Comment obtenir la prime de naissance de la CAF ?

Commençons par cette prime que vous pourrez obtenir, même si vous n'avez pas de mutuelle santé.

En effet, la prime de la Caisse d'allocations familiales s'adresse à tous. Enfin, presque. En effet, cette prime de naissance est versée sous condition de ressources.

Pour obtenir cette prime de naissance de la CAF également nommée Paje (prestation d'accueil jeune enfant), vous devez déclarer votre grossesse dans les 14 premières semaines. À ce jour, la prime s'élève à 944,50 € par enfant. Ainsi, si vous avez des triplés, vous recevrez 2833,50 €.

Les ressources prises en compte sont celles de l'année n-2. Ainsi, pour une naissance en 2019, votre revenu de 2017 ne doit pas excéder, si vous êtes en couple avec un seul revenu d'activité :

  • 31 659 € si vous avez un enfant ;
  • 37 991 € si vous avez deux enfants ;
  • 45 589 € si vous avez 3 enfants.

Si vous êtes parent isolé ou en couple avec deux revenus d'activité, les plafonds sont les suivants :

  • 41 840 € si vous avez un enfant ;
  • 48 172 € si vous avez deux enfants ;
  • 55 770 € si vous avez 3 enfants.

Quelle que soit votre situation, pour chaque enfant supplémentaire, vous devez ajouter 7 589 €.


Bon à savoir : il existe également une prime à l'adoption qui prend en compte les mêmes plafonds de revenus. Toutefois, la prime s'élève cette fois à 1 888,98 €.

La prime de naissance de la CAF est versée à la fin du 2e mois qui suit la naissance de l'enfant.

Prime de naissance de la mutuelle santé

En France, hormis si vous êtes salarié du privé, la mutuelle santé n'est pas obligatoire. Pourtant, celle-ci s'avère rapidement indispensable. En effet, la Sécurité sociale ne rembourse qu'une partie de vos dépenses de santé. Et parfois, ce remboursement est très faible au regard de la dépense réalisée, c'est le cas si vous portez des lunettes ou si vous avez besoin d'implants dentaires notamment. La mutuelle santé vient compléter le remboursement de la sécurité sociale pour limiter votre reste à charge.

Mais ce n'est pas tout. La mutuelle santé propose également des remboursements de soins non pris en charge par la Sécurité Socialee à l'image des consultations de médecine douce. Et, cerise sur le gâteau, selon la nature du contrat que vous avez souscrit, vous pouvez prétendre à une prime de naissance mutuelle. Un petit plus non négligeable au regard des dépenses réalisées dans le cadre de l'arrivée d'un enfant dans son foyer.


Comment obtenir une prime de naissance mutuelle ?

Vérifiez avant tout que votre contrat de mutuelle santé vous permet d'obtenir cette prime de naissance. Ensuite, après votre accouchement, il vous suffit d'envoyer un courrier à votre mutuelle pour lui indiquer que vous avez eu un enfant. Joignez à votre demande une copie du livret de naissance ainsi qu'un acte de naissance.

Prime de naissance mutuelle : attention aux carences

Certains imaginent qu'il est possible de changer sa mutuelle au dernier moment pour tenter d'obtenir sa prime de naissance. Or, sachez qu'il peut exister des délais de carence.

En France, si vous n'avez pas de mutuelle d'entreprise obligatoire (si vous êtes demandeur d'emploi, indépendant, etc.), vous pouvez changer de mutuelle chaque année. Durant votre grossesse, vous pourriez ainsi être tenté de changer de formule ou simplement de compagnie de mutuelle santé pour bénéficier d'un contrat offrant une prime de naissance.

Mais les compagnies de mutuelle veillent. Pour éviter cet effet d'aubaine, elles appliquent bien souvent des carences de 3 à 6 mois. Prenons un exemple : vous changez de mutuelle le 1er avril. Votre enfant naît le 1er août, soit 4 mois après. Si vous avez une carence de 6 mois, vous ne pouvez prétendre à une prime de naissance mutuelle que pour une naissance à compter du 1er octobre.


Prime de naissance mutuelle : quel montant ?

Le montant va dépendre de la compagnie de mutuelle, mais aussi du contrat souscrit. Plus votre cotisation est élevée, plus votre garantie est protectrice, plus votre prime naissance mutuelle sera importante. De manière générale, il est constaté que la prime de naissance mutuelle se situe entre 50 et 1 000 €, une fourchette extrêmement large. Pour savoir si vous pouvez prétendre à cette prime et en connaître le montant, il vous suffit de consulter votre tableau de garanties.