Comment se faire soigner les dents quand on n’a pas d’argent ?

Lorsque vous n’avez pas d’argent, en France, il reste possible de trouver des solutions pour bénéficier de soins et de prothèses dentaires. Faisons le point sur toutes les alternatives qui vous sont offertes.

Aides financières pour les soins dentaires

Peut-on profiter de soins dentaires gratuits ?

Oui, il existe en France des possibilités pour tirer parti de soins dentaires gratuits ou a minima à prix maîtrisé.

Les écoles dentaires

Si les écoles dentaires n'offrent pas des soins dentaires gratuits, elles permettent malgré tout d'être soigné à moindre coût. Rassurez-vous, vous ne serez pas pris en charge par un étudiant en première année pour vos soins dentaires. Des étudiants de 5e année en école de dentiste, sous le contrôle de leurs professeurs, vous prodiguent des soins. Rendez-vous dans une école dentaire ou un centre hospitalier universitaire (CHU) pour vous renseigner quant au tarif pratiqué et aux soins possibles.


Les dispensaires

Les dispensaires sont des lieux s'adressant aux ménages très modestes n'ayant pas d'argent pour soigner leurs dents. Ici interviennent des dentistes bénévoles ou salariés par des associations afin de proposer des soins dentaires gratuits. Vous devrez présenter des documents à l'image de l'avis d'impôt sur le revenu pour attester de votre éligibilité à ces soins gratuits.

Les associations

Il existe en France des associations dentaires permettant d'obtenir des soins gratuits ou peu payants. Parmi elles, citons :

  • le bus social dentaire en région parisienne. Le bus social dentaire est animé par des dentistes bénévoles à Paris, dans les Hauts-de-Seine et en Seine-Saint-Denis. Il privilégie les soins d'urgence ;
  • l'Association pour l'accès aux soins dentaires (APAD) pour des soins à prix très réduits (les dentistes sont payés à l'heure et non à l'acte). Demandez un devis à votre dentiste actuel et envoyez-le à l'APAD sur son site Internet. L'association va rechercher des dentistes partenaires près de chez vous afin d'obtenir un nouveau devis moins cher. En contrepartie, si vous trouvez un dentiste et qu'un plan de traitement est mis en place, vous payez une adhésion de 9,50 € à l'APAD ;
  • la Croix-Rouge française : elle dispose de centres de soins à Paris, en région parisienne et à Marseille. En parallèle, elle offre en partenariat avec Signal des kits d'hygiène dentaire. Un bus dentaire de la Croix-Rouge sillonne les routes pour aller à la rencontre des publics défavorisés ;
  • l'association Solident soigne les personnes ne bénéficiant pas de couverture sociale (migrants, réfugiés, etc.). Pour en tirer avantage, il faut être orienté par une structure partenaire (CAP, SPADA, POP'S, Médecins du Monde, etc.) ;
  • Implants pour tous, pour de nouvelles dents à un prix environ 40 moins élevé par rapport aux tarifs classiques. Cette association dispose d'un réseau de chirurgiens-dentistes dans toute la France. Contactez le réseau pour obtenir un devis.

M'T Dents

M'T Dents est un dispositif mis en place pour accompagner gratuitement les enfants de 3 à 12 ans et les jeunes de 15 à 24 ans. Tous les 3 ans, ce dispositif permet de bénéficier d'un rendez-vous gratuit chez le dentiste afin de contrôler et soigner le cas échéant. Vous recevez chez vous un courrier, il vous suffit de prendre rendez-vous chez votre dentiste habituel. Le formulaire est valable un an. Lors de votre rendez-vous chez le dentiste, pensez à vous munir de votre carte Vitale et du formulaire M'T Dents.

L'examen bucco-dentaire pour les femmes enceintes

Les femmes enceintes doivent prendre soin de leur santé, et notamment de leur santé bucco-dentaire. C'est pourquoi un dispositif a été mis en place afin de les accompagner.


À partir du 4e mois de grossesse et jusqu'au 12e jour après l'accouchement, les femmes enceintes bénéficient d'un examen comprenant :

  • une anamnèse ;
  • un examen bucco-dentaire ;
  • une action de prévention et d'éducation sanitaire pour la femme enceinte et le futur enfant.

Si nécessaire, cet examen est complété par une radiographie intrabuccale et l'établissement d'un programme de soins.

La prise en charge par la Sécurité sociale est de 100 %, et vous n'avez aucune avance de frais à réaliser. Il faut pour cela remettre au dentiste le formulaire Examen de prévention bucco-dentaire maternité adressé par la Caisse d'assurance maladie.

Le 100 % santé

Grâce au 100 % Santé, vous pouvez obtenir une prise en charge de vos prothèses dentaires. Cela ne concerne pas les soins de base en revanche.

Depuis 2020, l'offre 100 % Santé dentaire permet de bénéficier de prothèses sans reste à charge. Cela concerne :

  • les couronnes céramiques sur les incisives, les canines et les premières prémolaires dont le prix est plafonné à 500 € ;
  • les couronnes en zircone sur les incisives, les canines et les prémolaires dont le prix est plafonné à 440 € ;
  • les couronnes métalliques sur toutes les dents dont le prix est plafonné à 290 € ;
  • les bridges céramiques sur les incisives dont le prix est plafonné à 1 465 €.

Depuis 2021 sont par ailleurs pris en charge à 100 % les dentiers en résine avec un prix maximum de 1 100 €.


Bon à savoir : pour bénéficier de soins dentaires gratuits avec le 100 % Santé, il est nécessaire de souscrire un contrat de mutuelle santé responsable et solidaire incluant ce dispositif.

La CSS

La complémentaire santé solidaire est une véritable opportunité de bénéficier de soins dentaires, même lorsque vous avez peu de ressources. La CSS s'adresse aux ménages modestes. Faites une demande et présentez votre avis d'impôt sur le revenu afin de déterminer si vous respectez les plafonds de revenus.

En 2023, vous pouvez bénéficier d'une mutuelle gratuite si vos revenus n'excèdent pas les montants suivants.

Nombre de personnes au foyer

Plafond annuel de ressources

1 personne

9 719 €

2 personnes

14 578 €

3 personnes

17 494 €

4 personnes

20 409 €

Par personne en +

3 887 €

Vous restez éligible à la complémentaire santé solidaire si vos revenus respectent les plafonds suivants.

Nombre de personnes au foyer

Plafond annuel de ressources

1 personne

9 719 à 13 120 €

2 personnes

13 120 à 19 680 €

3 personnes

19 680 à 23 616 €

4 personnes

23 616 à 27 533 €

Par personne en +

5 248 €

Dans ce cas, la CSS devient payante. Une participation forfaitaire est demandée en fonction de votre âge.

Âge

Prix mensuel

Moins de 29 ans

8 €

De 30 à 49 ans

14 €

De 50 à 59 ans

21 €

De 60 à 69 ans

25 €

Plus de 70 ans

30 €

La CSS permet d'obtenir une prise en charge de vos dépenses de santé essentielles. Non seulement vous pouvez recevoir un remboursement pour vos soins dentaires, mais elle intègre le 100 % Santé pour une prise en charge intégrale de vos prothèses dentaires.


L'AME

L'aide médicale de l'État (AME) prend en charge intégralement les soins dentaires pour les personnes concernées. Il s'agit des personnes étrangères en situation irrégulière sous conditions de résidence et de ressources.

Quelles aides financières pour les soins dentaires ?

Mutuelles dentaires, surcomplémentaires santé, CPAM et micro-crédit, découvrez les aides pour réduire le coût de vos soins dentaires.

La mutuelle dentaire

En premier lieu, il est fortement conseillé de souscrire une mutuelle dentaire. Lorsque vous percevez des revenus au-dessus des plafonds de la CSS, vous devrez souscrire une mutuelle classique.

N'oubliez pas qu'en tant que salarié du privé, vous avez la possibilité de bénéficier d'une mutuelle d'entreprise avec une prise en charge financière d'au moins 50 % de votre cotisation. En tant qu'agent de la fonction publique, vous bénéficiez d'une aide de 15 euros par mois pour payer votre mutuelle.

Au moment de souscrire votre mutuelle santé, il est envisageable de souscrire une couverture avec un renfort dentaire. Cela vous permet de bénéficier d'une meilleure prise en charge. La Sécurité sociale rembourse correctement les soins dentaires classiques chez un dentiste conventionné de secteur 1. En revanche, s'il pratique des dépassements d'honoraires, seule la mutuelle peut les prendre en charge selon la nature de votre contrat. De plus, les prothèses dentaires sont mal remboursées par l'Assurance maladie. Là encore l'intervention de la mutuelle s'impose pour réduire votre reste à charge. Par exemple, tandis qu'une couronne coûte entre 300 et 600 € selon le matériau, la base de remboursement de la Sécurité sociale en 2023 est de 120 €. Elle rembourse seulement 70 de ce montant, soit 84 €.


La surcomplémentaire dentaire

Vous avez une mutuelle santé d'entreprise ? Vous n'avez pas le choix de la formule. Aussi, si les remboursements sur les soins dentaires ne sont pas assez forts, vous pouvez envisager de souscrire une surcomplémentaire santé. Cette couverture permet de bénéficier d'une prise en charge plus importante de certaines dépenses lourdes à l'image des soins et des prothèses dentaires. Certes, cela engendre un surcoût annuel, mais si vous êtes amené à faire des dépenses considérables chez le dentiste, cette dépense sera rentabilisée. De plus, grâce à cette surcomplémentaire, vous pourriez envisager des soins dentaires jamais remboursés par la Sécurité sociale, à l'image des implants dentaires ou de l'orthodontie adulte. Pour rappel, l'orthodontie est remboursée par l'Assurance maladie uniquement jusqu'à 16 ans (et pas toujours à la hauteur de votre dépense).

L'aide exceptionnelle de la CPAM

Lorsque vous vous trouvez dans une situation financière très complexe ne vous permettant pas d'accéder aux soins dentaires, la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) peut vous accompagner. Elle propose une aide ponctuelle pour régler votre facture chez le dentiste.

Il est nécessaire, pour bénéficier de l'aide de la CPAM, de monter un dossier pour expliquer votre situation et votre besoin. Une commission va étudier votre demande et vos ressources afin de prendre une décision. En cas d'accord, l'aide sera directement versée au cabinet dentaire.


Le micro-crédit social

Le micro crédit social ou micro crédit personnel est une solution pour les personnes exclues du prêt bancaire classique. Ce micro crédit est destiné aux personnes ayant de faibles revenus ou bénéficiant de minimas sociaux. Ces dernières peuvent alors accéder au crédit pour réaliser un projet permettant une meilleure insertion sociale ou professionnelle. Mais il peut en outre financer des soins de santé non pris en charge par la Sécurité sociale ou la mutuelle santé. Aussi, pour certains soins dentaires, il est possible d'emprunter de 300 à 8 000 € sur 6 mois à 7 ans. Le taux du crédit se situe entre 1,5 et 4 et vous ne payez pas de frais de dossier.

Comparer les mutuelles pour payer moins cher

Bénéficier d'aides financières pour vos soins dentaires s'impose dans certaines situations. Toutefois, vous n'êtes pas toujours éligible à ces aides soumises à des conditions de ressources. Si vos revenus se situent au-dessus des plafonds de ressources, n'oubliez pas qu'il est possible de faire des économies avec notre comparateur de mutuelles santé.

Comment ? Simplement en remplissant un formulaire afin de déterminer votre besoin (notamment en matière de remboursements dentaires). Ensuite, consultez des devis. Étudiez les formules de garanties des différents assureurs et organismes de mutuelle santé. Sélectionnez les meilleurs contrats et comparez les prix pratiqués. De cette manière, vous êtes absolument certain de souscrire la complémentaire santé la moins chère à garanties équivalentes. Ces économies préservent votre budget, tout vous assurant des remboursements dentaires à la hauteur de vos attentes.