Choisir la meilleure mutuelle des deux conjoints

Lorsque votre fils arrive au monde, il est nécessaire de le rattacher à votre mutuelle afin qu'il puisse être couvert. Grâce à la complémentaire santé, vous pourrez obtenir un complément de remboursement à la prise en charge de la Sécurité sociale.

Si vous et votre conjoint avez chacun une mutuelle santé, vous pourrez choisir sur quel contrat votre enfant sera inscrit. L'objectif est de choisir la meilleure protection pour votre enfant, mais aussi le meilleur prix. Votre compagnie d'assurance est, en effet, susceptible de modifier le montant de la cotisation selon le nombre d'ayants droit. Sachez, par ailleurs, que nombre d'assureurs proposent la gratuité à partir du 3e enfant affilié. Comparez les offres pour vous assurer de bénéficier de la meilleure mutuelle santé.


Le choix de la mutuelle se fera selon les protections offertes adaptées aux enfants. Si votre enfant est amené à consulter de spécialistes, veillez à ce que les dépassements d'honoraires soient pris en charge. Quand votre fils grandit, il peut avoir besoin de soins d'orthodontie qui sont relativement chers et pas toujours correctement remboursés. Comparez bien les garanties afin de choisir le contrat qui s'adapte le mieux à tous les membres de votre famille.

Le cas de la mutuelle familiale obligatoire

Généralement, lorsque vous souscrivez une mutuelle, vous n'êtes pas contraint d'affilier tous les membres de votre famille. Toutefois, c'est le cas de certaines mutuelles et vous n'avez pas toujours la main sur ce paramètre. Pour mémoire, depuis 2016, un accord national interprofessionnel impose aux employeurs de proposer une mutuelle collective à leurs salariés dans le privé.

Les salariés, hormis quelques cas exceptionnels, sont contraints de souscrire la mutuelle d'entreprise. Et certaines sont des mutuelles familiales obligatoires. Cela signifie que vous êtes contraint d'affilier votre conjoint et vos enfants.

Affilier son enfant après une séparation

Dans le cadre d'une séparation, vous pouvez choisir d'affilier l'enfant sur une seule des deux mutuelles des parents ou sur les deux contrats. En cas de conflit, la seconde solution est à privilégier. En effet, si l'un des parents emmène l'enfant chez le médecin et que le petit est affilié à la mutuelle de l'autre parent, obtenir un remboursement peut s'avérer complexe.


Comment désigner votre fils comme ayant droit de votre complémentaire santé ?

C'est simple. Au moment de la naissance, vous devrez contacter votre mutuelle et lui faire parvenir un extrait de naissance pour demander son affiliation. Si vous souhaitez l'affilier plus tard, la mutuelle pourra vous demander un livret de famille. Vous devrez, en outre, permettre à la compagnie d'assurance de vous identifier. Songez, dans votre courrier, à bien indiquer vos coordonnées et le numéro de votre contrat. Joignez également la carte d'assuré social de votre fils.

Si vous avez fait un comparatif des mutuelles pour trouver le meilleur contrat, vous pourrez peut-être obtenir une prime de naissance de la part de votre mutuelle santé. Sachez que certaines proposent quelques centaines d'euros à la naissance, un vrai plus à une période où les dépenses sont nombreuses.

Jusqu'à quel âge pouvez-vous rattacher votre fils à votre mutuelle santé ?

Cela est possible de prime abord jusqu'à 16 ans. Toutefois, votre fils peut rester sur votre contrat de mutuelle santé dans les cas suivants :

  • Il est encore à l'école ;
  • Il est en apprentissage ;
  • Il est dans l'incapacité de travailler ;
  • Il est sans emploi et déscolarisé, et il a moins de 20 ans.