L'orthodontie et les soins

L'orthodontie est une spécialité qui vise, via une pression et un appareillage adapté, à contraindre la mâchoire et les dents à reprendre une place adéquate. Il est possible pour cela d'avoir recours à un appareillage fixe ou mobile, avec un appareil dentaire ou des bagues, le tout visant à une meilleure disposition de la dentition. L'objectif de l'orthodontie est de favoriser une meilleure occlusion dentaire, et donc d'éviter le phénomène des dents qui se chevauchent, mal alignées, trop avancées…

On a pour habitude d'associer l'orthodontie aux enfants et aux adolescents, ces derniers étant parfois concernés par une mauvaise disposition des dents. Mais cette spécialité est également accessible aux adultes, et l'orthodontie est une réponse tant pour les problèmes de douleurs dentaires que pour les soucis d'esthétisme.


Il existe trois grandes catégories en matière de traitement d'orthodontie.

  • Les traitements destinés aux enfants, à titre préventif, si la mâchoire ne présente pas une forme correcte, ou si le palais est déformé.
  • Les traitements pour corriger le positionnement des dents. Accessibles à partir de l'âge de 11 ans, ces traitements permettent de repositionner les dents définitives (la denture permanente). 
  • Enfin, les traitements destinés aux adultes, nécessaires à cause de problèmes au niveau des gencives ou pour des questions esthétiques.

Les traitements peuvent avoir lieu à tout âge, selon les besoins. Pour corriger des dents mal alignées ou à cause de problèmes de santé bucco-dentaire. Même pour agir sur des problèmes respiratoires, l'orthodontie peut être une réponse.

Coût d'un traitement d'orthodontie pour adulte

Chez l'adulte (au-delà de 16 ans), les traitements d'orthodontie ne donnent pas droit à une couverture de la part de l'Assurance Maladie. Les praticiens peuvent pratiquer des tarifs libres, ce qui signifie que le coût global pour un traitement d'orthodontie adulte peut très vite devenir élevé.

Selon l'intervention réalisée et les techniques à employer, il est possible d'avoir un traitement d'orthodontie étalé sur plusieurs mois, allant même jusqu'à un ou deux ans. Le montant sera alors de plusieurs milliers d'euros.

Il existe une exception qui permet une prise en charge d'une partie des soins d'orthodontie par l'Assurance Maladie au-delà de l'âge de 16 ans. Il faut alors que l'orthodontie fasse partie d'un traitement chirurgical. Dans ce cas, un semestre peut faire l'objet d'un remboursement, en utilisant la base déterminée par l'Assurance Maladie qui est de 193,50 €. Il s'agit d'un forfait limité à un semestre, ce qui est loin d'être suffisant pour prendre en charge la totalité du prix des soins chez l'adulte.


Remboursement de la mutuelle orthodontie adulte

Les organismes de complémentaires santé (mutuelle de santé) peuvent assurer le remboursement d'une partie ou de la totalité des coûts d'orthodontie qui restent à votre charge.

De nombreuses mutuelles de santé proposent ainsi des forfaits annuels ou semestriels destinés aux adultes pour prendre en charge les soins d'orthodontie. Puisque de plus en plus de personnes sont concernées par ces traitements, les mutuelles ont intégré l'orthodontie dans la liste des soins qui donnent droit à un remboursement. Certaines mutuelles préfèrent fonctionner avec un remboursement au pourcentage. Dans ce cas, le remboursement est exprimé selon un pourcentage de la base de remboursement de l'Assurance Maladie (100 %, 200 %, 300 %). 

En règle générale, la couverture des frais pour l'orthodontie adulte ne sera pas très bonne au sein des mutuelles d'entrée de gamme. En revanche, en vous tournant vers des contrats plus complets et avec des mutuelles qui intègrent l'orthodontie adulte, vous pouvez bénéficier d'un forfait allant jusqu'à 1 000 € par semestre (soit 2 000 € par an).

Le problème avec les soins d'orthodontie adulte réside dans le coût pratiqué par le spécialiste. Selon le type d'appareil, la technique à utiliser, les éventuels dépassements d'honoraires et la localisation du dentiste, le prix ne sera pas le même. Un traitement peut largement dépasser cette enveloppe de 1 000 € par semestre.


Prenons un exemple avec deux offres de mutuelles santé.

Vous avez recours à l'orthodontie adulte, avec un traitement sur une année, facturé 1 000 € par semestre. La première mutuelle propose un forfait de 600 € par semestre. La seconde vous propose un remboursement au pourcentage, fixé à 300 % de la base de la sécurité sociale (qui est de 193,50 €). Ainsi vous aurez le droit au remboursement suivant :

  • Mutuelle 1 : (1000 € - 600 €) x 2 = 800 € à votre charge
  • Mutuelle 2 : (1000 € - (193,50 x 3)) x 2 = 839 € à votre charge

Bien choisir sa mutuelle orthodontie

Pour choisir la bonne mutuelle qui vous apportera un bon remboursement en matière d'orthodontie, il est important de vous intéresser aux garanties du contrat, et de comprendre le fonctionnement du remboursement.

  • Regardez si le remboursement s'effectue selon un pourcentage de la base de remboursement de l'Assurance Maladie ou via un forfait en euros.
  • Intéressez-vous à la période pour laquelle le remboursement est valable. En effet, qu'il s'agisse d'un forfait ou d'une couverture en pourcentage, certains contrats seront exprimés sur la base d'un trimestre, d'un semestre ou même d'une année.
  • Ne passez pas à côté des conditions d'âge. De nombreuses complémentaires n'imposent pas de conditions d'âge, et pourront donc rembourser les soins si vous avez 16 ans ou plus. En revanche, si une limite d'âge est mentionnée, cela signifie que vous ne pourrez pas profiter d'un remboursement en tant qu'adulte.
  • Certaines mutuelles ont des offres qui évoluent dans le temps. Ainsi, le forfait consacré au remboursement de l'orthodontie pourra évoluer au fil des années si vous restez adhérents. Son montant peut par exemple être réhaussé de 10 % après deux années. 
  • Sachez enfin que certaines mutuelles possèdent des réseaux de praticiens, et qu'elles peuvent avec eux avoir négocié des tarifs privilégiés. Accéder au réseau d'une complémentaire santé peut vous permettre de faire baisser le coût initial d'un traitement d'orthodontie, et donc de réduire la part qui reste à votre charge.

Il est important d'étudier les conditions de chaque contrat proposé par une mutuelle, et même de comparer ces derniers. En effet, par Internet, vous pouvez utiliser un comparateur de mutuelles et souscrire ensuite au meilleur contrat via un courtier en assurance santé.