Assurance moto : la disparition de la loi des « 100 chevaux » ne devrait pas impacter la tarification des primes d'assurance
un service de meilleurtaux.com

Assurance moto : la disparition de la loi des « 100 chevaux » ne devrait pas impacter la tarification des primes d'assurance

fin loi des 100 chevaux tarifs assurance moto

Le Parlement européen a voté le 20 novembre dernier la fin de la loi des « 100 ch » instaurée en France depuis 1985 et visant à limiter la puissance du moteur des motos.

Le nouveau règlement prévoit donc d'harmoniser l'homologation des deux-roues motorisés et satisfait la demande de la Mutuelle des Motards, c'est-à-dire de  « permettre aux conducteurs de 2-roues de pouvoir rouler sur des machines conformes à leur conception et leur caractère d'origine. »

Toutefois, une question se pose : les motards doivent-ils craindre une hausse des tarifs de leurs contrats d'assurance ? À priori : non. En effet, la mutuelle d'assurance spécialiste des deux-roues rappelle qu' « elle est favorable depuis sa création à la libération de la puissance des deux-roues, ce critère n'ayant pas d'impact sur la sinistralité ». La puissance d'une moto n'est donc pas nécessairement la cause des accidents des deux-roues. Et la compagnie d'assurance ajoute que « la puissance de la moto n'ayant jamais été un critère de tarification à la Mutuelle des Motards, les tarifs n'augmenteront pas avec le retour du full power ».


C'est également le cas de l'assureur bordelais AMV (initialement dénommé « Assurance Moto Verte ») dont le PDG Franck Allard a déclaré dans une interview accordée au site d'actualités moto-net.com : « à court terme, cette nouvelle disposition européenne n'aura aucun impact sur notre politique de tarification, seule une étude précise et sur la durée nous permettra, a posteriori, d'évaluer sérieusement l'impact de l'arrêt de cette limitation sur l'évolution de l'accidentologie ». Même si cet assureur semble moins catégorique que ses confrères de la Mutuelle des Motards sur l'évolution des primes d'assurances, il précise tout de même « qu'à l'heure de la mise en place d'un permis européen, la fin des spécificités locales en vue d'une homogénéisation européenne des réglementations nous semble cohérente ».

La fin du bridage des deux-roues devrait prendre effet au plus tard le 1er janvier 2016. 

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)