l'orthodontie adulte, elle n'est tout simplement jamais remboursée par le régime obligatoire. Pour votre remboursement dentaire, vous ne pouvez compter que sur la mutuelle santé.

Bien comprendre le remboursement de la mutuelle dentaire

Pour obtenir un remboursement à la hauteur de vos attentes, il est nécessaire de comprendre le tableau de garanties de votre mutuelle santé.


Calculer le remboursement d'une consultation chez le dentiste

Pour les dépassements d'honoraires, vous devez étudier la prise en charge des soins courants. S'il est indiqué que votre mutuelle complémentaire vous rembourse à hauteur de 100 %, cela signifie qu'elle ne prend pas en charge les dépassements d'honoraires.

Imaginons une consultation chez le dentiste pour une carie avec une base de remboursement de la Sécurité sociale à 23 €. Si le dentiste facture 30 €, avec une mutuelle sans dépassements d'honoraires, votre reste à charge sera de 7 € (+ la participation forfaitaire de 1 €). La Sécurité sociale rembourse 70 % de la dépense, la mutuelle prend en charge le ticket modérateur de 30 %.

Si vous avez choisi une mutuelle dentaire plus protectrice avec une prise en charge de 150 % de la base de remboursement, cette fois, vous pouvez espérer un remboursement jusqu'à 34,5 €. Il suffit de multiplier le pourcentage de prise en charge par la base de remboursement (150 % x 23). Si votre dentiste facture 30 €, vous n'avez donc aucun reste à charge.

Bon à savoir : votre remboursement ne peut excéder le montant de votre dépense de santé. Même si vous pouvez prétendre à un remboursement de 34,50 €, vous ne serez ici remboursé que 30 €.


Quel remboursement pour une prothèse dentaire ?

Ce remboursement peut être exprimé de deux manières :

  • en pourcentage ;
  • en euros.

La couronne dentaire (céramique ou métallique), l'inlay-core et le bridge figurent parmi les prothèses prises en charge par la Sécurité sociale. Pour être certain de souscrire la meilleure mutuelle dentaire, vous devez choisir un niveau de garantie élevé avec un pourcentage de prise en charge important (idéalement 300 à 400 %).

Contrairement aux couronnes dentaires céramiques ou métalliques et aux bridges, les implants dentaires ne sont pas remboursés par l'Assurance Maladie. De ce fait, il est cette fois nécessaire de trouver une mutuelle santé offrant un forfait de prise en charge important. Il sera ici exprimé en euro, comparez les prix des implants pour savoir quel montant la mutuelle dentaire devra vous rembourser idéalement.

Comment trouver le meilleur niveau de remboursement ?

Le comparateur de mutuelles santé s'impose. Mutuelle orthodontie, pose d'une couronne, blanchiment, traitement des gencives, appareil dentaire, soins dentaires… comparer vous permet de trouver les meilleures mutuelles pour les divers travaux dentaires.

En faisant un comparatif, vous étudiez le remboursement des soins dentaires et autres actes prothétiques pour enfants et pour adultes afin d'être certain que les remboursements de soins sont à la hauteur de vos dépenses de santé. Pourcentage, forfait annuel… pour choisir une mutuelle adaptée à vos besoins, les comparateurs permettent en quelques minutes de trouver une assurance complémentaire qui saura préserver votre budget. Non seulement vous pouvez trouver une mutuelle pas chère, mais vous obtenez de meilleurs remboursements.


Attention, avant toute souscription d'une mutuelle santé, vous devez veiller à consulter les plafonds d'indemnisation, pour être certain d'une prise en charge à 100 %, et le délai de carence. La carence est cette période durant laquelle vous payez votre cotisation de mutuelle sans pour autant bénéficier d'un remboursement pour les soins coûteux à l'image de l'implantologie.

Préservez votre santé dentaire et assurez-vous que le remboursement des soins dentaires ainsi que des traitements orthodontiques et de la pose d'implant dentaire est assuré par une bonne mutuelle santé. Se faire soigner au niveau des dents n'est pas une option, trouver une bonne mutuelle dentaire est aujourd'hui possible en quelques clics, c'est gratuit et sans engagement.