Santé : fermeture du comparateur de tarifs médicaux Fourmi Santé
un service de meilleurtaux.com

Santé : fermeture du comparateur de tarifs médicaux Fourmi Santé

fermeture fourmi santé CNAM

Selon Les Échos, le site internet Fourmi Santé a dû fermer son comparateur début novembre suite à deux mises en demeure de la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM).
La Sécurité Sociale a en effet exigé l'arrêt définitif de l'exploitation de la base de données du site ameli-direct et de tout lien renvoyant vers ce dernier.

La start-up Fourmi Santé édite depuis mai 2011 un portail destiné au grand public et fournissant toutes sortes d'informations relatives aux produits et professionnels de santé. En avril 2012, elle décide de mettre en ligne le premier comparateur français de tarifs de consultations médicales.

Ainsi, en s'appuyant sur les données d'ameli.fr et grâce à un système de géolocalisation et de simulation du reste à charge, il fournit les honoraires des médecins ou spécialistes les plus proches avec le détail des montants remboursés par la Sécu. Le site connaît très vite beaucoup de succès auprès des internautes et reçoit même en mai 2012 un prix lors du Concours Data Connexions organisé par la mission Etalab Open Data.


Toutefois, en juillet 2012, la CNAM envoie sa première mise en demeure à Fourmi Santé en les menaçant de porter plainte à la CNIL. Suite à cela, le site comparateur répond que d'une part, tout a été déclaré auprès de l'autorité administrative et que d'autre part, selon la Commission d'accès aux documents administratifs, les données publiées sur le site Ameli.fr sont d'ordre public.

Au mois d'août, la CNAM renvoie une seconde mise en demeure qui, bien que ne référant plus à la CNIL, ordonne le retrait immédiat des informations et des liens hypertextes renvoyant vers le site de la CNAM. Selon elle, les données chiffrées seraient déformées par le comparateur qui ne ferait aucune distinction « entre les consultations classiques et approfondies des médecins ». De plus, les données publiées sur ameli.fr, ne pourraient "pas être réutilisées sans l’accord de chacun des professionnels de santé".

Les dirigeants d'Amarpi, société éditrice du comparateur, ont donc procédé à cette requête mais ne souhaitent pas en rester là. Ils «demandent au gouvernement de se prononcer sur cette transparence, sur l'accessibilité aux tarifs et donc aux soins pour tous».
Sans réelle réponse de la Ministre de la Santé, ils continuent de faire entendre leur voix et mettent en ligne une pétition de soutien sur le site Fourmi Santé.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)